LES CULTES DU CHAOS

[RoC: Salves to Darkness, traduction Patatovitch]

Le culte impérial, l'adoration de l'Empereur comme Maître, Défenseur et Père de l'humanité est dirigé par l'Adeptus Ministorium. Le culte impérial est la religion d'état et c’est cette religion qui lie l'humanité au service de l'Empereur et de l'Imperium. Mais ceux qui trouvent que le culte de l'Empereur ne leur rapporte rien se tournent vers les "dieux anciens" du Chaos. Pour eux, la science est devenue une superstition et l'adoration des démons n'est guère plus étrange que la techno-théologie de l'Adeptus Mechanicus. Et c'est toujours beaucoup plus efficace. Les cultes du Chaos sont comme un cancer qui ronge la vitalité de l'Imperium, et l'Inquisition les traque et les détruit sans merci. Et même tous ceux qui connaissent l'existence du Chaos subissent le même sort. Dans sa bataille contre le Chaos, L'Empereur a décidé que le secret est une de ses plus grandes armes. Quiconque connaît le Chaos peut être tenté.

Même avec ces mesures extrêmement sévères, les sectes croissent en nombre. Chaque année la découverte de nouvelles sectes, les manifestations de psykers illégaux et les possessions démoniaques sont communes. Ce sont les symptômes de la métamorphose de l'homme en race psychique. Cette race naissante pourrait être absorbée et détruite par le Chaos. Seul l'Empereur se tient entre l'humanité et le destin qui attend les races psychiques non-protégées.

Ces cultes percent les barrières entre l'espace réel et le Warp, donnant au Chaos suffisamment d'énergie pour entrer dans l'espace réel. En adorant le Chaos, ces cultes hâtent la fin de l'humanité. L'humanité suit la même route que les Eldars. De la chute de l'humanité pourrait naître une nouvelle puissance du Chaos.

Tel est le but des puissances du Chaos en entretenant leurs sectateurs. Bien qu’elles peuvent sembler indifférentes, les puissances du Chaos entendent et soutiennent ceux qui les servent. Leurs pouvoirs peuvent se manifester dans l'espace réel et aider leurs servants. Leurs fidèles serviteurs que sont les démons, répondent aux appels des cultes, propageant le Chaos et affaiblissant le tissu de la réalité. Des mondes entiers peuvent tomber sous l'influence du Chaos à cause des activités d'un culte. Mutations et déviances deviennent la norme, et ces mondes peuvent être isolés et protégés par une puissance pendant des années ou des siècles. Une tempête Warp, centrée sur le monde infesté peut le rendre inaccessible aux vaisseaux impériaux. Les mondes adjacents dans l'espace réel peuvent aussi être contaminés par le Chaos. Leurs populations sont alors empoisonnées par le Warp. Seulement, lorsque la tempête se dissipe, l'horreur pure du Chaos se révèle à l'univers : le monde a changé et muté, distordu en une myriade de formes d'esprits et de corps. C'est le reflet d'un futur possible, quand l'humanité aura chuté et que l'espace réel et le Warp ne seront plus qu'un seul continuum.

[RoC: The Lost and the Damned, traduction Slereah]

Les serviteurs du Chaos ne sont pas toujours aussi facilement reconnaissables que les Champions du Chaos aux mains ensanglantées et leurs féroces bandes guerrières. Certains se cachent parmi la société humaine, ressemblant à des personnes ordinaires avec des occupations et des intérêts normaux, attendant le bon moment pour révéler leur véritable loyauté. Ces agents du Chaos représentent une menace pour l'Imperium au moins aussi grande que les bandes errantes de Renégats du Chaos, rongeant le cœur de l'Imperium de l'intérieur. Ces serviteurs du Chaos sont organisés en Cultes du Chaos : des associations secrètes et illégales dédiées au Chaos et aux Puissances du Chaos.

