L'EMPEREUR

Realms of Chaos : The Lost and the Damned (p174 et suivantes)
traduction Patatovitch

Grâce au Culte Impérial, des millions de gens sont familiers avec les fables traditionnelles sur l'Empereur. Les enfants chantent ses prières et écoutent des histoires sur sa vie. C'est l'Empereur que l'humanité connaît : l'Empereur du Culte Impérial. Tel est le pouvoir de ce culte et grande et la nécessité que l'homme croit en son authenticité, personne ne questionne cette autorité. Comme l'Empereur lui-même, il n'a ni parlé ni bougé depuis 10000 ans. Donc, l'histoire vraie de la vie extraordinaire de l'Empereur précédant son incarcération dans le Trône d'Or est maintenant presque complètement submergée par la pieuse doctrine de l'Ecclésiarchie. Cette page explique qui et ce qu'est l'Empereur, quelles sont ses motivations et ques pourrait être son ultime destin. Ces faits sont présentés pour l'information du lecteur. Dans l'Imperium d'aujourd'hui, seul l'Empereur se rappelle des événements décrits ici - si encore il peut se rappeler des choses si vagues et si distantes.

L'EMPEREUR EST NÉ

De la naissance et la jeunesse de l'Empereur, nous ne pouvons dire que peu de choses, l'espace ne nous permet pas d'examiner chaque détail des 50000 années de son existence. Sa mère et son père était humain, ses frères et ses sœurs étaient des mortels comme les autres, et quand il est né, ces parents n'avait aucune raison de penser il était autre chose qu'un humain normal.

C'est seulement beaucoup plus tard, qu'il identifiera la date de sa naissance autour du huitième millénaire avant JC dans un lieu comme l'Anatolie Centrale [Asie mineure, une région de la Turquie] alors qu'il avait déjà presque oublié les débuts de sa vie parmi les montagnes stériles et les torrents glacés.

LA MARCHE DANS LE WARP

Le Warp est un univers parallèle composé entièrement d'énergies psychiques produites par les pensées, les émotions et l'activité intellectuelle des créatures vivantes. A un degré moindre, ces énergies sont même générées par les forces vitales des créatures les plus simples comme les plantes et les petits animaux. Le Warp est le reflet spirituel de la vie de l'Univers entier, et c'est pour cette raison qu'il est parfois appelé Mer d'Ames. Le Warp, la mer d'Ames et les Royaumes de Chaos sont une seule et même chose. Cette réalité alternative est aussi connu sous d'innombrables autres noms dans des cosmologies sans nombre.

Originellement, le Warp était rempli des forces psychiques naturelles des animaux et des plantes, créant une force unificatrice qui se déplaçait psychiquement à travers toutes les créatures vivantes. Quand les premières races intelligentes se développèrent, leurs esprits individualisés extrêmement puissants emplirent le Warp avec des nouvelles et très puissantes énergies.

Cependant, alors que les énergies naturelles du Warp étaient harmonieuses, les esprits des hommes étaient toujours troublés, obsédés, accablés par la culpabilité ou autrement imparfaits. Ces énergies négatives se sont assemblées dans le Warp, attirées l'une à l'autre par attraction mutuelle, jusqu'à ce qu'elles forment des taches gênantes comme une nécrose sur un arbre ou une tumeur sur un animal. Ces forces dissonantes sont par la suite les Pouvoirs de Chaos, des entités psychiques créés des peurs, des pensées refoulées et des contradictions des humains et des autres êtres intelligents.

Les Puissances du Chaos commencèrent à grossir avant même la naissance de l'Empereur, elles n'achevèrent leurs pleines puissances que des milliers d'années plus tard. Durant la jeunesse de l'Empereur et le début de sa vie, les Puissances du Chaos étaient insuffisamment fortes pour troubler les harmonies naturelles du Warp. Les énergies du Warp étaient encore libres de couler à travers les psychés des choses vivantes, maintenant l'unité de la nature et toutes les choses sous son attention.

LE NOUVEL HOMME

Dès que les premiers hommes se sont développés, l'espèce a développé un rapport particulier avec le Warp. Les chasseurs et cueilleurs des premiers âges comprirent que les forces naturelles dans lesquelles baignaient tous les êtres vivants comme une grande rivière prenant subsistance de la terre morte. Quelques-uns d'entre eux étaient plus sensible que les autres aux mouvements cachés du Warp. Ils pouvaient sentir le rythme du Warp alors que ses énergies se déplaçaient à travers les choses vivantes. Parfois, ils pouvaient prédire le futur par la compréhension des subtiles variation de ces flux d'énergies. Les plus talentueux de ces humains assumaient le rôle de chamans ou sorciers tribaux et utilisaient leur pouvoirs au bénéfice de leur peuple.

