L'IMPERIUM

Codex Imperialis

Il s'est écoulé quatre cent siècles depuis les premiers voyages de l'homme dans la froideur de l'espace. Une ère tellement longue que toute son histoire est entourée du voile des légendes. Qui se souvient de quelle façon l'homme s'est dispersé dans l'univers ? Qui se souvient des guerres qui ravagèrent la terre, altérant la race humaine jusqu'à la réduire à l'état de bête ? Qui se souvient des antiques noms des ruines terrestres, des nations qui y vécurent et des peuples réduits à l'état de cendres ? Il ne saurait y avoir de réponses à de telles questions. Elles-mêmes meurent sur les lèvres d'hommes nés des milliers d'années plus tard. De ces temps, seules parviennent des rumeurs d'horreur et de mort venues du Moyen-Age Technologique, du Royaume des Ténèbres, de I'Empire Sanglant et de la longue Ere des Luttes.

Nous sommes maintenant dans l'ère de l'Empereur Bienfaiteur, l'Age de l'Imperium, une ère de guerre déjà vieille de plus de dix mille ans. Dans cette guerre, il est question de survie, non de victoire. La défaite ne peut mener qu'à l'extinction de l'humanité et à la destruction de l'essence même de l'univers. C'est une guerre que l'on retrouve partout, dans les ténèbres de 1'espace, sur des millions de mondes et dans les abîmes de l'âme humaine. Il n'existe aucune issue envisageable, aucune paix, sauf peut-être dans l'oubli.

Partout, les ennemis de l'humanité rassemblent leurs forces et préparent l'apocalypse. La race belliqueuse des orks déferle de monde en monde, pillant et ravageant, ne laissant derrière elle qu'un sillage de mort et de destruction. Les implacables tyranides se répandent à travers la galaxie comme une nuée de sauterelles. Même ces impitoyables fléaux ne sont rien en comparaison des horreurs qui se terrent derrière les limites de l'univers matériel. Des créatures horribles surgissent des mers agitees du Warp. Ces entités, se nourrissant des terreurs et de l'ignorance de l'homme, ne respirant que haine et avidité, sont les démons. Ils ne trouveront aucun répit aussi longtemps qu'il restera un seul être en vie. Il existe également des entités façonnées par l'esprit de l'homme au plus profond des ténèbres du Warp. Il ne saurait y avoir le moindre espoir de victoire définitive contre de tels ennemis.

L'IMPERIUM

Il y a maintenant plus de mille siècles, notre glorieux Empereur, bienfaiteur de l'humanité, monta sur le Trône d'Or de la Terre. Même les plus anciens registres des historiens de l'Adeptus Administratum ne consignent pas les débuts du règne de l'Empereur. Les légendes se réfèrent de façon obscure aux terribles combats de l'Hérésie d'Horus, aux batailles qui ravagèrent la galaxie et à la victoire finale sur les armées du Chaos du démoniaque Horus. La vérité se trouve enfouie sous des millénaires de superstitions, enterrée sous des siècles de mythes et peut-être derrière de lourdes portes d'adamantium, scellées par de puissantes runes de pouvoir. Le seul homme en mesure de se rappeler cette époque plus que lointaine est l'Empereur lui-même et personne ne sait quelles pensées bouillonnent sous son crâne en décomposition.

Il y a dix mille ans, l'Empereur vivait et respirait comme les êtres humains normaux. Mais sa vie physique a pris fin, brisée il y a dix mille ans par Horus le Grand Ennemi lors de la bataille finale pour la terre. Aujourd'hui, l'Empereur ne survit que par la force de sa volonté. Son corps, brisé et décomposé, est préservé par un champ de stase et les réacteurs à fusion psychique de son Trône d'Or. Son esprit supérieur perdure au sein d'une carcasse desséchée, maintenu en vie grâce aux secrets d'une antique technologie. Sa conscience erre à travers l'espace, luttant sans relâche contre les démons qui y vivent, en maintenant closes les portes qui leur ouvrent notre monde.