Les Cultes du Chaos attirent toutes sortes de personnes. Ils sont très attractifs pour les ambitieux ou pour ceux dont le sens de l'aventure ne peut trouver d'issue dans la société. Pour ceux assez audacieux pour l'utiliser, le Chaos offre une opportunité pour acquérir un vrai pouvoir rapidement. Pour certains, c'est la quête du savoir elle-même qui les amène sur la Voie du Chaos, une chance de trouver la connaissance sur le warp et les pouvoirs psychiques, et la connaissance qui donne le pouvoir sur les autres. Pour d'autres, c'est la promesse de véritables pouvoirs matériels qui les attire, l'acquisition d'argent, d'influence et de serviteurs. Pour beaucoup d'autres, les cultistes ordinaires ou les leaders influents, le Chaos offre une évasion du train-train quotidien, de la vie sociale conventionnelle, et du manque de confiance en soi perpétuel. Ce n'est pas une coïncidence si la plupart des cultistes du Chaos inférieurs sont mentalement instables, socialement mal intégrés, ou des individus désespérés dont le seul espoir se trouve au sein du Chaos. On y trouve aussi des individus croyant que l'humanité est condamnée, et qu'ils vivent les derniers instants de la domination humaine avant que l'univers ne soit englouti par le Chaos. Ces gens sont appelés les Apocalyptes, et leur genre particulier de folie les inspire pour combattre tous les gouvernements afin de provoquer l'écroulement de la civilisation qu'ils croient inévitable.

Les cultistes sont dévoués soit à la Gloire Indivisible du Chaos, à l'une des Grandes Puissances, une Puissance mineure du Chaos, ou un Démon du Chaos. Ces cultes ne sont pas tolérés dans l'Imperium, et leurs pratiques sont très secrètes et les lieux de cultes bien cachés. Beaucoup de Cultes du Chaos ont pour modèle le Culte Impérial, et demandent un niveau de loyauté et de dévotion similaire.

Se tourner vers le Chaos [Traduction d'un extrait du document de R. Priestley et B. Ansell sur le Chaos - lien]

"Il y a aussi des idéaux nobles qui peuvent pousser un homme à se tourner vers le Chaos :
- La vengeance : venger un acte est une bonne chose, mais cela peut être destructeur. Un meurtre justifié reste un meurtre. La vengeance nourrit la colère – aspect de Khorne.
- Le réconfort : une personne peut prendre à charge plus qu’il ne peut assumer en raison d’altruisme ou de conscience professionnelle. Un noble ayant du mal à nourrir ses paysans et à les protéger peut se tourner vers l’alcool, la drogue ou les passions pour oublier ses responsabilités. Plus la tâche est dure, plus grande est la tentation. Plus le caractère moral est faible, plus facile est la chute.
- L’ambition : l’ambition est facile à comprendre du point de vue humain. Diriger en faisant preuve de responsabilité est un but noble en soi, ou être un grand artiste, un grand soldat, un politicien, un docteur ou un sorcier. Ce sont tous de nobles idéaux. Cependant, un homme incapable d’atteindre ses ambitions en raison d’un manque de capacités intellectuelles, d’application ou quoi que ce soit d’autre peut finir moquer par ses adversaires et haï par ses critiques. Il faut un grand courage pour supporter l’échec. Tous ne l’ont pas et deviennent amers et rancuniers. De tels sentiments nourrissent le Chaos.
- La politesse et la réserve : la répression ou le refus de considérer l’horreur peut produire une fascination psychologique pour la saleté et la déchéance, se vautrer volontairement dans la maladie à un point qui approche la perversion."
LE CULTE IMPERIAL

La religion la plus répandue et la plus ancrée de l'Imperium est le Culte Impérial. Il possède des milliards et des milliards de fidèles à travers l'Imperium, avec des leaders du culte présents sur chaque planète. Le culte est géré et contrôlé par l'Adeptus Ministorum. Le quartier général de l'Adeptus Ministorum est le Palais Ecclesiarchal sur Terre, où le leader de l'organisation, l'Ecclesiarche, vit. L'Adeptus Ministorum est souvent appelé l'Ecclesiarchie d'après le nom de son leader.

Au-delà de la Terre, le Culte Impérial a des représentants à travers tout l'Imperium. Chaque monde forme un Diocèse séparé, ou fait partie d'un Diocèse plus large, administré par les Cardinaux Astraux. En-dessous des Cardinaux Astraux, il y a les Pontifex (leaders régionaux) et les Prêcheurs. Les Prêcheurs s'occupent d'un ou de plusieurs lieux de culte, chacun servant les besoins religieux d'une petite communauté. La plupart des mondes peuplés ont des milliers de lieux de culte et presque autant de Prêcheurs.

