LES COMMISSAIRES

de la Garde Impériale

[Codex V2]

Les régiments de gardes impériaux sont recrutés sur tous les mondes de la galaxie humaine. Les combattants d'une planète ont parfois un langage et des coutumes incompréhensibles pour les soldats originaires d'autres mondes. Ces différences peuvent compliquer la tache des commandants lorsqu'ils doivent coordonner les actions de régiments issus de mondes différents. Pour que les colonels, capitaines et lieutenants puissent agir en tant que partie d'une armée cohérente, ils doivent être unis dans un même but, sans tenir compte des différences de cultures.

Les commissaires sont le lien entre les officiers de terrain et les officiers supérieurs. Ils doivent être durs car certains régiments sont composes de gangers teigneux ou de féroces barbares, naturellement rebelles à toute autorité. Le colonel d'un tel régiment est tout aussi indiscipliné que ses hommes, si ce n'est plus ! La loyauté de telles troupes doit se gagner et il faut que le commissaire soit toujours prêt à montrer son courage au combat.

Les commissaires sont recrutés au sein du Departemento Munitorium, parmi la Schola Progenium, l'orphelinat rigoureux réservé aux familles des adeptes et dirigé par les missionnaires de l'Adeptus Ministorum. Beaucoup d'entre eux servent dans les troupes de choc avant de devenir commissaires, et sont donc des guerriers confirmés. Chaque régiment comprend au moins un commissaire et de nombreux régiments aux effectifs très importants en ont plusieurs qui restent avec l'unité lorsqu'elle est déployée en zone de combat.

Le rôle principal d'un commissaire est de maintenir l'esprit de combat et la loyauté du régiment. Si la discipline se relâche, le commissaire intervient pour la rétablir. Si les officiers du régiment sont incompétents ou manquent de courage, le commissaire doit y remédier et, s'il n'y parvient pas, autoriser la dispersion des escouades du régiment dans d'autres unités. Si les soldats sont des fauteurs de troubles, le commissaire doit maintenir l'ordre. Il sait que les meilleures troupes sont les plus difficiles à garder en ligne. II incarne la force, la bravoure et la loyauté et sert d'exemple ultime du courage humain.

Les commissaires sont aussi fanatiquement loyaux envers le culte impérial. Ils ont appris à aimer et à vénérer l'Empereur lorsqu'ils étaient au sein de la Schola Progenium et ne désirent rien d'autre que le servir du mieux qu'ils peuvent. Ils ne tolèrent aucun manque de respect et sont à l'affût des espions, mutants, hérétiques et agents du Chaos qui auraient pu infiltrer leurs hommes en profitant du tumulte des combats. Ils sont versés dans les écritures impériales et liront souvent quelques pages à leurs hommes avant de monter à l'assaut. Ils méprisent plus que n'importe qui les ennemis de l'Empereur et n'ont pas de désir plus cher qu'écraser l'adversaire sous la botte de fer de l'Imperium.

[Compendium, traduction Patatovitch]

[...]La foi de la Garde Impériale en l'Empereur est moins grande que celle des Space Marines. La tâche de leurs chapelains est associée à une besoin d'imposer leur autorité et de maintenir la discipline. Ces charges reviennent aux commissaires dans la Garde Impériale. Ils insufflent loyauté et motivation aux troupes sous leurs ordres. Ce sont les commissaires qui doivent apprendre à leurs troupes les idéaux impériaux, qui doivent répandre la sagesse de l'Imperium et qui doivent maintenir la discipline.

Les commissaires sont des personnages moroses et autoritaires. A la différence des chapelains qui considèrent avec intérêt la fraternité spirituelle, les commissaires ont une tournure d'esprit pragmatique. Ils négligent souvent l'endoctrinement religieux de leurs troupes et se consacrent à la discipline qui est importante, mais secondaire.

En permanence, les commissaires doivent être vigilants aux signes de faiblesse morale de leurs troupes : ils doivent surveiller les recrues et les officiers dont la dévotion faiblit et doivent détecter la présence de psykers latents. Cette vigilance est soutenue par des pouvoirs disciplinaires sommaires. Les commissaires ont le pouvoir d'exécuter ceux qu'ils trouvent déficients et, par la peur, ils instillent une nouvelle vigueur aux soldats. A plus d'une occasion, une unité de la Garde démoralisée en train de fuir ignominieusement la bataille a été ralliée par la prompte action d'un commissaire. De la même façon, les officiers faibles et incompétent ou ceux qui ont simplement perdu la volonté de gagner sont châtiés de manière expéditive.