Si l'Empereur échouait, les démons du Chaos se répandraient alors dans toute la galaxie. Chaque être humain deviendrait un instrument pour détruire l'humanite. Finalement, la galaxie elle-même finirait par être submergée par la nature intrinsèque du Warp et toute vie physique serait détruite. La structure serait anéantie. Plus d'espace. Rien que le Chaos.

[...]

ORGANISATION

Les HAUTS SEIGNEURS DE TERRA représentent le groupe gouvernemental compose des dirigeants des organisations citées. Ce sont les douze hommes les plus puissants de la galaxie et ce sont eux qui gouvernent au nom de l'Empereur.

ADEPTUS MINISTORUM. Pour des milliards d'humains, l'Empereur est un dieu auquel ils vouent leur vie. La foi de cette multitude a engendré une énorme et puissante organisation dévolue a son culte, l'Adeptus Ministorum, plus connue sous le nom d'Ecclesiarchie, du nom de son grand prêtre, l'Ecclesiarque. L'Adeptus Ministorum est une puissante organisation qui possède ses propres forces de croisade : l'Adeptus Sororitas et l'Adeptus Fratis.

L'INQUISITION est une organisation secrète dont les membres ne sont soumis à aucune loi ou autorité autre que la leur. Le seul devoir de l'Inquisition est la protection de l'humanité. L'organisation est chargée d'enquêter sur toutes les menaces potentielles pesant sur l'humanité. Elle est habilitée à prendre toutes les mesures nécessaires pour découvrir et détruire toute menace. Les extraterrestres belliqueux, les déviations génétiques majeures, la corruption politique, les machinations des gouverneurs planétaires, l'incompétence, la trahison et l'hérésie sont autant de menaces qui tiennent l'Inquisition occupée en permanence.

Note : les Ordo Xenos et Hereticus sont une invention de la fin de la V2 début V3 conceptualisé par le jeu Inquistor. Avant, il n'y avait qu'un Ordo Ordinarius qui s'occupait de tout et l'Ordo Malleus qui s'occupait des démons en particulier. Une telle fragmentation de l'Inquistion est tout sauf logique. En effet, lorsqu'une enquête commence, qui peut s'avoir, s'il va s'agir de genestealers, de sectes du Chaos ou de simples rebelles ?

L'ADEPTUS TERRA est aussi connu sous le nom de Clergé de la Terre ou plus simplement d'Adeptus. II se compose de millions de serviteurs dévoués et de disciples religieux dont le devoir est d'interpréter et de promouvoir la volonté impériale. C'est lui qui contrôle véritablement I'Imperium, y compris L'armée et la flotte. L'Adeptus Terra est divisé en de nombreux départements et sous-départements, dont certains sont si secrets que leur existence n'est connue que de leurs propres membres. Seuls les principaux départements sont répertoriés ici.

Les membres de l'ADEPTUS MECHANICUS ou technopretres sont les gardiens des antiques connaissances terrestres. L'ordre possède et administre la monde-forge Mars, dont les énormes manufactures orbitales fabriquent la majorité des armes, vaisseaux et autres machines sophistiquées en service dans l'Imperium. L'Adeptus Mechanicus est autant un ordre mystique qu'un corps scientifique et ses connaissances entrent, bien au-delà de la science, dans le domaine techno-mystique.

OFFICIO ASSASSINORUM. Le Bureau des Assassins est un outil essentiel du gouvernement impérial. Si un gouverneur planétaire se révèle être un rebelle, l'assassinat peut être la meilleure solution. Même dans les rangs de 1'Adeptus Terra, nul n'est à l'abri des assassins.

L'ADMINISTRATUM est responsable de l'évaluation et du prélèvement des impôts, de la distribution des ressources, sans compter toutes les autres fonctions administratives. Il est le département le plus important de l'Adeptus Terra. Ses membres sont pour la plupart des scribes ou des fonctionnaires, esclaves héréditaires de la bureaucratie galactique. Le cœur de son organisation réside dans le palais de l'Empereur, un vaste complexe dont les tours gothiques couvrent la majeure partie de la Terre et dont les salles s'étendent sous la surface. L'Administratum est sans doute l'organisation la plus puissante de l'Imperium. II est divise en de nombreux départements, bureaux et autres organismes subordonnés.

