L'ART ET LA MUSIK ORK

Page réalisée grâce au concours gracieux du Captain Manik

Les baraques et forteresses orks sont souvent décorées de peintures murales ou de glyphes sculptés. Les insignes de clans ou de familles peuvent être peints ou sculptés à l'extérieur du bâtiment, souvent sur le linteau de la porte. A l'intérieur, la pièce la plus importante (comme la chambre d'un boss ou de la salle du trône d'un seigneur) est décorée avec des peintures murales. Elles décrivent souvent une bataille légendaire ou une action prestigieuse de l'ork en question. Les scènes sont accompagnées d'une bordure de glyphes orks ou d'écriture runique, racontant les événements décrits.

Les chambres des bizarboyz ont souvent des scènes de mythologie ork, alors que les chambres des mékanos peuvent avoir des scènes décrivant la construction de gargants durant quelques Waa-ork légendaires de l'antiquité.

Les peintures murales orks suivent un style artistique distinctif apparenté à leur écriture glyphique et leur héraldique. Des couleurs vives et brillantes sont préférées. La quasi-totalité de l'art ork est créé par les gretchins qui ont un talent artistique considérable et des mains agiles.

L'ART ORK MONUMENTAL

En plus des peintures murales, les orks produisent aussi des sculptures monumentales. Elles prennent souvent la forme d'une colossale statue des dieux orks de la guerre ou d'un grand seigneur. Ces statues massives sont soigneusement sculptées par des équipes de gretchins et sont produites avec les meilleurs matériaux disponibles sur place - souvent de la pierre ou du bois pétrifié.

Ces statues sont fermement plantées dans le sol dans une position verticale et servent à marquer les limites du territoire ork. Une paire de ces statues est souvent mise pour encadrer la porte d'entrée du campement et sont souvent placées dans des endroits important tout autour du campement comme une déclaration de l'appartenance de ce territoire. Suivant l'invasion ork, ces statues sont installées dans le territoire conquis pour intimider et impressionner les races soumises.

L'art ork n'est pas restreint aux bâtiments et aux bannières - il apparaît sur les véhicules et vaisseaux spatiaux sous forme de glyphes peints, sculptures métalliques, bannières et banderoles. L'intérieur des space hulks appartenant aux seigneurs nomades est décoré de la même manière comme un campement ork sur la terre ferme.

LA MUSIK

Les orks ont beaucoup d'instruments de musiques étranges en plus du squig-pipe. Les squig-pipes sont remplis d'air puis pressés pour produire un son comme une plainte criarde. Les autres instruments incluent le glokenskul, qui est un glockenspiel constitué d'une rangée de crâne de tailles diverses. Ils sont frappés à l'aide d'os pour produire des notes variées. Le glokenskul produit un son étrange et caverneux. Des squigs musicaux de tailles variées sont utilisés pour faire un orgue de squigs, qui produit un son étonnant. Les tambours sont faits en peau de crane d'ogryn séché.

La musique ork va plus loin que de jouer du squig-pipes et les chants rythmiques utilisés lors des batailles. Des musiques anciennes et traditionnelles sont encore jouées par des groupes de chants orks. Le groupe de chant implique la participation de milliers d'orks, se rassemblant dans une vallée ou un canyon ayant les meilleurs effets acoustiques. Les groupes sont organisés par famille et division clanique. Chaque division crie un seul mot, comme "Waaa" ou "Ork" dans une octave particulière. Les gretchins et snotlings sont là pour faire les notes aiguës et il y a beaucoup d'orks pour faire les notes graves. Le chef d'orchestre ork, souvent un bizarboy excentrique ou un dingboy, compose lui-même la musique. Il se tient ensuite au milieu du groupe et dirige chaque groupe à crier leur note à la suite. La "musique" résultant peut être entendue à des kilomètres en emplissant l'air grâce à l'écho.

Les seigneurs orks utilisent parfois cette musique pour terrifier l'ennemi avant la bataille, ce qui les conduit à penser que l'armée ork est dix fois plus nombreuse qu'en réalité ou que les renforts sont sur la route, chantant en marchant. Il y a même une légende qui prétend que les hurlements d'une forteresse ennemie ont été couverts par les chants orks. Quelques compositeurs orks ont parfois incorporé des sons d'armes à feu dans leurs compositions.

La musique moderne est largement du domaine des mékanos. Ils ont les connaissances techniques et des appareils pour enregistrer, sampler, synthetiser et mixer. Ils enregistrent les chants de batailles, le bruit des squigs, les groupes de chant et les autres sons de la bataille. Les mékanos aux tendances musicales mixent ces sons dans leur propre composition discordante, puis l'envoie dans des haut-parleurs pour le divertissement et le plaisir de leurs amis orks. De tels événements populaires sont appelés koncert. Le style de musique en vogue chez la plupart des mékano est connu sous le nom de Rokk. Les orks les plus modernes dans ce domaine musical sont ceux du clan Goff, qui se spécialisent dans les sons mystérieux du Rokk Goffik. Un autre style populaire incorpore le son de machines, armes à feu et des enregistrements de construction de gargants ; ce style est nommé 'Eavy Metal. De grands seigneurs sont réputés pour mandater de célèbres mékanos musiciens. Beaucoup de ces musiciens gagnent des sommes considérables de dents pour leur composition, aussi bien que pour la vente de leurs enregistrements. Les mékanos construisent également de petits écouteurs et des lecteurs portables de telle sorte que les orks peuvent écouter leur musique où ils veulent.

 

On y va, On y va, On y va, On y va, On y va, dans le kosmos

On y va, On y va, On y va, On y va, On y va, avec not' boss

On y va, On y va, On y va, On y va, On y va, on l'saura quand on y s'ra

Chant entonné lorsque les orks montent dans les space hulks.