Les chapelains Space Marines peuvent prendre l'initiative d'observer et de juger les performances des commissaires lorsqu'ils en ont l'opportunité. L'affectation d'une unité de la Garde à une zone d'opération Space Marine permet souvent cela. Les commissaires sous cet examen peuvent même se féliciter de cette attention si leurs soldats sont éprouvés comme preuve de leur autorité.

Sur le champ de bataille, les commissaires accompagnent les officiers de plus haut grand encourageant la bravoure et la dévotion à la cause impériale et s'assurant que la lâcheté et l'hésitation soient punies et que leurs effets sur l'armée minimisée. Loin des combats, les commissaires agissent comme des prêtres et des conseillers, ils dirigent les rituels, instruisent et s'assurent de la ferme adhésion au culte impérial. Cela ne passe pas nécessairement par l'interdiction des pratiques religieuses ou rituelles des unités. Au contraire, les commissaires sont autorisés à adapter de tels rites et d'en faire une part "officielle" du culte impérial.

Uniforme

Les commissaires portent un uniforme du même style que les officiers de la Garde Impériale. Par dessus cet uniforme, ils portent souvent une veste noire lourde et longue. De plus, ils portent des casquettes arborant un crane symbolisé. Ce dernier est repris sur les boucles de ceinturon et en lieu et place des insignes régimentaires.

Armement et équipement

Les commissaires ont un choix d'équipement et d'armes considérable. Beaucoup ont un pistolet laser et un champ convecteur en plus d'un fusil laser ou d'une épée tronçonneuse. Certains utilisent des gantelets énergétiques.

Véhicules

Un commissaire est souvent nécessaire en plusieurs points du champ de bataille. Il doit être un exemple pour les escouades, surveiller la pureté des actions de ses soldats et une multitude d'autres devoirs.

Les unités affectent souvent un Rhino à leur commissaire pour leur permettre de se déplacer rapidement et en sécurité. Il est possible que ce véhicule soit peint en noir et marqué du crane des commissaires, bien que les couleurs normales de l'unité soient aussi employées.

LES COMMISSAIRES CADETS ("Commissar training squads")

[White Dwarf 115, traduction Patatovitch]

La Schola Progenium instruit et entraîne les fils des officiers impériaux. Certains, des plus talentueux, peuvent devenir commissaires cadets. Comme il se doit, leur entraînement se poursuit sur les champs de bataille de la galaxie où ils forment des escouades spéciales. Combattant avec les unités de la Garde Impériale, ils sont les servants dévots de l'Empereur et leur bravoure et leur loyauté ne connaissent aucune limite.

La dévotion à la cause impériale, un jugement sûr, une résolution inébranlable et de l'honneur sont les qualités requises pour être commissaire. Ceux qui sont sélectionnés comme commissaires cadets sont issus d'écoles dirigés par des missionnaires du Ministorium. Il y a de nombreuses écoles comme celle-ci dans l'Imperium connues sous le nom de Schola Progenium. Là, les orphelins des officiers impériaux qui ont donné leur vie pour le service de l'Empereur sont éduqués. Ils apprennent bientôt à regarder l'Empereur comme leur père spirituel et se construisent une puissante dévotion personnelle pour la cause impériale. Leur unique ambition est de servir l'Imperium et l'Humanité de quelque façon et les qualités spéciales de cette éducation font d'eux de parfaites recrues pour la Garde Impériale ou l'Inquisition.

Le devoir du commissaire dans la Garde Impériale et de maintenir au plus haut niveau la discipline et d'inspirer leurs troupes avec leur exemple personnel. Ils ont le pouvoir d'absolution pour restaurer le moral des troupes aux moments critiques des combats. Un commissaire est à la fois craint et respecté. Il n'a pas toujours besoin d'exercer ses pouvoirs car sa présence parmi les troupes est suffisante pour inspirer dévotion et confiance.

Il est important que les commissaires reste à l'écart des troupes ordinaires et ils exercent même leur autorité sur les officiers ordinaires et toujours en face de leurs hommes. Le commissaire doit être considéré comme un représentant de l'Empereur et donc supérieur à l'autorité de tout officier. De plus, ils ont affaire avec des troupes de différents origines raciales ou tribales, ils ne doivent pas être associés aux particularismes d'un groupe. En conséquence, l'origine et le recrutement des commissaires a une importance vitale sur l'exercice de la discipline.