Le Culte Impérial enseigne que l'Empereur est le divin représentant de la race humaine entière, et qu'il a besoin de la vénération de toute l'humanité pour rester fort afin de la protéger. Ce credo est essentiellement vrai. La loyauté et la détermination de tous les citoyens de l'Imperium est une partie importante de la survie de l'humanité. Mais les enseignements du Culte Impérial ont également une vérité littérale, car l'Empereur a besoin des énergies spirituelles que ses fidèles créent dans le warp.

CULTES SPACE MARINES

Le Culte Impérial ne devint une institution organisée qu'après la bataille de l'Empereur avec Horus. Avant cela, il n'y avait pas de religion Impériale organisée, mais l'Empereur était vénéré sur de nombreux mondes par une multitude de personnes. Les Space Marines ont toujours vu l'Empereur comme leur père fondateur, et après son incarcération dans le Trône d'Or, cette vénération se changea en adoration ouverte. Ainsi, chaque Chapitre de Space Marines a développé ses propres pratiques du culte, et le Culte Impérial officiel de l'Ecclesiarchie n'a pas d'emprise sur eux.

Les Cultes Space Marines accentuent les vertus militaires que sont l'honneur, la camaraderie et la force comme on peut s'y attendre chez ces fameuses organisations guerrières. Les traditions et rituels de ces cultes sont entretenus par les Chapelains du Chapitre, une sorte de clergé intérieur des guerriers.

LE CULTE MECHANICUS

L'Adeptus Mechanicus a également une interprétation unique du Culte Impérial qui, comme les Cultes Space Marines, n'ont rien à voir avec l'Ecclesiarchie. C'est le Culte Mechanicus, ou Culte de la Machine. La totalité de Mars est le domaine de l'Adeptus Mechanicus, et son leader est le Fabricator Général. Le Fabricator est à la fois le chef du Culte Mechanicus et le gouverneur de la planète. Ses fidèles sont les Membres du Culte, les Ingénieurs, les Transmécaniques, les Prêtres des Runes, les Electro Prêtres et les divers rangs de Technoprêtres.

Selon les mystérieuses écritures du Culte Mechanicus, le Savoir est la manifestation suprême de la divinité, et toute créature ou artefact contenant du savoir est sacré de ce fait. L'Empereur est l'objet suprême de vénération de par ses immenses connaissances. Les machines conservant le savoir des temps anciens sont également sacrées, tout comme les recherches créant du nouveau savoir. L'intelligence de la machine n'est ni plus ni moins respectée que l'intelligence humaine ou toute autre intelligence organique. Pour l'Adeptus Mechanicus, la valeur d'un homme se réduit à la somme de ses connaissances. Son corps n'est qu'une simple machine organique capable de préserver son intelligence. La vie elle-même n'a pas de valeur intrinsèque pour les Technoprêtres. C'est fort visible dans leur utilisation d'humains comme matière première pour la création des cyborgs spéciaux appelés Serviteurs. Les Serviteurs sont fournis aux diverses organisations gouvernementales et militaires à travers l'Imperium dont l'Administratum, les Space Marines et les autres sections de l'Adeptus Terra. Des serviteurs typiques sont les Technomats, qui opèrent et servent les machines, les Holomats servant de caméra holographique, les Lexomats qui sont des ordinateurs humains avec une puissance de calcul prodigieuse, et les Drones qui sont des robots vivants - des esclaves stupides et généralement inconscients appropriés pour les tâches serviles et pas grand chose d'autre.

CULTES GUERRIERS

Les Cultes Guerriers traditionnels sont pratiqués sur de nombreux mondes où la guerre est endémique. Tous ces mondes ne sont pas primitifs, et même certains des mondes les plus avancés technologiquement ont une culture guerrière. Dans certains cas, cette violence est hautement ritualisée et prend la forme de combats d'arène et de duels formels. Dans d'autres cas, les combats sont réservés à certaines classes, faisant que les membres ordinaires de la société peuvent vaquer à leurs occupations sans se soucier des assassinats entre gangsters et des vengeances meurtrières aux alentours.

Bien que désapprouvés par l'Adeptus Administratum, les cultes guerriers sont tolérés par les gouvernements planétaires et l'Adeptus Terra. Ils encouragent des idéaux martiaux et des talents guerriers très utiles pour les gouverneurs locaux et même l'Imperium lui-même. Ces cultes insistant souvent sur les valeurs nobles du conflit, comme la protection des faibles, ils servent de stabilisateur à ce qui serait autrement une société dangereusement violente.