Comme le nombre d'hommes ne cessait d'augmenter et la civilisation humaine s'est détachée de ses racines naturelles. Les énergies créées par les hommes commencèrent à dominer le Warp. Là où les énergies de nature étaient harmonieuses et bénignes, celles des hommes étaient souvent imprévisibles et dangereuses. La soif de puissance, l'ambition, la cupidité, la luxure et milles autres sentiments humains prirent racine dans la Warp et commencèrent à grandir. Comme les pensées des hommes sont devenues plus fortes, les rythmes naturels du Warp furent perturbés et devinrent moins accessibles aux chamans. Inévitablement, la civilisation coupa les liens de l'humanité avec les forces naturelles du Warp et en créèrent de nouvelles basée sur leur propre caractère. Avec le temps, ces forces non harmonieuse devaient devenir les Pouvoirs de Chaos.

L'Empereur est né alors que le rythme du Warp coulait toujours puissamment à travers toutes les choses naturelles. Les vieux chamans étaient guidés par le Warp et leur tour ils guidaient leurs peuples. Mais même à cet époque la puissance croissante de l'humanité se faisait sentir et les chamans craignaient que toutes leurs connaissances soient perdues. Les énergies dont ils dépendaient devenaient de plus en plus difficiles de contrôler. Le pire était qu'ils perdaient leur capacité de réincarner. Depuis aussi longtemps que remontait leur mémoire, lorsque un chaman mourrait son esprit se glissait dans le Warp, se baignant dans ses énergies, jusqu'au moment où un nouveau corps s'offrait à lui. Mais maintenant, ces âmes étaient perdues, poursuivies et consumées par les Pouvoirs de Chaos malveillants.

Terrifiés pour l'avenir de leur race, tous les chamans de la Terre se réunirent et commencèrent le débat le plus long et le plus important de l'histoire de humanité. Celui-ci dura plusieurs siècles et aboutit à la naissance du Nouvel Homme.

Après des centaines des années de palabres et de recherches, les chamans sont arrivés à la conclusion qu'ils étaient condamnés et que sans eux toute la race serait la proie des entités psychiques qui avait été créées dans le Warp. En même temps, la distorsion du rythme naturel du Warp aurait pour résultat l'inévitable déclin de la planète entière. Ils devinèrent un futur lorsque toute la création serait engloutit par l'avidité et l'ambition de l'humanité.

Bien que leur propre pouvoir était encore fort les chamans réalisèrent qu'il ne pourrait guère survivre à une ou deux incarnations supplémentaires. Ils n'étaient pas hommes à accepter la mort facilement. Beaucoup d'entre eux pouvait se rappeler l'aube de leur race, quand dans d'autres corps, ils marchaient sous les cieux africains. Ayant survécu si longtemps, pendant des millions d'années, ce n'était pas dans leur ambition de mourir sans espoir et sans but. Ils décidèrent donc d'unir leurs énergies en se réincarnant dans une seul corps. Ces milliers de chamans prirent du poison, tous moururent et leur enfant vint au monde.

Dans la même année, l'homme connu plus tard sous le nom de l'Empereur naquit. En grandissant, ses pouvoirs commencèrent à se manifester et il se rappela graduellement les milliers de vie qu'il avait laisser derrière lui. C'était le Nouvel Homme. Mais il était aussi le passé. Son esprit puissant pouvait encore filtrer les énergies du Warp, pénétrer les vies des plantes et des animaux, promouvoir l'harmonie et soulager les souffrances des autres. Et il se rappeler maintenant qu'il avait été fait pour vivre éternellement, autant qu'il ne pourrait jamais avoir à se réincarner, mais pourrait survivre inchangé pour l'éternité. Enfin, il se rappela chaque chose qui avait conduit à sa naissance, et il quitta son peuple pour commencer son voyage sans fin autour du monde à travers l'histoire humaine.

L'EMPEREUR ET L'HISTOIRE HUMAINE

Pendant 38000 ans, le Nouvel Homme a erré sur la Terre et à travers l'histoire humaine. D'abord il a simplement observé le monde autour de lui, mais bientôt, il a commencé à l'aider, employant sa sagesse antique pour rendre les gouvernements efficaces, développer l'agriculture et l'élevage, la technologie et la paix. Il a toujours soigneusement employé son influence, adoptant l'aspect d'un homme normal et sans révéler sa vraie nature.

Pendant des millénaires, l'Empereur a regardé la race humaine se développer. Il a voyagé sur la terre entière, observant et aidant, adoptant parfois la forme d'un grand leader ou d'un conseiller. Dans les temps troublés, il est devenu un croisé, un chef religieux ou un messie. Pendant d'autres périodes, il n'est resté qu'un personnage secondaire, observateur des événements en coulisse, un conseiller de rois, un magicien de cour, un scientifique pionnier. Beaucoup des aspects qu'il a adoptés étaient humbles, d'autres sont devenus les grandes figures de Histoire humaine ou de la religion. En temps de crises, il était là, dirigeant la race humaine le long d'un chemin étroit de la survie que lui seul pouvait voir.

