BANNIERES ET PLAQUES DORSALES, UNIFORMOLOGIE ORK

De Waaagh the Orks, traduit par Fils du Tigre et Patatovitch
Illustrations GW

LA BANNIERE DE GUERRE DE LA TRIBU

Toutes les tribus d'orks ont un clan dominant connu sous le nom de bossclan. C'est le clan d'où est issu le boss ou du seigneur qui commabde à la tribu. La bande entière est dominée par le bossclan, car ce clan constitue le noyau de la bande. Ainsi dans une bande dirigée par un boss Goff, les Goffs forment le bossclan et la tribu est considérée comme une tribu de Goffs, malgré le fait qu'elle puisse inclure des contingents issus d'autres clans.

La bannière de guerre de la bande montre la nature du bossclan. Chaque bande peut inclure une bannière de guerre au motif du clan dominant, qui sert à la fois d'étendard d'armée et de symbole pour la tribu entière. Le motif du clan sera le symbole principal sur la bannière et peut être complété par des glyphes indiquant le nom du seigneur. Des tribus d'orks sont habituellement baptisées du nom de leur chef, par exemple Waa-Skabdreg ou 'tribu de Skabdreg '.

La bannière de guerre est un étendard plutôt qu'une bannière dorsale et elle est habituellement montée sur une hampe. Elle peut être tenue par le porte-bannière si le boss porte sa propre bannière dorsale. Dans ce cas, un nob de la suite du chef [souvent le plus jeune selon 'Ere we go, NdT] ou un autre nobz appartenant au bossclan la portera.

Les autres clans présents dans la bande peuvent aussi avoir leurs propres bannières de clan. Si l'un de ces clans devient le bossclan en raison d'une lutte pour le pouvoir au sein de la tribu, leur bannière deviendra la bannière de guerre de la tribu. Des bannières appartenant aux autres clans peuvent être utilisées dans la bataille si le seigneur mais ce dernier ne permettra ceci seulement si elles sont plus petites et moins belles que sa propre bannière de guerre. Les bannières de clan sont semblables à la bannière de guerre du fait que le motif et les glyphes de clan y sont visibles, ainsi que les honneurs de bataille ou les devises du clan. Elles peuvent être portées par tout nob appartenant au clan.

Les bannières sont employées constamment dans la bataille et sont fréquemment endommagées. Une bannière qui a longtemps servi peut être honorablement retirée pour être accrocher dans la forteresse du seigneur et une nouvelle bannière sera composée. La coutume est de coudre un reste de la vieille bannière sur la nouvelle.

La bannière de guerre est la bannière principale d'une tribu ork. Sa fonction principale est de montrer qui commande la tribu. Le motif principal est donc celui du clan d'où est issu le boss (le bossclan). Cette bannière est toujours décorée de glyphes ou de runes indiquant le nom de la tribu, son chef ainsi que des honneurs divers ou des maximes favorites du boss. Ces bannières tendent à être très endommagées et ornée de trophées comme le montre les exemples ci-dessous.

LES BANNIERES DORSALES 

Les bannières dorsales tiennent une place importante dans la tradition guerrière ork. Bien qu'elles indiquent habituellement le clan du porteur, elles sont plus qu'un simple moyen d'identification. Elles sont un grand symbole de statut et sont utilisées comme une extension du caractère et de l'ego de l'ork - vantardise et prétention arrogante des compétences du porteur sont aussi communs que les symboles d'appartenance à un clan.

Les bannières dorsales sont suspendues à des barres horizontales attachées à un axe vertical s'emboîtant derrière les plaques dorsales des orks. Une bannière est habituellement deux fois plus haute que large, mais la taille exacte dépend du clan ou de la caste en question - certains ont des goûts plus extravagants que d'autres. Généralement, plus important est l'ork, plus grande est sa bannière. En effet, les seigneurs ou les nobz particulièrement puissants (ou vantards) ont souvent des bannières si larges et lourdes qu'elles sont portées pour leurs serviteurs snotlings ou gretchins.