CULTES DU CHAOS

L'Ecclesiarchie est très intolérante envers les pratiques religieuses qu'elle pense dangereuses pour le bien-être de l'Imperium. Quand c'est possible, les habitants locaux sont encouragés à adopter le Culte Impérial. Quand c'est impossible, quelle qu’en soit la raison, des Missionnaires Impériaux sont envoyés pour incorporer des éléments du Culte Impérial dans les religions locales. De cette façon, les religions locales adopteront divers aspects du Culte Impériale en continuant à pratiquer leur forme traditionnelle de vénération. Ces variantes locales du Culte Impérial sont tolérées car elles sont ouvertes et leurs pratiques facilement surveillées.

En dépit des meilleurs efforts des Missionnaires, il y a de nombreuses formes de vénération qui restent complètement inacceptables pour l'Adeptus Ministorum. L'adoration des Puissances du Chaos est le plus évident des exemples et également le plus dangereux.

La séduction du Chaos attire toutes sortes d'hommes sur toutes sortes de mondes. Des planètes variant énormément dans leurs civilisations et leurs niveaux technologiques sont toutes foyers de cultistes du Chaos. Même sur des mondes relativement confortables, il y a des gens dont la soif de savoirs interdits, de pouvoirs surnaturels et de connaissance arcanique dépasse leur loyauté envers l'Imperium. Partout dans l'Imperium, même sur les mondes de Terra et de Mars au cœur de la galaxie humaine, on trouve des gens désirant s'occuper d'affaires au-delà de leur compréhension. Ces personnes ne réalisent pas forcément qu'elles ont affaire directement aux Grandes Puissances, certaines sont simplement impliquées dans ce qu'elles croient être des cultes guerriers, ou des communautés intellectuelles ou artistiques. La vénération du Chaos est toujours faite en secret, dans des cultes cachés ou des sociétés gardées, donnant un air de romance supplémentaire aux dangers de l'inconnu.

Certains Cultistes vénèrent le Chaos dans son ensemble ou dans sa Gloire Indivisible, comme certains Champions du Chaos se dévouent au Chaos dans son ensemble plutôt qu'à une puissance particulière. Ces cultistes vénèrent les Grandes Puissances, les démons et autres puissances du Chaos comme un Panthéon de dieux. La vénération des Puissances du Chaos de cette manière est une simple forme de polythéisme assez fréquente parmi les populations primitives. Cette version polythéiste du Chaos est donc la forme de vénération la plus évidente sur ces mondes. Cependant, ceux qui possèdent plus de savoir à propos du warp et les Puissances du Chaos choisiront généralement une unique Puissance comme objet de vénération. Les Puissances les plus importantes sont les quatre Grandes Puissances, Khorne, Slaanesh, Nurgle et Tzeentch, mais il y a beaucoup de Puissances mineures, des Princes Démons, et d'autres démons qui sont également vénérés.

Souvent, une Puissance du Chaos est vénérée sous un autre nom. Beaucoup de tribus de sauvages sur une planète arriérée aspergent leurs idoles du sang sacrificiel de leurs ennemis, sans prendre conscience que leur Dieu n'est qu'un autre aspect de Khorne le Dieu du Sang. L'Adeptus Ministorum essaiera évidemment d'introduire la vénération de l'Empereur parmi ces gens.

Les plus dangereux de ces cultes sont ceux qui vénèrent directement les Puissances du Chaos et vont jusqu'à invoquer des démons du warp lui-même. Ce sont les Cultistes du Chaos qui sont traqués et éliminés par l'Inquisition car leurs activités menacent sérieusement l'humanité. En plus des cultes vénérant le Chaos, on trouve ceux centrés autour d'infiltrateurs aliens comme les Genestealers, les cultes cherchant à accélérer l'évolution de l'humanité en une espèce psychique comme le Culte Immortel de Necromunda, et d'autres cultes étranges comme les Convents Vampires de Cassandron. Ces organisations sont persécutées de façon impitoyable par l'Inquisition, et leurs membres sont traqués et éliminés sans pitié.