L'EMPEREUR ET LES PUISSANCES DU CHAOS

Comme la race humaine prospérait, le Warp est devenu de plus en plus perturbé et son flux ne baignait plus toute la terre comme auparavant. Le Nouvel Homme savait combien les cotés extrêmes du caractère humain nourrissait les puissances du Chaos. Malgré ses efforts pour promouvoir la paix et l'harmonie, les valeurs instinctives de l'honneur martial, l'ambition, la défiance et l'autosatisfaction ne pouvait jamais être éradiqué. Quelques uns des plans du Nouvel Homme réussirent moins : les semences de la sagesse croissaient toujours en incontrôlables monstruosités dirigé vers la persécution et la guerre.

Les Pouvoirs de Chaos sentirent la présence du Nouvel Homme et ses efforts pour freiner leurs propres puissances et leurs croissances. Même avant qu'ils ne soient devenus entièrement conscients les pouvoirs de Chaos reconnurent en l'Empereur leur plus grand ennemi. Khorne fut le premier à se réveiller entièrement après qu'une ère de guerres et de conflits fit rage à travers le globe. Tzeentch fut le suivant lorsque les nations et la politique atteignit son âge adulte avec toutes leurs intrigues implicites et leurs doubles jeux. Nurgle fut le troisième à se réveiller et la peste balayait tous les continents revendiquant beaucoup d'âmes pour le Prince de Décrépitude. Vers la fin du Moyen âge européen, les trois Puissances du Chaos étaient complètement éveillées. Le/la quatrième, Slaanesh, sommeillait toujours.

SLAANESH

Jusqu'ici nous avons parlé des Puissances du Chaos d'un point de vue purement humain. Cependant, elles ne sont pas uniquement formées des fautes humaines. Le Warp dont les flux traversent la galaxie entière est en contact avec de nombreux mondes et de nombreuses races, ses énergies proviennent de toutes les formes de vie, quelles soient extraterrestres ou lointaines. Quelques-unes des ces formes de vies sont intelligentes d'une manière similaire aux humains, et entretiennent des espoirs et des rêves similaires. D'autres sont des créatures bizarres et incompréhensibles, mais elles peuvent être responsables de conflit et de malheur malgré toute leur étrangeté. Donc si la race humaine, agressive et instable, doit être largement blâmée pour la croissance de forces dissonantes dans le Warp, elle n'est pas seule fautive. De toutes les races extraterrestres, le cas des Eldar est le plus significatif depuis qu'ils furent l'instrument de la création de la quatrième grande Puissance du Chaos :Slaanesh.

Les Eldar étaient déjà une race ancienne quand l'Empereur est né. Exactement comme les pensées et les émotions humaines, le caractère des Eldar créa sa propre dissonance unique. Cependant, le caractère Eldar est radicalement différent de celui des humains sur plusieurs points. Les sens et les pensées d'un Eldar atteignent un degré que les humains ne peuvent pas comprendre, tant ses émotions et son imaginations sont aiguës. Un Eldar peut connaître une joie dix mille fois plus puissantes que celle éprouvée par un humain, mais il peut aussi souffrir du désespoir au même degré. Alors qu'il n'est pas plus disposé à être bon ou mauvais qu'un être humain moyen, l'Eldar typique peut encore concevoir la plus noire méchanceté et aspirer à la plus parfaite bonté. Les Eldar eux-mêmes reconnaissent les dangers posés par leurs tendances destructrices, c'est ce qu'ils appèlent leur "Dark Nature" .

Avec une telle imagination et des sens si finement aiguisés, l'univers offre aux Eldar une source potentielle de plaisir et de gratification intellectuelle sans fin. Même s'ils n'exploitent pas ce plaisir, la tentation est toujours présente, une source constante d'inquiétude pour leur esprit. Slaanesh grandit presque entièrement des plaisirs non réalisés des Eldar. Leur vie, ils luttent pour nier leurs désirs secrets mais lorsqu'ils meurent leur coté obscur va se mélanger avec le Chaos, et leurs tentations longtemps retenues sont délivrées et nourrissent la Puissance du Chaos Slaanesh.

Alors que Slaanesh s'enflait d'énergie, son désespoir d'achever son éveil à la conscience était encore freiné par la détermination de tous les Eldar qui restait à naître. Ses cris capricieux et les cauchemars qui le tourmentaient résonnaient dans le Warp, troublant sa structure et causant la folie partout dans la galaxie. Comme les millénaires passaient, les douleurs de l'enfantement de Slaanesh devinrent de plus en plus puissante, tant que les Eldar, les hommes et les autres races commencèrent à être dangereusement affectés.

Les avancées scientifiques du 3e millénaire après JC et des suivants apportèrent quelques connaissances du Warp aux humains ordinaires. Bien que personne imaginait sa vraie source de pouvoir, l'humanité appris à voyager à travers le Warp et, bientôt, les étoiles furent peuplés de colonies humaines. Le Nouvel Homme lui-même étaient l'instrument de ces avancées scientifiques. Il savait que tant que l'humanité restait lier à son propre système solaire, la race entière risquait l'extinction. Ses apparences durant ces moments clés le l'histoire du monde le rendirent capable de diriger la course du progrès humain jusqu'à un certain point. Bientôt, il y eut des colonies humaines dans toute la galaxie.