Lorsque les bannières ne sont pas portées, elles sont utilisées pour décorer les baraquements. Un seigneur affichera sa bannière bien en vue, peut-être suspendues au dessus de son trône pour tous l'admirent. Les autres, notamment celles capturés des ennemis défaits, peuvent être alignées sur les murs latéraux d'un hall en une splendide exposition des honneurs de batailles de la maisonnée.

Beaucoup de bannières sont faites par les suivants gretchins ou snotlings, mais les plus chères et les plus prisés sont celles tissées par d'autres races en tant que tribut. Ce sont les bannières les plus fines, faites avec les meilleurs matériaux et affichant les couleurs les plus brillantes ainsi que de nombreux détails compliqués.

Les gretchins et les snotlings sont aussi responsables de la réparation et de l'entretien des bannières. Après la bataille, de nombreuses bannières doivent être raccommodées pour masquer les trous causés par le feu ennemi. Quoique toutes les bannières soit hautement estimées et que la perte d'une d'entre elle soit une grande disgrâce, une bannière endommagées peut être arborée fièrement avant réparation - cela montre que le porteur a été au plus fort du combat, aucunement découragé par le feu autour de lui.

Motifs et pictogrammes de clans

L'imagerie des bannières dorsales orks est principalement composée de symboles de clans, de glyphes et de pictogrammes, dessinés dans un style fort et agressif avec des couleurs vives. Chaque clan, du plus grand, craint dans toute la galaxie, aux plus petits connus seulement sur quelques planètes, a son propre style distinctif de bannières qui a lui-même de nombreuses variations.

La bannière dorsale traditionnelle des orks est portée depuis des temps immémoriaux par les seigneurs de guerre et représente habituellement le symbole de son clan. Les orks préfèrent des images fortes comme des soleils des lunes, des armes, des animaux, les os ou d'autres symboles de mort. Ces images puissantes sont habituellement basées sur le motif du clan et s'affiche sur la plupart des bannières du clan - toutes les bannières Evil Sunz, par exemple, montre le soleil rouge grimaçant. Les affinités particulières de ce clan affecte aussi le choix des couleurs principales.

Par exemple, les Goffs, en observation de leur tradition spartiate, utilise des bannières entièrement noires avec une simple bordure en damier noir et blanc. Les variantes de la tête de taureau Goff sont fréquente, mais d'autres symboles typiquement Goffs comme des grenades à manche croisées existent.

Les Bad Moons, d'une autre coté, en accord avec leur opulence, utilisent généralement des couleurs vives. Il y a de nombreux motifs et dessins différents employés, avec les chefs d'unités arborant le motif de leurs maisons. En général, un bannière jaune bordée de flammes rouges ou noires indique un Bad Moon

L'arrivée de l'usage étendu de pictogrammes chez les orks ouvrit une nouvelle ère dans l'art des bannières dorsales. Un pictogramme est une image stylisée qui représente un mot ou une idée. Leur usage sur les bannières donne aux orks la chance d'exposer leurs vantardises ou leurs insultes à la vue de tous.

Beaucoup de bannières dorsales sont aussi des totems personnels, décorés de pendentifs et de trophées. Toutes sortes de trophées et de talismans sont utilisés au sommet des bannières, notamment des casques de marines, des plaques dorsales orks, des oiseaux ou animaux morts, des os, des plumes, des fourrures et les cranes d'ennemis respectés ou de bêtes dangereuses. Certaines représente des victoires anciennes ; d'autres sont simplement des objets portant un message du porteur, l'aidant à montrer son caractère et renforçant sa devise par une image.

Seigneurs et nobz

L'endroit et la manière d'employer les bannières dorsales varie selon des facteurs tel que le clan, la caste et le rang. Le facteur le plus important de tous est le rang. Dans de nombreux clans, seuls les orks de haut rang, tel les seigneurs ou les nobz et les orks specialistes, comme les mekanos ou les medikos sont autorisés à avoir des bannières dorsales.