Tout comme une Bande du Chaos dont les objectifs sont de survivre et de prospérer, jusqu'au moment où son Champion deviendra un Prince Démon, le Culte du Chaos doit également survivre pour que son leader gagne du pouvoir. La survie d'un culte est particulièrement importante sur un monde de l'Imperium, où la vénération du Chaos n'est pas tolérée et où l'Inquisition agira rapidement pour balayer le moindre signe de corruption chaotique. Face à ces dangers, le Culte du Chaos typique est une organisation souterraine dont les membres mènent d'étranges doubles vies. Contrairement aux Champions du Chaos qui proclament fièrement leur allégeance et hurlent leurs exploits à qui veut les entendre, le leader d'un Culte du Chaos doit se cacher derrière une façade de normalité. Il peut être un leader important du gouvernement, un commandant militaire, un riche marchand, ou occuper une autre position parfaitement respectable dans la société. Il peut également être un baron du crime ou un génie criminel, car il est possible de cacher les activités du culte avec d'autres activités elles-mêmes illégales mais qui ne concernent pas l'Imperium lui-même. Par le biais de pots-de-vin et de corruption gouvernementale, un leader de culte peur diriger un empire criminel sans attirer l'attention de l'Imperium, et utiliser son organisation efficacement pour recruter de nouveaux membres pour son culte. De cette façon, le Culte du Chaos combine pouvoir et influence dans la société normale avec le pouvoir des arcanes, fournissant le matériel de base pour se développer.

Fatalement, les Cultes du Chaos entreront en conflit, peut être avec les autorités ou une autre organisation criminelle, voire même des cultistes rivaux. Les cultes sont parfaitement capables de se battre, et peuvent généralement se battre sans se révéler au grand jour. Après tout, les guerres de gang se ressemblent, et il n'y a pas que les Cultistes du Chaos qui désirent voir un chef de police local mort ou l'assistant d'un gouverneur assassiné.

MAGUS DU CHAOS

Le leader d'un Culte du Chaos est appelé Magus du Chaos. Un Magus est l'équivalent d'un Champion du Chaos, et comme le Champion du Chaos, il se dévoue à son Patron en échange des faveurs incertaines des Puissances du Chaos. En échange de sa loyauté, il gagnera des fidèles et des récompenses comme un Champion. Cependant, contrairement à un Champion, il a peu de chances de pouvoir utiliser ses récompenses. Fatalement, lourdement muté par ses Attributs du Chaos, il ne pourra peut-être plus apparaître en public. Heureusement, d'ici là il sera sans doute le leader d'une corporation ou d'une organisation légitime immense et riche, et son isolement pourrait être interprété comme une habitude excentrique d'un homme puissant.

Le Magus communique avec sa Puissance via des transes, des rêves et des divinations. Certains utilisent le terrible Tarot Chaotique, une version blasphématoire du Tarot Impérial utilisé par les serviteurs de l'Impérium. Si le Patron favorise son esclave, il peut lui donner un familier qui servira d'intermédiaire entre le cultiste et son Patron. Les familiers prennent toutes sortes de formes étranges : les animaux sont communs, les petits démons ne sont pas inconnus, mais même des objets comme une épée démon sont parfois donnés comme familiers. Par le biais de transe, de divination ou d’un familier, le Patron informe et donne des instructions à son serviteur. Ces informations sont vitales pour le Magus, lui donnant une idée sur ce que ses ennemis préparent et comment éviter les dangers possibles. Plus important, le Patron est capable d'offrir des conseils sur les événements futurs, donnant au Magus des avantages considérables sur ses rivaux commerciaux. Par le biais de jeux d'argent, par exemple, un Magus peut gagner autant d'argent qu'il le désire, tant que son Patron désire que son esclave monte en puissance.