ADEPTUS CUSTODES. Les prétoriens de I'Empereur, ou custodiens, sont les gardes du Palais de I'Empereur et leur devoir est de le protéger. Ce dernier couvrant une bonne partie de la planète, les custodiens agissent comme une armée de défense. Seul un corps d'élite interne de trois cents hommes, appelés les Compagnons, fait fonction de garde personnelle de I'Empereur.

ADEPTUS ASTRA TELEPATHICA. Le travail de L'Adeptus Astra Telepathica est de recruter et d'entrainer des psykers qui serviront I'Adeptus Terra. Leur tache principale est de former les astropathes. Le mot astropathe est une contraction des termes astro et télépathe, cette appellation faisant référence aux psykers capables de faire passer un message telepathique a travers l'espace. Les grandes distances rendent les techniques ordinaires de transmission impossibles et un message traversant le Warp, même s'il n'est pas instantané, reste le meilleur moyen de communication d'un système stellaire à un autre. Seuls les Astropathes peuvent recevoir ou émettre des messages sur de telles distances.

ADEPTUS ASTRONOMICA. L'Astronomican est la balise psychique qui permet aux navigateurs de diriger les vaisseaux dans le Warp. Elle est vitale pour les voyages spatiaux. Sans cette balise, I'Imperium n'existerait pas et l'humanité finirait par succomber devant la multitude de périls qui la guettent. Le pouvoir psychique brut qui active I'Astronomican est fourni par un groupe de dix mille psykers.

L'ADEPTUS ARBITES est chargé de faire respecter la loi dans l'Imperium. C'est une force de police galactique dont les troupes sont connues sous le nom d'arbitrators ou de juges, groupe de guerriers fanatiquement loyaux à la défense du gouvernement. Si le gouverneur impérial d'une planète est en retard pour payer son tribut ou ne le règle pas dans sa totalité, ou encore s'il met du temps à faire appliquer un décret impérial, l'Adeptus Arbites peut alors décider de l'honorer d'une visite. Les juges sont équipés pour participer à des conflits mineurs, mais leur tache première reste de maintenir l'ordre.

L'ADEPTUS ASTARTES est plus connu sous le nom de Space Marines. Ces forces se composent de surhommes génétiquement adaptés, altérés par des procédés chirurgicaux et psychologiquement conditionnes. Il existe de nombreux chapitres disséminés à travers l'Imperium. Les marines sont les guerriers humains les plus accomplis et leur intervention est réservée aux menaces les plus dangereuses.

GOUVERNEMENTS PLANETAIRES. A l'exception des mondes gouvernés par l'Adeptus [Administratum], le Ministorum ou les Space Marines, les mondes de l'Imperium sont dirigés par des responsables locaux qui appartiennent de façon formelle à l'Adeptus Terra et portent le titre de commandants ou gouverneurs. Leur rôle et leur responsabilité ressemblent à ceux des seigneurs féodaux. Ils doivent fournir des troupes pour servir dans la Garde Impériale, maintenir l'ordre, faire appliquer les décrets impériaux et payer les impôts imposés par l'Administratum. A l'exception de ces obligations, le gouvernement de la planète est laisse au libre arbitre du gouverneur. Tant qu'une planète ne s'écarte pas de la ligne de conduite définie, l'Adeptus n'interfère pas dans ses affaires internes.

La GARDE IMPERIALE est divisée en nombreuses armées disséminées à travers l'Imperium afin de le protéger des invasions extraterrestres. La Garde est la principale force de combat de l'Imperium et ses effectifs dépassent de beaucoup ceux des troupes d'élite des Space Marines.

La FLOTTE IMPERIALE est un facteur vital du maintien de 1'Imperium. Sans elle, les mondes humains seraient isolés les uns des autres et se retrouveraient livrés à eux-mêmes. Tous les vaisseaux de l'empire à l'exception de quelques bâtiments appartenant aux Space Marines et aux organisations de l'Adeptus tombent sous la juridiction de la Flotte.