Escouade d'entraînement de commissaires

Le commissaire général d'un régiment de la Garde Impériale sélectionne les recrues les plus prometteuses qui lui sont recommandés par les écoles du Ministorium. Après l'entraînement de base de la Garde Impériale, ils deviennent commissaires cadets et commencent la formation spéciale aux exigeantes responsabilités de commissaire. Le meilleur moyen de l'achever est d'être instruit dans des conditions réelles de combat.

Pour qu'un commissaire cadet apprenne comment exercer sa vocation, il doit comprendre ce qui fait le moral et le bien-être spirituel des troupes dont il est responsable. On ne peut pas enseigner en théorie ce qui doit être pratiqué dans un orage de faisceaux d'énergie, le commissaire général Obin Heethe a résumé ainsi le devoir du commissaire cadet : vivre, combattre et au besoin mourir au côté des troupes qu'il est censé inspirer. Pour cette raison, les commissaires cadets utilisent la même arme standard que les gardes impériaux, le fusil laser. Cette formation est à la base d'une partie du respect accordé aux commissaires par les soldat, ils savent que seuls les cadets qui ont prouvé leur courage et leur dévotion face au feu ennemi sont choisis.

Pour un commissaire expérimenté, il n'y a pas de plus grande reconnaissance de son service à l'Empereur que d'être jugé digne d'instruire une nouvelle génération de commissaires.

Le commissaire général est le commissaire le plus âgé du régiment avec le service le plus long et le plus de campagnes à son actif. Il assigne les commissaires aux officiers selon son jugement de la situation ou des officiers en question. Il décide aussi à quels régiments les cadets seront affectés. Ces escouades sont identifiés par un uniforme bleu soigné et le badge des cadets.

Le commissaire général assigne aussi au commandement de l'escouade un de ses commissaires qui forme une escouade tactique, connue sous le nom d'escouade d'entraînement de commissaires. L'unité est composé de neuf cadets et d'un commissaire. Elle accompagne la Garde Impériale et prend part à quelques-uns de ces plus fiers combats.

L'entraînement des cadets n'a pas de durée fixée. Le fait qu'un cadet réussisse à devenir un vrai commissaire dépend du jugement du commissaire général. Il sera récompensé, s'il s'en montre digne par ses actions. Ce système inspire aux cadets audace et courage au combat. Le nouveau commissaire sera alors commissaire de plein droit.

Les cadets commissaires sont une unité très motivée et respectée par toutes les autres troupes de la Garde Impériale. Un détachement accompagné par un telle escouade se sent chanceux et sûrement prédestiner à vaincre.

Lorsqu'un commissaire décide qu'un cadet a failli à son devoir, mais qu'il n'a pas montré de couardise ou d'insubordination, il est relevé de son poste et ses devoirs. Les commissaires cadets qui échouent à leur entraînement passe toujours devant la commission des bataillons pénaux. D'autres sont volontaires pour servir dans l'entourage d'un rogue trader. Tôt ou tard, leur destin sera fixé par le commissaire général ou par le commissaire sous les ordres de qui ils sont entraînés.

Les commissaires cadets au combat

Les cadets sont toujours déployés dans la zone de combat la plus critique ou avec le détachement le plus éprouvé du régiment.

Mériter le grade de commissaire

Les joueurs qui déploient des commissaires cadets dans leur armée de la Garde Impériale peuvent essayer de les qualifier durant la bataille. Un cadet doit accumuler 25 points de mérite pour être digne de son grade aux yeux du commissaire général. S'ils sont accumulés en une seule bataille, pourra être récompensé sur le champ de bataille même. Autrement, les points de mérite sont accumulés et additionnés à ceux obtenus lors des batailles suivantes. Les points de mérite sont obtenus pour les actions suivantes :

Quand un cadet est promu, ses qualités sont testées par son affectation à différentes types d'unité. Les commissaires nouvellement qualifiés sont toujours affectés aux unités abhumaines, aux cavaliers impériaux ou à d'autres unités auxiliaires. Ceux qui ont réussi de manière particulièrement impressionnante peuvent être détaché vers les régiments Secutor des Ordres titaniques. Un commissaire cadet, qui a obtenu sa promotion sur le champ de bataille continue à servir comme commissaire adjoint de l'escouade de cadets jusqu'à la fin de la bataille.

La bannière des commissaires cadets

Une escouade de cadets peut porter une bannière décorée d'un motif choisi par le commissaire général. Elle marque la position de l'escouade sur le champ de bataille. Elle peut être portée par un des cadets comme une épreuve de courage et elle ne doit à aucun prix tomber entre les mains de l'ennemi.