Les douleurs de l'enfantement de Slaanesh faisait qu'il était impératif pour l'humanité de progresser aussi rapidement que possible. Les voyages Warp devinrent incroyablement difficiles alors que les horribles rêves de Slaanesh devenaient plus intenses. Même les autres Puissances du Chaos étaient affaiblies alors que toute la structure du Warp se tordait et se contorsionnait avec d'impétueuses tempêtes Warp.

En conséquence, les voyages Warp devinrent impossibles et de nombreux mondes furent isolés pour de très longues périodes. La société humaine se fragmenta et la Terre fut tout à fait isolée du reste de la galaxie. Ce fut l'Ere des Luttes de l'histoire humaine - un âge d'anarchie et de folie que même le Nouvel Homme fut incapable de prévenir. L'Ere des Luttes céda seulement avec la naissance de Slaanesh, un événement qui apporta de nouveaux problèmes et dangers.

LA NAISSANCE DE SLAANESH

La race Eldar était piégée par sa nature qui s'imposait d'elle-même au fur et à mesure que l'énergie de Slaanesh grandissait. Plus leur nature les conduisait à la décadence morale, artistique et sociale, plus les Eldar se battaient contre elle. Mais c'était sans espoir. Slaanesh était comme un ballon qui se gonfle alors que la pression s'élève à l'intérieur. Son éclatement n'était qu'une question de temps.

Slaanesh naquit dans le Warp dans un terrible hurlement, lançant un onde de choc psychique massive qui parcouru le Warp sont l'âme même de chaque créature vivante senti le souffle grondant. Pour les hypersensibles Eldar, c'était trop. Les reflets dans le Warp de leurs vies furent absorbés par Slaanesh, et leur corps s'évaporèrent comme le Chaos tourbillonnait dans leur esprit. Très peu d'Eldar survécurent, et ceux là furent tragiquement affectés par la chute de leur race.

Le choc psychique de la naissance de Slaanesh eu deux effets immédiats. La catharsis balaya effectivement les tempêtes Warp créées par son tourment et ce fut donc la fin du long isolement de la Terre. Cependant le choc psychique fut si grand qu'il ne put être entièrement contenu dans le Warp.

Où la population Eldar était la plus dense, le Warp se répandit littéralement de leur esprit et se mélangea avec l'espace matériel. Cela créa des zones diffuses où le Warp s'intègre à l'univers matériel, le plus vaste et le plus significatif de ceux-ci est l'Œil de la Terreur.

L'EMPEREUR SE PREPARE

La structure entière du Warp fut affectée par la croissance des Puissances du Chaos, si bien que, partout dans la galaxie, les énergies psychiques concrétisées par le Chaos commencèrent à corrompre les énergies naturelles des choses vivantes. Pendant que la Terre était isolée par des tempêtes Warp, elle fut aussi protégée des influences maléfiques du Chaos qui avait déjà corrompue beaucoup de la population humaine de la galaxie, à la fois dans l'esprit et dans le corps.

C'était seulement un répit temporaire, le Nouvel Homme le savait. Une fois Slaanesh éveillé, l'incroyable perturbation du Warp pourrait disperser son flux déjà faiblissant. Après presque quarantaine mille années, le temps était venu pour le Nouvel Homme de prendre directement en main le futur de l'humanité. Il était temps pour lui de devenir l'Empereur.

Sur Terre, les civilisations bien ordonnées du passé étaient révolues. Le gouvernement avait dégénéré en une anarchie globale. C'est de cette anarchie que l'Empereur jaillit comme un sauveur au moment critique. Il mena des armées de l'Antarctique au Groenland, des forêts d'Amazonie aux montagnes d'Afrique, ses suivants croissaient en nombre et en puissance. Son message était clair et primordial : unir l'humanité et mettre de l'ordre dans la galaxie.

Ce fut un message populaire, un vieux rêve d'unité que la voix humaine transforma en un enthousiasme imparable. Plus de cent années avant l'éveil de Slaanesh, l'Empereur chercha à établir sa loi sur la Terre et commença à transformer son peuple en une armée loyale. Il débuta son plan de reconquête de la galaxie anticipant la dispersion des tempêtes Warp autour de la planète.

LES PRIMARQUES

L'Empereur n'a jamais fait l'erreur de sous-estimer la menace de Chaos. Pour contrer cette menace, il a mis au travail les plus grands scientifiques de la terre de l'époque. Les armes et les vaisseaux spatiaux étaient construits en masse dans les usines martiennes pour soutenir les forces assiégées partout dans la galaxie.

Le plan de l'Empereur à plus long terme pour résister aux influences insidieuses des Pouvoirs de Chaos était la création des Primarques : des surhommes créés génétiquement avec des pouvoirs quasi-divins. L'intention de l'Empereur était de créer une race entière de ces super humains à partir des empreintes génétiques des Primarques. En les faisant loyaux et forts, il espérait qu'ils pourraient prouver leur immunité aux influences du Chaos.