Quand un Magus voit son pouvoir grandir, il peut trouver son empire de fidèles trop vaste pour le contrôler. Une fois qu'il commence à acquérir des Attributs du Chaos défigurants, il ne sera plus capable de s'occuper lui-même des étrangers, et il devra trouver un second pour s'occuper de ces tâches à sa place. Cet individu est connu sous le nom d'Acolyte. L'Acolyte est le serviteur et commandant le plus digne de confiance du Magus. En raison des risques de trahison par ses propres membres du culte, le Magus préférera souvent rester caché de la plupart de ses propres fidèles. Un Magus peut continuer à diriger le culte derrière la scène en utilisant son Acolyte comme intermédiaire. Par conséquent, le Magus n'est jamais vu par les membres du culte et reste une source mystérieuse de savoir et de puissance à laquelle l'Acolyte seul a accès. Si, en raison d'Attributs du Chaos, le Magus devient tellement muté qu'il se change en Rejeton du Chaos, ou si le Chaos choisit de le récompenser par l'attribut de Stupidité, alors l'Acolyte continuera à diriger le culte au nom du Magus. Ce n'est pas parce que le Magus est un Rejeton du Chaos que cela l'empêche de constituer le centre du culte - son apparence inhumaine et sa puissance peuvent lui servir de preuve des faveurs divines dont il est l'objet !

LE CONVENT

Les membres du culte les plus importants sont dans le Convent. Le Convent est grossièrement équivalent à la Bande du Chaos. Il est composé des serviteurs de confiance du Magus, dont son Acolyte s'il en possède un. Le nombre d'individus dans le Convent varie beaucoup. Dans certains cultes, le nombre de membre du Convent est égal au nombre mystique du Patron, ou un multiple de ce nombre. Seul le Convent a un accès direct au Magus. Seul le Convent effectue les rituels et les sacrifices de l'invocation de démons et devinent les intentions de leur Patron du Chaos. Il est généralement exact de dire que seul les membres du Convent comprennent la véritable nature du culte.

LES CULTISTES

e reste du culte est composé de cultistes ordinaires. Leur nombre peut varier d'une poignée à quelques centaines ou même milliers. Comme pour les membres du Convent, leur allégeance est hautement secrète. Ils mènent des vies semblant normales, occupant même peut-être des positions hautes placées dans le gouvernement local, mais leur vraie loyauté va au Culte. Les cultistes ne prennent pas part aux rites d'invocation ou autres rituels arcaniques. Ils sont prêts à faire tout ce qui leur est demandé pour le culte, mais les secrets et les objectifs véritables du culte leurs sont cachés. Donc, quand il doit choisir un employé pour son entreprise, le cultiste remplira le poste vacant avec un membre du culte. Il surveillera son équipe pour trouver des membres potentiels au culte et s'assurera que les employés très dévots envers l'Empereur soient rapidement renvoyés. De façon similaire, les cultistes tenteront de recruter parmi leurs familles et leurs amis, en s'assurant que leurs ennemis dans leurs familles et connaissances soient victimes d'accidents malheureux. Quand le Culte est prêt à faire face aux autorités, les Cultistes révèlent finalement leur vraie loyauté et prennent les armes sous le commandement de leur Magus.

DEMONS

Les Démons ne peuvent entrer dans le monde matériel qu'avec l'aide de certains rituels impliquant généralement les plus terribles des sacrifices. Même s'ils ne peuvent alors se manifester que pour peu de temps, à moins de trouver un corps à posséder. Bien qu'un Magus du Chaos puisse communiquer avec son Patron à travers des rêves et des transes, ces méthodes de communication ne sont pas toujours sûres ou claires. Il vaut mieux invoquer un démon et obtenir de lui les traditionnelles trois réponses qu'il doit donner - pour un démon venant du Chaos où il n'y a pas de temps en tant que tel, le futur et le passé n'ont pas de secrets.

Un culte peut également invoquer un démon pour une tâche spécifique, comme éliminer certains ennemis ou rivaux. Les démons font d'excellents assassins, car aucune force de police conventionnelle n'est préparée à accepter leur existence ! Quand un Culte du Chaos est prêt à prendre les armes contre ses ennemis, le Convent invoquera autant de démons que possible pour l'aider.

ACTIVITES DU CULTE

Les Cultes peuvent être relativement petits ou très grands. Ils apparaissent souvent comme des organisations innocentes, la plupart de ses membres ne sachant même pas qu'ils servent le Chaos. En montant ces organisations, le Magus infiltre la société et se prépare pour le jour de la rébellion ouverte.

Les organisations politiques extrémistes font de bonnes couvertures pour un Culte du Chaos. Ces organisations attireront naturellement des individus avides et mentalement instables - une matière première idéale pour un membre du culte. Si ces organisations ont du succès, elles peuvent acquérir un véritable pouvoir politique, et il est possible que le culte devienne même le corps politique gouvernant la planète sans que personne ne s'en rende compte.

