LES FORCES AERIENNES IMPERIALES

WDF19 (p41)

LA REDECOUVERTE DU VOL

Lorsque l'homme tomba du sommet de sa civilisation dans la barbarie de l'Ere des Luttes, le secret du vol fut presque oublié. Les puissantes flottes aériennes des seigneurs de l'antique Terre se détruisirent mutuellement, et même les vainqueurs se virent cloués au sol par manque de carburant.

Pendant plus d'un millénaire, alors que les guerres que se livraient les seigneurs se poursuivaient les cieux restèrent vide. Enfin, l'Empereur se leva, guida les hommes hors de la barbarie et les lança dans la Grande Croisade. C'était autant une quête pour la connaissance que pour la réunification des fragments dispersés de la vieille confédération humaine, et le secret du vol fut redécouvert. Les techno-adeptes de Mars avaient mis à l'abri leurs connaissances durant l'Ere des Luttes et, lorsque les forces de l'Empereur s'élancèrent dans la galaxie, elles avancèrent à l'ombre des ailes des unités aériennes impériales.

ASSAUT AERIEN

Les unités aériennes sont une arme redoutable sur un champ de bataille. Elles peuvent bombarder et mitrailler des défenseurs mal préparés avec une impunité presque totale, plongeant pour frapper avec la vitesse de l'éclair. Des escadrilles de chasseurs-bombardiers peuvent agir rapidement pour contrer des percées ennemies ou faire taire l'artillerie adverse se trouvant derrière la ligne de front, tout comme elles peuvent soutenir les attaques terrestres. Les chasseurs sont aussi très utiles pour intercepter les unités aériennes ennemies et pour les tenir éloignées des positions vulnérables en les engageant en duels aériens. Cependant, les engins volants sacrifient leur protection à la vitesse et ils sont faiblement blindés en comparaison des tanks. Les pilotes doivent donc se méfier des tirs ennemis sans quoi leur appareil peut rapidement se transformer en cercueil de feu plongeant vers le sol.

ORGANISATION

Il n'y a pas dans l'Imperium de force aérienne unique. Chaque arme entretient un certain nombre de machines volantes pour le soutien de ses armées. La Flotte Impériale a sans aucun doute le plus grand nombre de chasseurs et de bombardiers à sa disposition, et ils jouent un rôle vital durant les batailles spatiales et les invasions planétaires. Les régiments de techno-gardes de l'Adeptus Mechanicus ont normalement un grand nombre d'unité aériennes à leur disposition. La présence d'appareils pour soutenir les régiments de la Garde Impériale dépend largement des commandants. Certains conservent des escadrilles régimentaires alors que d'autres leur préfèrent plus de batteries antiaériennes et davantage d'hommes.

Les Space Marines de l'Adeptus Astartes utilisent ces appareils pour protéger leurs croiseurs Thunderhawk, affaiblir les zones d'atterrissage et préparer leurs assauts. Ces escadrilles opèrent généralement à partir des barges impériales en orbite et sont conçues pour combattre aussi bien dans le vide de l'espace que dans une atmosphère planétaire.

LE CHASSEUR THUNDERBOLT

Le chasseur Thunderbolt sert l'Imperium depuis plus de dix mille ans. Des escadrilles de ces lourds appareils se sont battues au-dessus du palais impérial pendant l'Hérésie d'Horus et elles continuent aujourd'hui à se battre dans les cieux de plus d'un millier de mondes différents dispersés dans l'Imperium. La polyvalence du Thunderbolt l'a maintenu en service chez les Space Marines, la Garde Impériale, les techno-gardes de l'Adeptus Mechanicus et la Flotte Impériale avec seulement quelques modifications mineurs pour l'adapter aux différents environnements dans lesquels il a combattu.

Le Thunderbolt est bien armé, avec un auto-canon et des roquettes pour l'attaque au sol et les combats aériens, mais c'est sa remarquable résistance qui l'a fait apprécier des pilotes. L'appareil est propulsé par deux réacteurs à plasma très fiables et ses ailles et son fuselage sont relativement bien protégées par des plaques de plastacier et de céramite. [...]

LE CHASSEUR-BOMBARBIER MARAUDER

Durant les campagnes qui suivirent l'Hérésie d'Horus, au cours desquelles l'Imperium lutta pour éliminer les éléments corrompus par le Chaos, les lacunes du Thunderbolt devinrent évidentes. Bien qu'excellent comme machine polyvalente de soutien et d'interception, il manquait d'armement pour s'en prendre aux tanks lourds et aux titans. La courte portée des roquettes et du canon du Thunderbolt impliquait qu'il lui fallait plonger au coeur de l'ennemi pour pouvoir frapper, et cela s'avérait souvent être un voyage sans retour pour les pilotes.

D'autres équipements furent essayés sur le Thunderbolt pour surmonter ces problèmes, mais ce fut un échec. Il semblait que le Thunderbolt était si bien équilibré avec son équipement standard qu'il était impossible de le modifier sans affecter l'ensemble de l'appareil. De nouvelles connaissances permirent de modifier un vieux Gabarit de Construction Standard de fuselage et d'aile pour en tirer un nouvel appareil : le chasseur-bombardier Maraudeur.

Le chasseur-bombardier Maraudeur est un appareil bien plus lourd que le Thunderbolt mais, grâce à ses quatre réacteurs, il peut être aussi rapide en cas de besoin. Il est conçu pour effectuer des attaques plus lentes que les chasseurs, détruisant ses cibles à l'aide de son armement à plus longue portée. Pour s'occuper des tanks, le Maraudeur porte un obusier comme armement principale et cette arme massive occuper l'essentiel du fuselage avant. Le Maraudeur dispose aussi de missiles placés sous ses ailes et d'un canon laser monté sur une tourelle. [...]