Le Primarques devaient être des exemples frappant d'hommes guéris de la souillure de la corruption. L'énergie du Warp non corrompue coulerait en eux comme elle coulait par l'Empereur lui-même, les fortifiant et leur conférant des pouvoirs comme en possédaient les anciens chamans.

Malheureusement, les choses ne se passèrent pas tout à fait comme prévues. Malgré les tentatives de l'Empereur pour cacher le projet des yeux perçants des Puissances du Chaos, elles réussirent à l'apprendre. Les Primarques étaient encore des fœtus, grandissant dans leurs réservoirs amniotiques spéciaux, quand les Puissances du Chaos combinèrent leurs énergies pour les enlever dans une opération audacieuse et surprenante.

Même pour les Puissances du Chaos, ce kidnapping représenta une dépense colossale d'énergie. Les Primarques furent projetés dans le Warp et éparpillés sur des mondes humains à des endroits distants dans la galaxie. Les Puissances du Chaos n'avaient pas assez de ressources pour les détruire, mais ils firent la meilleure chose qu'elles pouvaient faire en les cachant de l'Empereur. Ils restèrent cachés jusqu'au réveil de Slaanesh.

LES SPACE MARINES

L'Empereur avait perdu les Primarques et sa première action fut de renouveler sa guerre contre les Puissances du Chaos. Les Primarques ne pouvaient pas être recréer, et même si c'était possible, il n'avait plus le temps. Les troubles engendrés par la naissance de Slaanesh grandissaient et son réveil était proche. L'Empereur conçut un autre plan. Il utilisa le matériel génétique imprimé des Primarques et l'implanta dans des clones de laboratoire, certaines de leurs qualités pourraient être reproduites comme des organes biologiques spéciaux. En implantant ces organes dans un jeune corps en croissance, certaines des qualités des Primarques pouvaient être recréées. C'est de cette manière que les premiers Chapitres de Space Marines furent fondés. Chaque Chapitre utilisait le matériel génétique dérivé de l'un des Primarques.

LA GRANDE CROISADE

L'Empereur entouré de Space WolvesLorsque le temps des tempêtes fut terminé, les Space Marines et les autres forces impériales étaient prêtes à reconquérir la galaxie. Les forces de Chaos étaient déjà puissantes et beaucoup de mondes humains étaient dominés par des adorateurs du Chaos ou d'autres extraterrestres. Ce fut une longue lutte, mais à chaque victoire, l'Imperium devenait plus fort et de nouveaux guerriers rejoignaient la Grande Croisade.

Les conquêtes initiales furent concentrées sur les mondes où les Primarques avaient été cachés. Employant ses pouvoirs psychiques, l'Empereur les localisa petit à petit et retrouva chacune de ces créations originales qui furent réunis avec les chapitres Space Marines créés à partir de leurs empreintes génétiques. Ils ne semblaient pas avoir été touchés par le Chaos et ils étaient devenus de grands leaders et guerriers parmi les populations humaines autochtones. En fait, leur apparence physique était décevante, nombre de Primarque furent souillés par leur contact précoce avec le Chaos. Avec l'aide des Primarques, la Grande Croisade balaya la galaxie et l'humanité commença à reconstruire son héritage. Partout, l'extraterrestre oppresseur fut défait et mit en déroute. Le Chaos fut acculé à ses propres royaumes dans les zones où l'espace réel et le Warp se mêlent comme l'Œil de Terreur.

L'HÉRÉSIE D'HORUS

Les forces du Chaos ne s'avouèrent pas si facilement battues. Elles chuchotèrent aux Primarques, perturbant leur rêves avec des promesses de pouvoirs, excitant leur fierté, leur prouesses martiales et leur courage. Aucun Primarque ne fut complètement résistant à ses tentations tacites. Le caractère de chacun fut cruellement mis à l'épreuve et près de la moitié d'entre eux faillirent. Si subtiles étaient leur tentations qu'ils n'ont même jamais soupçonné comment leurs propres loyautés avaient changé.

Par exemple, Mortarion Primarque du Chapitre de la Death Guard croyait fermement qu'il était le héraut d'une nouvelle ère de justice. Angron des World Eaters pensait réellement sauver l'humanité de la destruction. De même Horus, le plus grand des Primarques, était convaincu des idéaux martiaux pour lesquels il combattait.

En excitant leur vertu et eur courage, ils furent tentés de mener leur Chapitres Space Marines contre l'Empereur. Au début, même les Primarques n'avaient pas l'idée qu'ils étaient passés au Chaos. Mais lorsque ils se rebellèrent, leurs bonnes intentions s'évanouirent graduellement alors que le Chaos saturait leurs esprits. Pareillement, les Chapitres qu'ils menaient se tournèrent lentement mais sûrement vers le Chaos.