Les Cultes Guerriers font également de bonnes organisations de couverture. Beaucoup de mondes de l'Imperium ont des Cultes Guerriers tolérés voire encouragés par l'Imperium. En installant un Culte Guerrier, le Magus crée un corps de guerriers entraînés dont les idéaux martiaux peuvent être manipulés à ses propres fins.

Les associations ouvrières, marchandes ou d'industriels peuvent également dissimuler un Culte du Chaos sinistre. En manipulant l'économie de la planète, les cultistes peuvent répandre la ruine. Ces organisations ayant tendance à attirer des individus souvent corrompus et égoïstes, ils sont très facilement à infiltrer par la corruption d'une sorte ou d'une autre.

Les entreprises peuvent fournir une excellente couverture pour un Culte du Chaos en pleine croissance. L'entreprise grandissant, elle couvrira une plus grande zone et plus de personnel sera nécessaire. L'équipe de la compagnie est recrutée graduellement dans le culte, pendant que la couverture facilite toutes sortes d'activités lucratives.

Dans certains endroits, les organisations criminelles ont un statut semi-légal ou elles sont tolérées tant que leur comportement ne dépasse pas certaines limites. Certaines structures politiques de planètes sont basées autour des pouvoirs des gangs et des guerres de gangs constantes. Sur de tels mondes, il y a peu de différence entre un gang légitime et un Culte du Chaos derrière un gang - les deux sont impitoyables et avides de pouvoir.

De nombreux cultes cachent leur véritable nature sous la couverture d'une religion tolérée ou une variante acceptée du Culte Impérial. Un Prêcheur Impérial dévoué au Chaos peut corrompre toutes ses ouailles. Telle est la confiance des gens ordinaires dans les Prêcheurs qu'ils ne se rendront pas compte que le sanctuaire de l'Empereur lui-même s'est changé en un sombre autel du Chaos.

Sur des mondes plus sophistiqués, des cercles artistiques ou philosophiques peuvent fournir une couverture suffisante pour un petit culte. En tant qu'élite artistique, le cercle attirera naturellement de jeunes prétentieux, des idéalistes romantiques et d'autres mécontents qui pourront être recrutés dans le culte.

Les psykers étant strictement contrôlés dans l'Imperium, il y a peu d'endroits où un jeune psyker émergeant peut échapper à la persécution. De tels individus seront brûlés comme sorciers ou au moins remis aux forces locales et donc aux forces de l'Imperium.

Sur un monde où les psykers sont courants, il est normal que certains d'entre eux s'échappent et forment leurs propres organisations protégées, réseaux de refuge ou sanctuaires. En se cachant derrière de telles organisations, un Culte du Chaos peut avoir les meilleurs psykers comme recrues, tout en permettant aux autres de former un mouvement souterrain agressif et hyper motivé.

Sur des mondes où la vie est relativement calme, les Cultes du Chaos se présenteront généralement comme défenseurs d'une cause quelconque comme une organisation de charité mondiale, un groupe de protection de l'environnement, une organisation sociale ou tout autre groupe de bienfaisance. Son image publique donnera au culte de nombreuses occasions d'infiltrer le monde avant que sa véritable nature soit révélée. De tels cultes grandissent à mesure que les bien intentionnés et les naïfs sont attirés.

Il y a cinquante ans, le monde de Chianco était un riche carrefour de commerce dans la zone est de l'Imperium connue sous le nom d'Ultima Segmentum. Le ciel de Chianco était constamment zébré des traînés des vaisseaux marchands transportant le précieux combustible aux stations orbitales de commerce au-dessus.

Des vaisseaux interstellaires de tout le secteur étaient réunis autour de Chianco, leurs marchants négociant à tout va, tandis que les Capitaines " Libres " restaient prêts en orbite, attendant l'occasion d'un contrat lucratif. En-dessous, sur la planète elle-même, des machines de minage et des puits de pétrole fonctionnaient sans relâche, extrayant les ressources souterraines du monde.

L'homme au pouvoir était le Seigneur Xian Torus, dirigeant héréditaire et propriétaire ultime de tout et de tout le monde sur le monde de Chianco. C'est lui qui approuva la succession des Seigneurs des Mines et qui permit aux familles de vaisseaux de transmettre leurs vaisseaux et contrats à leurs fils aînés. A mesure que le monde entier prospérait, les Seigneurs de Chianco prospéraient également et la population de la planète finit par être l'une des plus riches de l'Imperium.