Le seigneur de guerre est le dirigeant de la tribu et le commandant de la bande. La bannière la plus grande et la plus impressionnante lui revient naturellement. La bannière dorsale du seigneur incorporera souvent le motif du clan ainsi que le nom du seigneur et tous les honneurs, toutes les vantardises ou devises écrites en glyphes orks qu'il souhaite. Celles-ci peuvent prendre la forme d'un Waa-totem si le propriétaire a mené son armée pendant une Waa-ork. La bannière dorsale du seigneur peut être si grande qu'il devient impossible pour lui de la porter sur son dos. C'est souvent le cas si la bannière incorpore un Waa-totem. La bannière sera alors portée par un nobz de sa suite.

Certains clans cependant utilisent intensivement les bannières de même que certains korsaires et les chefs chokboyz qui adoptent ce système.

Les seigneurs et les nobz portent des bannières en partie pour se faire identifier eux-mêmes et leur clan, mais principalement pour attirer l'attention sur leur statut et vanter leurs victoires passées, des ennemis conquis ou d'autres grandes réalisations personnelles. Bien que les nobz sont fièrement loyaux à leur propre clan et montrent invariablement son symbole sur leurs bannières, ils adoptent aussi des dessins très personnels. Des devises en glyphes et en pictogrammes clamant la puissance du porteur sont communes et beaucoup de nobz sont si vantards que leurs bannières peuvent atteindre trois mètres de haut ou plus encore, dépassant largement les gretchins porte-étendards.

Les nobz tendent à mépriser les autres porte-bannières, mêmes s'ils éprouvent le besoin d'identifier les meks et les autres castes sur le champs de bataille. Les leurs sont les plus flamboyantes des bannières orks et sont de la meilleure qualité possible. Alors que les orks de rang inférieurs ont souvent des motifs peints sur un coton vulgaire ou un tissu en plastifibres, les nobz et les seigneurs ont des bannières enjolivées avec attention ou décorée avec des motifs appliqués, utilisant de la soie et des matériaux fins volé dans des raids ou récupéré en tribut.

Dans certains des clans les plus organisés, tous les chefs d'unité, sans regard de leur statut, portent une bannière dorsales comme moyen d'identification. Dans ce cas les bannières tendent à être fortement centrée autour de l'icône du clan et, à la différence de celles des autres nobz et des boss, elles ne sont pas employés comme moyen d'expression personnelle.

Les castes de spécialistes

Les castes de spécialistes comme les mekanos, les fouettards et les medikos utilisent les bannières dorsales comme des publicités montrant leurs compétences avec graphisme hautement stylisé.

La plupart des orks portent des bannières dorsales essentiellement sur le champ de bataille, mais les castes de spécialistes préfèrent les brandir à la moindre occasion, proclamant la renommée de leurs talents. Comme il est difficile de porter une bannière dorsale en réparant un chariot de guerre ou en remplaçant une jambe bionique, Les bannières des spécialistes sont souvent affichées sur leurs bâtiments ou leurs véhicules ou encore soutenues par un gretchin qui suit son maître autour de chez lui et sur le champ de bataille.

Les bannières dorsales de mekboyz montrent souvent une héraldique personnelle dérivée des motifs de clans accompagnée de diverses versions sur le symbole de mek comme des marteaux, des engrenages et des clefs à molette. Les medikos aiment un mélange de glyphes et de pictogrammes montrant des images de mort comme des têtes coupées, des couteaux ensanglantés, des membres, des cranes et des os. De même, les fouettards arborent leur propres outils de commerce : menottes, chaînes, et même portraits d'esclaves marqués de leur marque. En plus de ces images visuelles, les mékanos, les médikos et les fouettards adorent se surpasser les uns des autres avec des slogans exagérés clamant leurs compétences. Des phrases en glyphes comme "Moi, Grimtooth, je suis le meilleur mek" ou "Badrot a beaucoup de gretchins" sont communes.

