ECRITURES ET LANGAGES ORKS

  Traduction de "Waaargh ! The orks" par Slereah et Patatovitch
Images Codex orks V2

Les clans orks sont originaires d'un même monde dans un passé lointain. Alors que les orks se dispersaient à travers la galaxie, les anciens dialectes orkish commençaient à se différencier. Ces langages divergents furent modifiés davantage au contact de nouvelles races étrangères, en particulier les langages proche de la langue impériale. De fait, il y a maintenant plusieurs langages orks coexistants. Cependant, grâce à l'origine commune des orks, il y a de nombreuses similitudes entre eux. La façon qu'on les orks de s'exprimer (c'est-à-dire par des phrases courtes, directes et simples) est identique dans toutes les langues orks. C'est également vrai pour certains mots exprimant des idées culturelles fondamentales. Le langage ork décrit ici est connu des chercheurs impériaux sous le nom d'ancien haut orkish. Il est généralement typique des langages orks et il est le plus répandu dans la galaxie. L'ancien haut orkish descend en ligne directe du langage ork originel.

Voyageant à travers l'espace comme ils le font, les orks font inévitablement des rencontres avec des avant-postes de l'Imperium et de civilisations associés telles que celles des squats. Des millénaires de contacts périodiques, par la guerre ou le commerce, ont laissés des traces dans les langages orks, comme certains mots de la langue impériale, le gothique, qui ont été adopté par eux. Les orks ont tendance à adopter ou copier tout ce qui les impressionne et des mots et phrases utiles ne font pas exception. Par conséquent, il y a une influence marquée du gothique dans tous les dialectes orks. Il existe même des tribus d'orks à travers la galaxie qui utilisent comme langue principale une version basique, brute et modifiée de la langue de l'Imperium. Beaucoup d'orks avec leurs propres langages peuvent aussi comprendre ce jargon et l'utilisent pour communiquer avec des orks d'autres tribus -particulièrement si leurs dialectes sont incompréhensibles entre eux.

Voir aussi les langages humains

En plus des langues orks basiques, Les mekanos utilisent un jargon plus sophistiqué de leur invention. Il inclue beaucoup de termes techniques qu'ils inventent pour s'adapter aux besoins de leur projet actuel. Quand plusieurs mékanos sont engagés dans un projet (comme la construction d'un gargant), il est important pour eux de pouvoir communiquer une idée technique. C'est particulièrement vrai quand ils travaillent avec des mékanos venant d'endroit lointain parlant des dialectes très variés. La langue technique des mékanos s'écrit dans une écriture spéciale uniquement déchiffrable par d'autres mekanos. De cette façon, les connaissances peuvent transmises ou échangées d'un mékano à l'autre.

L'ECRITURE ORK

Le langage ork est écrit à l'aide d'une écriture glypique, qui est en faite un mélange de glyphes et de runes. L'écriture est utilisée principalement pour indiquer la propriété, les affiliations tribales, les témoignages d'honneur de bataille, les listes des tribus, et autres fonctions simples. Les orks ont une forte tradition orale dans laquelle mythes et légendes sont transmis de bouche à oreille. Par conséquent, les orks n'utilisent pas l'écrit pour des textes compliqués, comme les histoires, textes rituels ou manuels tactiques. Seuls les mékanos, avec leurs jargons spéciaux, essayent d'écrire des choses comme celles-ci. L'écriture ork est surtout utilisée sur les véhicules, l'équipement et les bannières. L'élément central du texte comprend une série de glyphes et runes distinctives indiquant le clan, la famille, la bande, les concepts orks communs et des noms orks. On y ajoute les runes phonétiques, permettant d'écrire la plupart des mots orks, ainsi que les noms étrangers et des mots d'emprunt.

Point de vue par Othar :

On connaît déjà plusieurs mots orks; certains de ces mots sont empruntés aux langages crée par JJR Tolkien (notamment en Sindarin).

Quelques exemples: Dûr, qu'ils ont confondu avec Barad au cause de Barad-Dûr qui était une forteresse (Barad=tour en Sindarin, Dûr=sombre en Sindarin, forteresse en ork); Gul qui veut dire sorcellerie en Sindarin, mort en ork; Mor qui veut dire noir en Sindarin, sauvage en ork. De plus, on connaît aussi un mot qui a un sens en Noir Parler (ou orque): Gul qui veut dire en Noir Parler spectre, et en ork mort; on en conclu donc que le Noir Parler a des mots en commun avec l'ork, et on peut donc traduire grâce a ça le nom d'un seigneur de guerre bien connu: Ghazghkull Mag Uruk Thraka. Uruk veut dire orque (ou ork) en Noir Parler; Thraka veut dire pour assembler (même si c'est plutôt thrakat : thrak veut dire assembler et at pour), donc Ghazghkull est là ''pour assembler les orks''.

Pour plus d'info sur ces langues: http://www.uib.no/People/hnohf/index.html