C'était il y a cinquante ans. Aujourd'hui, Chianco n'est que roche nue où quelques barbares fatigués tentent de survivre dans les ruines de ce qui fut une grande civilisation. Le ciel de Chianco est maintenant d'un bleu que rien ne vient troubler, et quand un vaisseau spatial est vu, traversant la nuit, c'est considéré comme un événement exceptionnel. Car Chianco est maintenant connu non pas pour sa richesse ou son commerce, mais car il est le Monde qui Mourut en Une Nuit.

Car un millier de cultes de Tzeentch cachés révélèrent leur vraie nature, seigneurs comme laboureurs, ils avaient sapé le règne du Seigneur Xian Torus de nombreuses façons. Les machines de minage sortirent du sol du palais royal et une grande partie de la capitale s'effondra sous terre. Des millions de cultistes descendirent alors sur la ville, l'équipage des princes marchands, la suite des Seigneurs des Mines, même parmi les Forces de Défense Locales, tous s'étaient révélés être des serviteurs du Seigneur du Changement.

LE CULTE EN GUERRE

Les Cultes du Chaos sont constamment sur leurs gardes en raison du danger de se faire découvrir, et ils ne peuvent espérer se défendre que par la force des armes. Même les cultes dont le pouvoir se base sur l'influence politique ou commerciale doivent être prêts à se battre. Peu importe sa taille, un culte a toujours un plan qui, il l'espère, lui permettra de survivre en cas de découverte.

Les cultes se préparent aux combats en amassant des armes et de l'équipement. S'il en est capable, le culte infiltrera les forces de défense locales. Ils peuvent également tenter d'utiliser des pouvoirs psychiques pour appeler des Renégats du Chaos errant dans le warp et les guider jusqu'à leur monde. Une fois les forces du culte et des Renégats réunies, le culte peut se révéler et le monde entier sera plongé dans un énorme conflit qui fera que le culte émergera comme puissance mondiale majeure.

Dans les petits et moyens cultes, les membres du Convent servent d'officiers ou de chef d'armée. Les membres du culte sont déjà organisés en groupes pour des buts rituels et cérémoniaux. Ces groupes deviennent simplement des unités combattantes quand le temps est venu. Ceux qui traquent les cultes sont souvent surpris de la rapidité et de l'efficacité de leur contre-attaque.

Une force de cultistes typique, comprenant généralement un seul culte ou une association de plusieurs cultes plus petits, peut lever une force combattante d'entre 30 et 100 individus. C'est assez pour établir une domination du culte sur un territoire limité.

L'armement et les transports disponibles pour un culte dépendront du niveau technologique de leur monde. Sur la plupart des mondes, le Magus et son Convent peuvent avoir une somptueuse limousine pour voyager en sécurité.

Plusieurs cultes peuvent former une alliance quand ils sont menacés ou ont envie de prendre le pouvoir. Ils sont alors capables de se rassembler en forces plus importantes. Tous les cultes ne sont pas préparés à s'allier, même si menacés, mais la plupart mettront de côté leurs différences pour une cause commune. Cela signifie qu'une expédition envoyée pour localiser et purger un culte découvert pourra se retrouver face à une force bien plus grande que prévue. Les autres cultes, encore cachés, auront été alarmés et auront apporté leur soutien au culte attaqué.

Les forces de cultistes tendent à inclure une diversité de troupes qui rendent difficiles à leurs adversaires de prévoir ou d'identifier ce contre quoi ils vont se battre. Pour cette raison, les érudits de l'Inquisition gardent un registre sur chaque aspect du cultisme (comme le font les érudits eldars). Ces registres sont appelés par les inquisiteurs Codex Hereticus.

Le Coin du Fluffiste

- Khorne lui n'a généralement guère de culte, se cacher n'étant pas son genre. On peut supposer qu'il y en a parfois, dans les organisations militaires ou paramilitaires.

- Pour prendre le pouvoir, un culte à d'autres solutions que l'attaque ouverte, il peut aussi corrompre la classe dirigeante et des forces de défense. On peut aussi imaginer qu'un culte encadrant une révolte populaire causée par des motifs plus anodins.