LA RACE PERDUE

DA LOST RACE

De Waaagh The Orks, traduction Kaos

Les érudits impériaux ont beaucoup spéculé sur le fait qu'il existait sur le monde d'origine des orks une race ancienne indirectement responsable de l'expansion de la société ork. Aussi incroyable que cela puisse paraître, cette ancienne race était très intelligente et domina les autres races orkoïdes en seulement quelques générations. Ils comprirent et développèrent des technologies et créèrent même les légendaires (et perdus) Schémas de Construction Standards Orks. Les historiens pensent que c'est cette race qui initia l'expansion des orks à travers l'espace.

A l'heure actuelle, les snotlings, une race d'esclaves physiquement sous-développés, semblent être les derniers descendants de cette race perdue. L'ascension soudaine de snotlings super-intelligents ne peut être expliquée que par la présence d'un catalyseur. Les snotlings sont en symbiose avec des champignons, qu'ils cultivent et mangent. On pense que ces champignons, mis en culture dans un système de cavernes souterraines, provoquèrent des mutations génétiques dans le cerveau de ces anciens snotlings. Génération après génération, la consommation de ces champignons stimula la croissance du cerveau des Snots jusqu'à leur potentiel maximal. Plus tard, ces champignons furent cultivés par les snotlings mentalement évolués.

Selon les légendes, la race perdue des snotlings intelligents, connue sous le nom de brainboyz [ou gros'têt' en VO, NdT], avait des effectifs réduits. C'est pourquoi ils élevèrent une race de créatures moins intelligentes mais plus forte, plus grandes et plus brutales pour faire leur travail et combattre à leur place lors des guerres. Il s'agissait des orks et des gretchins.

Les gretchins représentent probablement un stade intermédiaire dans le développement des orks. Les orks furent employés à la culture de champignons. Malheureusement pour les anciens snotlings, les orks volaient aussi dans les réserves de champignons qu'ils avaient récoltés. Leurs maître n'y prêtèrent pas attention, inconscients du fait que leur propre intelligence provenait de ces mêmes champignons. En quelques générations, le cerveau des orks était suffisamment évolué pour que ces derniers renversent leurs maîtres.

Les brainboyz furent mis en esclavage et on ne leur accorda qu'une faible quantité de champignons. Lentement, ils se mirent à régresser jusqu'à un niveau d'intelligence juvénile (même pour des standards orks). Les orks négligèrent la culture des champignons et ceux-ci finirent par disparaître. Au fur et à mesure que cette disparition s'intensifiait, les orks commencèrent eux aussi à régresser. A cette époque, les plus grandes avancées des orks en technologie, culture et conquête spatiale avaient déjà été effectuées. Graduellement, les orks revinrent à un niveau mental inférieur mais néanmoins supérieur au niveau des brainboyz (c'est pourquoi ils restèrent les dominants). C'est encore cette situation qui persiste aujourd'hui. Il est difficile de reconstituer cette phase de l'histoire ork en détails. En effet, comme la plus grande partie de l'histoire des orks, cette histoire doit être reconstituée à partir de fragments de légendes orks qui ne comportent que des références évasives aux brainboyz et ne donnent que de brefs aperçus d'un temps où les orks n'étaient pas les maîtres.

Maintenant que la société ork est dominée par ses éléments les plus forts et les plus brutaux, la civilisation ork est confrontée à un problème majeur : le maintien du niveau technologique. Les orks ont trouvé une solution dans l'utilisation des esclaves. A part les mekanos, qui sont des orks possédant une connaissance résiduelle innée de la technologie, les orks utilisent des humains et d'autres races comme esclaves dans leurs ateliers et leurs usines. Plus important, ils se basent sur les tributs qu'ils prélèvent sur des communautés non-orks vassales. Ces tributs consistent en armements et technologies. Parfois, des communautés ou des planètes entières sont occupées par des guerriers orks et mises en esclavage dans les usines d'armement.

Après de nombreuses guerres vicieuses et destructrices, bien des communautés non-orks fabriquent de leur plein gré de l'équipement pour les orks, dans l'espoir de les maintenir à l'écart ou de s'assurer leur protection.

Le Coin du Fluffiste :

Le codex ork V2 donne une version un peu différente et plus satisfaisante que celle-ci. Elle explique aussi davantage la conservation de la technologie par les orks :

"[...] Les gross'têt' furent le moteur de l'évolution de la race, développant la technologie et gouvernant les autres castes. Les orks et les gretchins peuvent tout à fait être des mutants spécialisés, créés par les gross'têt' pour accomplir des tâches précises, mais ne pourra probablement jamais en être tout à fait sûr.

Quelle que puisse être la vérité, les gross'têt' disparurent il y a longtemps, laissant les restes de leur héritage aux orks. Si l'on peut se fier aux légendes orks, les gross'têt' moururent d'une grande épidémie qui dura plusieurs siècles, réduisant leur nombre comme peau de chagrin avant de causer leurs disparition totale. Fort heureusement pour les orks, les gross'têt' avaient prévu ce qui allait se passer et avaient pris certaines dispositions pour préserver ce qu'ils pouvaient de leurs connaissances technologiques en les implantant dans les schémas génétiques de leurs esclaves. C'est grâce aux efforts des gross'têt' que les orks ont aujourd'hui un niveau de technologie relativement élevé."