Les chefs d'unités de chokboyz adoptent aussi de plus en plus l'usage des bannières dorsales, ce qui chagrine leurs aimés et ils adoptent les motifs du clan traduit de façon plus militaire, parfois basé sur les runes de la Puissance du Chaos Khorne. Certains clans, comme les Goffs pensent que cette habitude est une terrible entorse à la tradition : un ork devrait avoir gagner le droit de porter sa bannière comme un signe de son statut. Cependant, pour la plupart, cette déviation de l'étiquette ork normale est ignorée - tous savent que les jeunes Stormboyz abandonneront ces enfantillages en grandissant.

Da boyz

Les combattants orks ordinaires, les boyz, n'ont normalement pas le rang pour porter une bannière dorsale, mais certains clans, à cause de tradition ou de richesse, permette leur port quelque soit le rang.

Les Snakebites, par exemple, ont une très forte identification à leur clan. Les noms de familles et des individus ont une grande signification pour eux. Ils considèrent tous les orks égaux aux yeux des dieux, et la bannière dorsale n'est pas vue comme un signe of statut ; même les castes de spécialistes castes sont simplement considérés comme des guerriers avec quelques compétences supplémentaires utiles. Tous les membres d'un clan peuvent porter des bannières s'ils le souhaitent.

Les bannières Snakebites utilisent des motifs qui sont dérivés des noms de familles qui sont à leur tour basés sur un animal choisi comme esprit-gardien. Des noms comme les Snarling Wolves ou les Flying Dragons sont courants et les symboles des bannières et plaques dorsales montrent une image connectée à ce nom, toujours sous forme d'un pictogramme simple et éclatant.

Par exemple, le motif de la famille des Devils Hawk est une serre ruisselant de sang - et des variations sur ce dernier sont répétés parmi les membres. Le motif familial est souvent accompagné de pictogrammes mentionnant noms et événements importants comme les grandes victoires ou les duels gagnés.

La famille du Poison Fish est un autre exemple. Ce nom a été choisi car le camp orignal de cette famille était sur les berges d'un torrent de montagne. Sous l'image du poisson venimeux, la bannière a un motif en zigzag qui est le pictogramme du nom du porteur. Cela se traduit en langue ork comme Swift Rapids, montrant que le porteur était le plus rapide à la bataille.

Les boyz du clan Evil Sun portent aussi tous des bannières dorsales, mais pour des raisons très différentes. A la différence des Snakebites, les Evil Sunz n'accordent pas une grande importance aux prouesses individuelles mais ont une foi forte dans la force entière de guerriers orks. Cette unité est montrée par l'usage du soleil grimaçant et de la couleur rouge (lorsqu'ils peuvent en avoir) sur toutes les bannières, même celles des nobz et des seigneurs. Chaque unité de boyz porte une variante du soleil grimaçant, mais les bannières dans une même unité sont identiques. Seuls les castes de spécialistes brisent parfois cette harmonie, même si ils gardent toujours le rouge en couleur dominante.

Les autres clans ont un usage très restreint des bannières dorsales. Chez les Deathskulls, par exemple, seuls sont nobz de haut rang et les spécialistes peuvent en porter. Ils ont tendance à favoriser les motifs utilisant différentes pièces d'étoffes volées. Comme pour leurs vêtements, Il y a toujours des morceaux de brocat, d'uniformes ennemy, de soie et d'autres matériaux fins cousue entre eux.. Il n'y a ni sens ni raison dans le choix des tissus ou des motifs - un Deathskull fait juste le meilleur usage de ce qui lui tombe entre les mains.

Les Blood Axes semblent étrangement dédaigner l'usage des bannières dorsales, même s'ils sont familiers de celles des forces impériales. Seuls les spécialistes et les boss choissent quelques fois d'en porter. Les motifs sont simples, frappés de symboles martiaux comme des aigles, des croix et des armes.

