LES ORDRES MILITANTS

DE L'ADEPTA SORORITAS

Sources : Codex Soeurs de Bataille V2 p19 et 31 + WD211 p101

Les uniformes des membres de l'Adepta Sororitas s'inspirent de l'habit qui, à l'origine, était porté par les Filles de l'Empereur.

Les ordres du Calice d'Ebène et du Cœur Valeureux affichent toujours les couleurs de leurs couvents d'origine, inchangées depuis 4000 ans. Les tenues des autres ordres suivent ce principe avec quelques modifications afin de se distinguer sur le champ de bataille.

Les ordres militants utilisent principalement trois couleurs pour leurs uniformes : le noir, le rouge et le blanc.

COUVENT PRIORIS (basé sur Terra)

Ordre du Calice d'Ebène

Les Sœurs de Bataille de cet ordre portent des armures noires et des capes blanches aux revers rouges sont les bords sont ornés de clous d'argent. Le manteau de leurs armes est rouge profond.

[Ci-contre la bannière de l'ordre]

L’Ordre du Calice d’Ebène est le plus ancien des ordres militants, car il fut fondé à l’aube de l’Adepta Sororitas par Alicia Dominica, la sainte patronne de cette sororité. Dominica mena ses guerrières dans d’innombrables croisades contre les ennemis de l’Imperium, et fut la première femme à être proclamée sainte vivante par l’Ecclésirarchie. Les uniformes de l’ordre de Dominica sont basés sur les vêtements portés à l’origine par les Filles de l’Empereur, et leurs doctrines de combat tiennent à la fois de la dévotion religieuse et de l’entraînement martial. Elles n’ont que peu changé depuis quatre mille ans.

Ordre du Suaire d'Argent

Comme son nom le laisse penser, les sœurs de cet ordre portent des armures argentées ainsi que des capes blanches aux revers rouges, de la même couleur que leurs armes.

[Ci-contre la bannière de l'ordre]

Silvana fut la première des compagnes de Dominica à mourir en martyr, car elle fut assassinée peu de temps après la division de l’Ordre du Calice d’Ebène en deux ordres militants. Le visage de Silvana reste imprimé sur son suaire, si bien que l’ordre récemment fondé le choisit comme symbole et comme nom. Silvana était renommée pour son altruisme et sa foi sans faille. Elle ne parlait que rarement, car elle pensait que les actes sur le champ de bataille restituaient mieux la dévotion que n’importe quelles paroles. Les sœurs du Suaire d’Argent sont tout aussi peu loquaces et d’une bravoure inouie.

L'Ordre combat lors de la 3ème bataille pour Armageddon (998M41) dans la région des Désolations de Feu sous la direction de la Chanoinesse Carmina.

Ordre de la Sainte Rose [ou Rose Sacrée selon les traductions]

Les armures blanches des sœurs de l'ordre de la Sainte Rose contrastent avec leurs capes noires. Le liseré de leur capes et le manteau de leurs armes sont d'un rouge profond.

[Ci-contre la bannière de l'ordre]

L’Ordre de la Rose Sacrée n’a pas été fondée lui non plus au cours de la vie de sa sainte patronne Arabella, qui avait reçu le titre honorifique de ‘Liberator’. Beaucoup de ses sœurs de bataille, notamment les retributors, sont connues pour prier afin que leur esprit soit délivré du mal et pour garder la tête claire même lorsqu’elles sont en proie au doute. DE toutes les gardes de Dominica, Arabella était connue pour être la plus stricte. Elle était dotée d’une détermination à toute épreuve. Son symbole est la rose blanche tenue par un gantelet de fer. Les sœurs de bataille de la Rose Sacrée incarnent ces vertus.

 

COUVENT SANCTORUM (basé sur Ophelia VII)

Ordre de Notre Dame des Martyres

Une armure et une cape noire aux revers rouges composent leurs uniformes. Les armes sont également rouges, le blanc est seulement utilisé pour les liserés de la cape et les insignes d'unités.

[Ci-contre la bannière de l'ordre]

Katherine était considérée comme le bras droit de Dominica. Son ordre se nommait à l’origine l’Ordre du Cœur Ardent, en référence à sa personnalité. Ses sœurs de bataille pleurèrent tant sa mort qu’elles se renommèrent l’Ordre de Notre Dame des Martyrs, et choisirent de porter le noir. Même parmi les sœurs dévotes de l‘Adepta Sororitas, les sœurs de Notre Dame des Martyrs ont une réputation de détermination inébranlable, inspirée par le désir de venger leurs morts. Ce feu intérieur qui les anime les pousse à détruire leurs ennemis sans jamais leur accorder la moindre once de pitié.

Ordre de la Rose de Sang

Les armures portées par les Sœurs de Bataille de cet ordre sont rouge vif. Leurs capes sont noires à l'extérieur et blanc pur sur les revers. Les armes des sœurs sont noires et rappellent la couleur de leurs capes.