Le meneur de la rébellion était le Maître de Guerre Horus, le plus grand et le plus fidèle des Primarques. Il s'était tenu aux cotés de l'Empereur durant les longues années de la Grande Croisade. Ils avaient combattu dos-à-dos au siège de Reillis lorsque l'Empereur avait sauvé la vie d'Horus. Sur le champ de bataille de Gorro, Horus avait payé sa dette en coupant le bras d'un Ork frénétique alors tenter d'étranger l'Empereur.

La déchéance d'Horus fut un grand choc pour l'Empereur. Pendant un mois vital, l'Empereur hésita, assommé par l'étendue de la trahison d'Horus, incapable de croire que son ami et général était réellement en train de rassembler des forces contre lui. Lorsque finalement, la guerre commença, elle fut sauvage et sanglante. Le Marine combattait le Marine comme des factions rivales luttant pour la suprématie.

LA BATAILLE POUR LA TERRE

La véritable tragédie de l'Hérésie d'Horus fut qu'elle ruina la création de l'Empereur - pas seulement les Primarques mais aussi les Space Marines. Les forces rebelles répandirent les destructions matérielles et la douleur, mais pire que cela, elles répandirent la corruption du Chaos partout où elles passaient.

A travers la galaxie, les forces du Chaos devenaient plus fortes au fur et à mesure que les humains étaient séduits par les valeurs représentées par les Puissances Chaos et même par leur adoration. Le grand esprit de l'Empereur était affaibli alors que la meilleure partie de l'humanité était pervertie et détournée par la subtile influence corruptrice du Chaos.

Telle était la situation lorsque les forces du Chaos s'assemblèrent autour de la Terre. Les bases lunaires, bastions de la défense terrestre tombèrent à Horus après de durs combats et la flotte rebelle se déplaça jusqu'à l'orbite terrestre. Après une brève bataille les défenses laser de la Terre furent détruites par un puissant bombardement orbital. Les derniers escadrons des chasseurs loyaux déversaient salve après salve sur les immenses bâtiments mais ne réussirent même pas à abattre leurs boucliers. Une fois leurs dernières munitions tirées, les pilotes écrasèrent directement leurs chasseurs sur les vaisseaux ennemis. C'était un ultime geste de défi, rien de plus.

Les Drop Ships d'Horus tombèrent comme une pluie sur le Palais Impérial dégorgeant les marines renégats, compagnie après compagnie. Le palais impérial s'étendait sur des milles carrés de couloirs, cours et bâtiments administratifs, et les combats furent farouches et déterminés. Petit à petit, les marines renégats et les unités rebelles de la Garde Impériale forcèrent les Marines loyaux et la Garde de l'Empereur à reculer.

Les défenseurs refusèrent de les laisser passer et les attaquants furent forcés pour d'avancer pied à pied pardessus les pertes des deux camps. Par endroits, la mort frappait tant que des couloirs furent bloqués par la masse des corps.

LA MORT D'HORUS

Alors que les forces rebelles se rapprochaient lentement du cordon des troupes loyalistes, l'Empereur pris une position défensive avec sa garde rapprochée et le Primarque Rogal Dorn des Imperial Fists. La dernière heure de l'humanité était arrivée et la poignée de braves se préparait à une mort certaine. Ainsi donc, alors que la victoire semblait certaine, Horus fit son unique erreur. Certains disent que ce n'était pas une erreur, mais la part d'humanité d'Horus qui guidait ses actions et qui l'a trahi. Nous ne le saurons jamais avec certitude.

Horus abaissa les boucliers de défense de sa barge de bataille en orbite. A ce moment, il semblait vouloir envoyer une sonde psychique pour savourer les derniers instants de l'Empereur. Et cela provoqua sa perte car, dés que l'écran fut abaissé, l'Empereur fut conscient de sa présence et ne rata pas l'occasion. En quelques secondes, les téléporteurs se focalisèrent sur la barge d'Horus et l'Empereur, sa garde personnelle et les deux primarques loyaux furent transportés en plein cœur du repaire d'Horus.

Horus était le plus grand des champions du Chaos, un archi-héros, capitaine des Grandes Puissances, un seigneur du Chaos du plus haut rang. Lorsque l'Empereur et les siens se matérialisèrent dans la barge de combat d'Horus, ils saisirent toute la portée de la trahison du primarque. Le vaisseau avait été transformé en quelque chose de tellement horrible que certains des Space Marines sombrèrent instantanément dans la folie. Leurs esprits furent immédiatement balayés par ce qu'ils virent, puis ils s'écroulèrent en proie à des convulsions. Des visages d'hommes et de démons les regardaient du milieu des cloisons, ils n'avaient plus de corps, leurs chairs se mélangeaient aux murs noirs et visqueux. Avec un bruit dégoûtant de succion, des créatures se traînaient le long des couloirs, tentant d'attraper les intrus avec leurs pinces.

Ils ne mirent que quelques minutes à atteindre la passerelle, bien que de nombreux braves moururent dans ce temps et qu'innombrables furent ces choses plus très humaines qui périrent par les flammes et les projectiles des bolters. Là, sur la passerelle, l'Empereur se retrouva face a son ancien Maître de Guerre, pour découvrir Horus dominant le corps sans vie de Sanguinius. Le Primarque avait débusqué Horus avant les autres et était mort de ses mains.