Les Evil Sunz et les Snakebites sont deux clans qui attribuent des bannières aux boyz ordinaires aussi bien qu'au nobz et aux brikolos.

Les autres bannières

Bannière Jolly ork des korsaires

Le Jolly ork, un crâne d'ork surmontant deux os croisés, est le signe universel des bandes de korsaires orks. Ce motif remplace le symbole de clan, puisque les korsaires n'appartiennent plus à aucun clan. Leur loyauté va à leur bande et à leur chef. Le chef de l'unité peut avoir une bannière dorsale individuelle, où figurera le Jolly ork, mais une grande bannière incorporant ce signe sera également portée par un des orks. C'est l'équivalent des korsaires de la bannière de guerre.

Les différentes bandes de korsaires sont distinguées par les variations du motif (forme du crâne, des armes croisées au lieu des os, de la couleur du motif ou du fond) ou l'addition de glyphes nommant la bande ou lançant des menaces.

Voici quelques exemples parmi la grande variété de bannières portées par les bandes de korsaires. Les korsaires sont des bandes de pirates, renégats et bandits, sans liens avec les clans ou les tribus qui peuvent être loué comme mercenaires. Leur symbole craint est un crâne d'ork sous lequel se croise des os, c'est le Jolly ork. Il y en a d'innombrables variantes qui sont souvent combiné avec les symboles personnels du kaptain.

Bannières d'ogryns et de mercenaires humains.

Les ogryns et mercenaires humains servant avec les bandes d'orks se voient attribué leur propre bannière d'unité par le seigneur. C'est principalement pour l'identification, ainsi les orks de l'armée ne les confondent pas avec les ennemis. De telles bannières peuvent dépeindre ce quoi que le boss pense approprié et peut inclure le motif du bossclan, glyphes témoignant que l'unité sont des 'amis du boss ou les devises comme 'ne tirez pas sur vos camarades!' ou 'vous pouvez nous faire confiance '.

Voici deux exemples des types de bannières données par les seigneurs orks aux unités alliées de mercenaires ogryns ou humains, bien que ces derniers soient uniquement employés par les Blood Axes. Les glyphes peuvent être traduites par "Attention ! Amis ! Alliés des Orks" ou à peu près. Ce motif doit être très en vue si les membres de l'unité veulent éviter d'être pris pour des ennemis et d'essuyer des tirs.

LES PLAQUES DORSALES

Les plaques dorsales des orks sont une partie importante et distinctive de leur panoplie de guerre. Une plaque dorsale est un disque rond de métal fixé au dos de l'ork sur son armure ou uniforme. Ceux-ci comportent des insignes qui indiquent son clan et sa famille. Ils fournissent un moyen par lesquels les orks peuvent s'identifier dans la bataille aussi bien que d'afficher sa fierté d'adhérer à son clan et à sa famille.

Certains ennemis des orks, plus particulièrement les humains, ont découvert une méthode pour pousser les orks à la colère. Ceci implique de montrer les plaques dorsales capturées sur leurs bannières ou de les attacher sur leurs véhicules. Si des guerriers orks voient des plaques dorsales de leur clan affichées comme trophées, les ennemis sont alors repérés et ne peuvent s'attendre à aucune pitié.

Les plaques dorsales des orks changent également de mains dans des querelles au sein des tribus et des clans. Des plaques dorsales capturées peuvent être fixées aux bannières, clouées aux portes des taudis ou montées sur des véhicules. Il est possible pour un seigneur de décorer son trône de rangés de plaques dorsales capturées.

Le nombre de plaques dorsales capturées témoigne de la prouesse au combat d'une maisonnée, d'une famille ou d'un clan. Les orks comptabilisent soigneusement les plaques dorsales capturées pour évaluer à quel point une maisonnée ou un seigneur est puissante. Les individus et les unités orks s'évaluent selon la prouesse et la réputation des ennemis qu'ils ont défaits, ainsi il est bon d'avoir les plaques dorsales de clans et de guerriers redoutables dans votre rangée de trophées. Certains orks assez tortueux et astucieux se donnent beaucoup de peine pour accroître leur réputation. Ils tombent parfois assez bas pour acheter des plaques dorsales à des pillards gretchins, volent les plus prestigieuses des familles rivales ou reproduisent celles d'autres orks.