[Ci-contre la bannière de l'ordre]

L’Ordre de la Rose Sanglante a été fondé deux mille cinq cents ans après l’Adepta Sororitas. Sa sainte patronne Mina était morte depuis longtemps. C’était une guerrière taciturne, célèbre pour être la plus violente et impétueuse des sœurs de Dominica. Son symbole était une rose épineuse rouge sang. Les sœurs de l’Ordre de la Rose Sanglante vont au combat vêtues d’armures énergétiques rouge sombre faisant écho au désir de Mina de massacrer ses adversaires. Les membres des escouades dominion de cet ordre sont d’ailleurs renommés pour la férocité de leurs assauts.

Ordre du Coeur Valeureux

Les Sœurs de Bataille de cet ordre portent des armures noires dont les revers sont blancs. La seule touche de rouge de leurs uniformes se trouve sur les emblèmes de l'ordre de l'Ecclésiarchie.

[Ci-contre la bannière de l'ordre]

Les sœurs de l’Ordre du Cœur Valeureux croient qu’elles doivent faire pénitence pour la sédition involontaire commise par les Filles de l’Empereur lors du Règne de Sang du Seigneur Vandire. Lucia, leur fondatrice, était la plus pieuse des compagnes de Dominica, et ses sœurs tentent d’émuler cet exemple, et n’hésite pas à expier dans la douleur la plus petite faute. Beaucoup d’entre elles cherchent la rédemption en tant que sœur repentia. Lucia est souvent représentée en train de brandir la tête du Seigneur Vandire, ce symbole servant à rappeler aux sœurs qu’il ne faut jamais écouter les prophètes.

Le Coin du Fluffiste

1- Il n'y a pas d'autres ordres que ceux présentées ci-dessus.

2- Ne pas confondre les Sœurs de Bataille et l'Adepta Sororitas. L'Adepta Sororitas rassemble quatre ordres principaux :

- Ordres militants (les SoB)
- Ordres hospitaliers (chargés de l'éducation, du soin des malades, de l'aide aux nécessiteux)
- Ordres Famulus (diplomatie intraplanétaire)
- Ordres Dialogus (linguistes)

3- A l'analyse, les Sœurs de Bataille ont un rôle très proche de celui des gardes suisses du Vatican : elles sont là pour escorter et défendre les officiels du Ministorium (Cardinaux, Missionnaires, etc.), faire joli dans le décors voire impressionner l'autochtone rétif au culte impérial (encore que les missionnaires ne sont pas trop dogmatiques sur la manière d'adorer l'Empereur pourvu qu'on l'adore). Leur armement limité et souvent fantaisiste le prouve bien, de même que leur nombre (3 ou 4000 par Ordre).

Scénaristiquement parlant, la présence des sœurs de Bataille sur les champs de bataille n'est qu'accidentelle. A moins d'avoir une mission ultra spécifique au Ministorium ou d'être acculée, elles éviteront le combat. Le Ministorium dispose pour les purges ou les actions violentes des troupes nettement moins coûteuses : ses fidèles croyants qui pour faire plaisir à l'Empereur sont prêts à découper leurs voisins en rondelles avec un ouvre-boîtes rouillé. De plus, avec l'argent de ses donateurs, l'Eccléchiarchie peut aussi engager des mercenaires qui combattront pour son compte sans enfreindre la lettre du Décret de Passivité !

Avec des confesseurs auprès de chaque Gouverneur Planétaire, Commandeur de la Garde Impériale ou de la Flotte, obtenir des troupes qui combattent pour ses intérêts doit être très aisé. Bref, ce n'est pas parce qu'il n'a pas de vraie armée que l'Adeptus Ministorium n'est pas très puissant !

4- Les Sœurs de Bataille prouvent, si c'était nécessaire, que les Space Marines n'ont pas l'usage exclusif des armures énergétiques. N'importe qui d'assez riche dans l'Imperium peut s'en payer une.

5- Le Codex "Chasseurs de sorcières" V3 entretient la regrettable confusion suivant laquelle l'Inquisition et l'Adeptus Ministorium, notamment les ordres militants de l'Adepta Sororitas seraient liés. C'est inexact quoiqu'ils puissent avoir ponctuellement des intérets communs. Les "I" que les Soeurs de Bataille portent sur leurs uniformes, signifie Imperator ou Imperium en aucun cas Inquisition !

6- Et en V1 alors ? L'Adepta Sororitas est cité dès le Rogue Trader p268-269 (image ci-dessus). Les grands traits du Ministorium sont jetés. Dans le codex V2, Gavin a su, avec un certain talent sur le coup, rassembler différentes informations dispersées pour en faire un tout cohérent (Sebastian Thor, Vandire, sont des noms qui traînaient dans les ouvrages de la V1). Il s'est tout de même un peu planté : ce n'est pas Ophelia VII mais Ophelia IV puis il a inversé les couvents Prioris et Sanctorius…

Dans le Rogue Trader donc, les SoB sont décrites comme une organisation d'inspection de l'orthodoxie du culte Impérial dans tous les secteurs de l'Adeptus Terra (y compris l'Adeptus Astartes). Et elles purgent si nécessaire. Leur organisation est, nous dit-on, similaire à celle des Space Marines.

On trouve également une allusion aux SoB page 137 du Compendium : suite à la Guerre de Badab, les Lamenters qui participèrent à l'hérésie donnèrent leur bannière à l'Adepta Sororitas pour qu'elle soit purifiée avant leur croisade de pénitence.