L'Empereur lança son attaque, cette lutte entre les deux vieux amis était en réalité un combat pour la destinée de l'humanité. Chacun savait que celui des deux qui survivrait régnerait sur la galaxie et deviendrait l'Empereur incontesté des hommes. Si Horus gagnait le combat, alors le Chaos prendrait le pouvoir et l'humanité rejoindrait les Eldars dans le panthéon des races perdues.

LE TRONE D'OR

Le duel entre Horus et l'Empereur se déroula à la fois dans l'univers matériel et dans le Warp, leurs corps et leurs esprits luttant pour la survie. Le corps de l'Empereur fut brisé et ses pouvoirs psychiques furent aussi gravement entamés. Mais les forces du Chaos se dispersèrent. Ceux qui n'étaient pas du coté du Chaos depuis trop longtemps furent soudain libérés de leur illusions et changèrent rapidement de camps. Ils combattirent avec une vigueur renouvelée pour se faire pardonner leur traîtrise. D'autres, chez qui la corruption était plus profondément enracinée, virent que tout était perdu, se replièrent vers leurs vaisseaux et fuirent vers l'espace. Le corps de l'Empereur fut ramené à la hâte sur Terra et placé dans bulle de stase.

L'immense machine connue sous le nom de Trône d'Or fut construite rapidement pour le maintenir en vie. Les pouvoirs de l'Empereur ont survécu, mais son corps a été détruit. Dans les premier temps, il était encore capable de communiquer avec cohérence pendant de brèves périodes, puis il sombra dans un silence complet. Ce silence n'a pas été rompu depuis 10000 ans.

Le coin du fluffiste

Cet article révèle que l'Empereur a failli être nommé Cliff Richard !
Moins trivialement, un document rédigé par Rick Priesley et Bryan Ansell, surgi du Warp (lui-aussi) grâce à Tuomas Pirinen, nous éclaire les conséquences du duel de l'Empereur contre Horus dans le Warp. Le document est disponible ici (lien direct) et l'extrait concernant le duel (p. 4) est traduit ci-dessous :

[...] - L’origine du Star Child

Le Star Child est le nom donné à une entité particulière du Warp. Cette entité est caractérisée par des qualités positives de la nature humaine : compassion, responsabilité, bonne humeur… assez différentes des émotions portées par des quatre Puissances du Chaos. Ces émotions ont toujours fait partie de l’âme humaine, et ainsi ont toujours fait partie du Warp. Cependant, elles ne furent suffisamment fortes et nombreuses pour fusionner en une entité unique qu’après la défaite finale d’Horus.
La création du Star Child date du duel entre l’Empereur et Horus, quand, pour la première fois, l’Empereur prit la pleine mesure des forces alliées contre lui. On peut imaginer que l’Empereur et Horus avaient une relation très proche avant la corruption du dernier : ils étaient tous deux des personnages d’une loyauté, d’une joie de vivre et d’un sens de la justice hors du commun. L’Empereur vit, en croisant le regard d’Horus, que tout ce qu’il avait jusque-là considéré comme bon et loyal avait été détruit ou corrompu par les Puissances du Chaos. Au même moment, il se prit conscience que ces propres qualités risquaient elles-mêmes la corruption. En effet, même s’il pouvait vaincre Horus, les pressions nécessaires à la direction de l’humanité l’y forceraient. Sa compassion et la loyauté qu’il éprouvait encore lui rendirent très difficile la tâche de tuer son vieil ami. Il semblait que l’Empereur ne pouvait pas gagner : s’il tuait son ami, l’amertume le mettrait sur la même voie qui avait condamné Horus. Et si l’Empereur faiblissait, toute l’Humanité sombrerait avec lui.
Pendant cette bataille, ces pensées tournèrent dans l’esprit de l’Empereur. L’Empereur décida alors d’expurger volontairement une partie de son âme et de son humanité. Alors que la compassion et la loyauté le quittaient, il plongea son épée dans le torse d’Horus et tua son ami. Il ressentit alors, pour la dernière fois, du regret, à la fois pour Horus et pour la perte de sa propre humanité. L’Empereur, mortellement blessé, se prépara alors à rejoindre son trône qui est une machine destinée à le maintenir en vie, sachant qu’il doit alors affronter des millénaires de labeur sans aucune joie.
En rejetant son humanité, l’Empereur a accompli trois choses :
1. Il se prépare pour pouvoir faire face à une future bataille contre le Chaos. Il a expulsé les parts de lui-même qui pourraient dégénérer en remord et en dégoût. Il sait que les actions qu’il doit mener sont horribles (répression des psykers, génocide des mondes corrompus, sacrifices humains pour se maintenir en vie, etc).
2. Il a libéré une petite âme indépendante composée d’espoir, de loyauté, de compassion, etc. Il sait que cette petite âme grandira par fusion de la même manière que les autres Puissances du Warp. C’est le cœur du Star Child.
3. Il a affaibli son âme et il sait qu’il mourra d’ici quelques millénaires. Pendant ce temps, il doit s’assurer que l’humanité survive jusqu’à ce que le Star Child atteigne un stade conscient.
L’Empereur a fait un grand pari sur le futur de l’humanité, mais il n’avait pas d’autres choix. Toute cette histoire est une grande tragédie. Les responsabilités et les pouvoirs de l’Empereur ne pouvaient lui épargner ce destin. [...]