Quelques exemples :

Chokboyz et dingboyz

Les chokboyz portent leurs propres modèles de plaques dorsales plutôt que celles de leurs familles d'origine. C'est parce qu'ils considèrent la camaraderie dans le korp plus forte que des liens d'un clan ou d'une famille, puisque les chokboyz viennent tous de différents clans et familles. Ils se rebellent de cette manière contre des traditions orks les plus anciennes et préfèrent l'uniforme de leur régiment.

Les dingboyz portent également les plaques dorsales spéciales au lieu de celles de leur familles d'origine. En fait, leurs familles leur donnent une plaque dorsale spéciale où les insignes servent à avertir chacun que l'individu est dérangé, excentrique et imprévisible. Naturellement, les dingboyz sont enchantés avec ces signes de distinction, puisqu'ils peuvent s'identifier et se réunir ensemble. Les dingboyz préfèrent s'associer entre eux, ils se trouvent plus amusants que les orks 'normaux'.

Familles orks

Les familles orks sont la principale influence des insignes de plaque dorsale. Dans la société ork chaque clan se compose d'un groupe de familles. Une famille inclut tous les orks ayant été adopté par le clan venant de la même bande d'orks sauvages.

Puisque les familles d'orks souffrent de pertes continuelles, leur renouvellement doit être assuré par des communautés d'orks sauvages reproductrice.

Les vétérans orks de chaque famille, connue sous le nom de skarboyz (en raison des cicatrices de beaucoup de batailles), se souviennent de la bande d'orks sauvages dont ils sont eux-mêmes originaires et essayent toujours de la retrouver quand ils doivent recruter un nouveau groupe de jeunes pour compléter la famille.

De cette façon la plupart des membres d'une famille d'ork sont vaguement liés et les caractéristiques du clan et de la caste sont maintenues de génération en génération. A l'intérieur de chaque famille, les différentes maisons équipent des bandes de boyz pour la tribu.

La famille principale

Au sein d'un clan, il y a un ordre distinct d'ancienneté parmi des familles d'ork. La famille la plus respectée (habituellement celle avec le plus d'honneurs de bataille à son actif) est la famille principale et chaque famille rangée par statut selon ses rapports avec la famille principale.

Le clan Goff indiquent ceci littéralement avec des runes numériques. D'autres clans emploient divers glyphes pour indiquer la position relative de chaque famille selon la coutume de clan.

La famille principale est identifiée par les insignes des plaques dorsales où est représenté une variante du symbole de clan lui-même. Ce privilège est attribuée aux familles principales dans n'importe quelle bande.

Familles, maisons et bandes

Les familles d'orks sont divisées en maison, c'est le groupe d'orks vivant la même baraque. Chaque maison fournit une unité d'orks pour la bande (en orkish ces unités sont connues sous le nom de 'mobz').

Une famille peut donc fournir plusieurs mobz en fonction du nombre de maison qui la compose. Les orks de ses unités sont identifiés par leurs plaques dorsales.

MARQUAGE DES ARMES ET DES VEHICULES

Les insignes de famille ne sont pas limités aux plaques dorsales. L'équipement de combat appartenant à la famille, y compris des armes, peut être identifié par des glyphes pour désigner la famille du proprétaire.

Les armes sont des objets estimés dans les familles et qui attirent souvent les convoitises des voleurs gretchins des autres familles. Pour cela, il est très important que l'identité de leur propriétaire soit clairement indiquée.

Posséder un véhicule apporte du grand prestige dans la société ork, aussi son propriétaire est identifié par des fanions. Des variantes du motif du clan sont largement utilisées.