En savoir plus sur les Illuminati, les Senseï et le Star Child.

Le tarot de L'Empereur (WDF39 par Warwick Kinrade)

Gouverner, c'est prévoir.

Le Tarot de l'Empereur se compose de 78 cartes, utilisées par ses fidèles dans les moments de doute pour connaître sa volonté et prendre les bonnes décisions. Ces cartes sont de véritables objets d'art, des lames du cristal le plus pur travaillées par les meilleurs scribes-artisans de l'Administratum qui œuvrent toute leur vie pour enluminer un seul de ces precieux objet. Lorsqu'on les dispose côte à côte, les cartes montrent une image globale de l'imperium, de ses heros et de ses ennemis. Il existe une carte pour chacun: le Guerrier, le Space Marine, l'Inquisiteur, le Prêcheur, l'Assassin, le Chapelain, l'Astropathe et le Juge pour ne nommer qu'eux. La carte la plus importante est bien sur l'Empereur lui même, mais de terribles horreurs demeurent à ses cotés telles que le Démon, le Traître, l'Archonte, le Mutant, l'Hérétique, le Space Hulk, et surtout la carte sauvage, celle dont l'interprétation est la plus hasardeuse: l'Arlequin.

Les dessins des cartes ne sont jamais immobiles car ces dernières sont en harmonie psychique avec les émanations de puissance ou de faiblesse du Warp, mais à l'exception des images de vaisseaux (peut être en raison de l'état d'esprit de celui qui les utilise), leurs significations premières restent à peu près les mêmes. Dans l'interprétation de ces cartes mouvantes se cache le secret de la connaissance.

Aucune tentative de lecture du Tarot ne s'entreprend à la légère. Il s'agit à chaque fois d'un rituel sacré imposant de stricts codes cérémoniels. La façon de placer les cartes est déjà lourde de significations. On les installe le plus souvent de manière à décrire un cercle de 5 lames entourant deux autres cartes. Si l'on utilise des cartes supplémentaires, le voile se déchire alors plus en avant vers le futur mais les visions deviennent plus complexes à interpréter. Chaque carte prend une signification différente en fonction de son placement sur la table, de son orientation, de sa position par rapport aux autres. Une importante divination peut dévoiler des milliers d'avenirs possibles et chaque cartomancien peut aboutir à des conclusions différentes. Lors d'un événement important ou d'une terrible menace pour l'Imperium, les Hauts Seigneurs de Terra eux-mêmes interrogent le Tarot. le sénat débat parfois des semaines entières des visions ainsi dévoilées et chaque Haut Seigneur est appuyé dans cette tâche par un conseil de psykers et de voyants.

La Sagesse de l'Empereur

La fiabilité du Tarot de l'Empereur est l'objet de discussions théologiques enflammées. La plupart des serviteurs les plus dévoués de l'Empereur se fient sans réserve aux pouvoirs prophétiques de son tarot pour guider leur vie. Ils sont convaincus que les cartes transmettent sa volonté et que c'est lui même qui, par l'intermédiaire de des médiums, prévient ses loyaux fidèles des périls qui menacent l'humanité. De nombreuses guerres ont été déclenchées suite à l'interprétation du Tarot et bien des désastres ont pu être évités. Pour beaucoup, ceci prouve la nature divine du Tarot, et démontre que l'Empereur omniscient, bien que prisonnier du Trône d'Or, veille sur ses sujets en observant les trames du destin et en faisant parvenir ses volontés par l'intermédiaire des cartes.

Pour certains, le Tarot n'est qu'une superstition destinée avant tout à dissimuler ce qui se trame réellement au plus haut niveau de l'Imperium. Pour d'autres, c'est le devin lui même, et certainement pas l'Empereur qui contrôle les cartes. Certains membres de l'Ecclesiarchie croient même que la divination est influencée par les dieux du chaos et qu'ils utilisent le tarot de l'Empereur pour transmettre un savoir secret. Beaucoup évitent tout simplement de l'utiliser et d'autres enfin considèrent qu'il s'agit là d'une dangereuse hérésie.

Malgré tout, le Tarot reste extrêmement populaire parmi les membres les pus influents de l'Imperium. Des gouverneurs planétaire, des colonels de la Garde Impériale, des inquisiteurs (particulièrement les chasseurs de démons de l'Ordo Malleus), des commandants Space Marines, des préfets de l'Administratum, des chanceliers et des prévôts font régulièrement appel aux pouvoirs prophétiques des cartes.