L'HABITAT ORK

De Waaagh the Orks traduit par Othar

Il y a d'innombrables villages orks de tous les genres possibles, éparpillés et dispersés sur les planètes à travers l'univers. De plus, il y a des tribus d'orks qui voyagent dans des space hulks dérivant dans l'espace, ainsi que des bandes qui occupent les mondes non orks.

L'apparence exacte d'un village ork est fortement influencée par la nature de son environnement. Chaque maison fabrique son propre taudis, blockhaus ou cabane à partit des matériaux les plus solides que ses membres peuvent trouver.

Typiquement, ils recherchent les plus grosses roches du lieu et les font rouler jusqu'au chantier afin de construire les fondations. Gretchins et snotlings remplissent les vides entre les roches avec de l'argile, de la boue et d'autres matériaux collants qui sont laissés à durcir, créant ainsi un solide blockhaus pour que la maison puisse y habiter. Cette méthode de construction est la norme dans les villages orks.

Ces structures peuvent être petites ou plus vastes, d'un ou plusieurs étages et peuvent également contenir des bunkers enfouis et des caves. Sur des mondes déjà habités ou civilisés, les orks prennent souvent des villages tels quels et les adaptent par la suite selon leurs besoins. Quelquefois des ruines sont rénovées et transformées en bastions ; sinon, les chefs de guerre font parfois construire des habitations pour leurs boyz par des esclaves locaux comme tribut.

Traditionnellement, toutes les familles orks vivent dans un établissement fermé qui leur est propre. Les familles sont constituées de plusieurs maisonnées et chacune d'entre elle construit solidement sa case accollée à celle des autres maisonnées de la même famille. Toutes les cases sont bâties autour d'une cour centrale enclose. Cela signifie qu'il n'y a une seule entrée pour chaque établissement familial. Cela est dû au fait qu'il n'y ait pas d'espace entre les taudis. Les trous se trouvent dans la cour et à côté des trous se trouvent des cultures de petites forêts de champignons. Une route gardée mène au domaine. Les entrées des taudis individuels sont face à la cour intérieure, ce qui est le centre d'activité pour les familles orks. Ici, les snotlings batifolent et les gretchins travaillent, pendant que les orks se prélassent et aiguisent leurs armes. Si la communauté a un fort contingent de chokboyz, ces orks choisissent parfois de vivre dans leur propre caserne.

Les établissements familiaux sont regroupées comme un gigantesque arc concentrique autour du bastion du seigneur. Les établissements des différents clans sont reliés entre eux par des passages étroits, menant tous au portail de la cour. Ces passages entraînent de plus en plus profondément dans le village jusqu'à atteindre les portes du bastion du seigneur. Le bastion a une vaste cour centrale qui est le lieu de réunion dans le village. Tout autour de la cour, placés dans les murs épais du bastion, se trouvent les ateliers, les arsenaux, les casernes et les bunkers de stockage. La cour est souvent tellement large qu'elle sert pour les parades tout en laissant assez d'espace aux mékanos pour construire des fêtes foraines afin de satisfaire la soif de vitesse des orks. De plus, il y a généralement un terrain de Bloodbowl permanent, plusieurs fosses de combat et un bazar grouillant de gretchins commerçant ou amusant les orks.

Eparpillés autour du village se trouve les chantiers des mékanos. On trouve généralement des morceaux de métal et des bouts de véhicules un peu partout et qui sont vandalisés pour avoir des pièces détachés. Durant un Waa-ork, quand les gargants sont en construction, il y a un bidonville séparé où les mékanos et leurs assistants pourront construire. Cette ville surgira pour une courte durée de temps comme un champignon dans le désert. Légèrement éloigné du village, dans les régions sauvages qui l'entourent, vadrouillent les fouettards. De temps en temps, les fouettards conduisent leurs troupeaux de snotlings et gretchin dans le village pour les vendre.

Le bastion du seigneur domine le village. Normalement il compose au moins d'une tour de garde et d'un énorme donjon, bondé d'armes. A l'intérieur du clos fortifié, au-delà des portes, se trouvent l'établissement de la famille du seigneur. Dans la cour, il y a la fosse personnelle du seigneur dont s'occupent ses snotlings et ses gretchins. Dans le massif donjon, le chef de guerre préside dans son grand hall, assis sur son estrade, sur un trône remplit de trophées de guerre. Depuis cette position avantageuse, il reçoit ses conseillers non orks et ses acolytes de confiance. C'est là que le seigneur prépare ses attaques et liste ses tributs.

LES TROUS

Quand une tribu d'orks arrive dans un nouvel endroit, chaque famille s'occupent de la tache la plus importante de la société ork : ils s'empressent tous et creusent une énorme fosse commune. Ces fosses s'appellent les " trous" (pour des raisons évidentes). Il y a une seule règle à ne pas oublier dans un village ork - les orks peuvent jeter n'importe où, mais les grots et les snots doivent sauter pardessus les trous. Cependant, en pratique, les orks se rendent également aux trous, puisque les trous sont la raison sociale pour toute la famille et sont essentiels pour la maison des orks, tel la cour dans d'autres cultures.

LES SQUIGS

Dans ses fosses se créent les squigs, petites créatures fouisseuses qui se nourrissent d'ordures. Les squigs sont symbiotiques aux orks et leur procurent leur nourriture de base, mais ils ont également beaucoup d'autres usages particuliers. Les peaux et les coquilles peuvent être utilisés pour divers éléments d'équipement et des récipients ; certaines espèces ont des fins médicales ; d'autres sont utilisés pour les cheveux. Les snotlings de la famille se regroupent autour des trous et batifolent dans l'obscurité, taquinant et jouant avec les squigs. Les snotlings s'occupent des squigs et parfois en chapardent du trou d'une autre famille si la leur a besoin d'un réapprovisionnement.

Cf. Les squigs
CHAMPIGNONS

Les snotlings font pousser des champignons autour du trou qu'ils récoltent et mangent. Les champignons peuvent être utilisés à diverses fins : comme nourriture, médicaments ou transformés en boissons enivrantes. Les snotlings jouent avec les champignons qui leurs apportent une source d'amusement sans fin. Sans aucun doute, cette prédilection pour les champignons et un régime alimentaire exclusivement composé de champignons aida originellement à l'ascension des gross'têt' dans un passé lointain. Malheureusement pour les snotlings, le type particulier de champignon qui améliorait leur capacité mentale a disparu. Les champignons qu'ils cultivent maintenant ont un effet différent sur eux, moins draconien.

Parfois, si un snotling mange trop de champignons (qui est symbiotique à leur métabolisme), il peut commencer, après quelques années, à devenir fongueux à son tour. Finalement, ils végètent complètement et finissent par devenir des champignons plantés au bord de la fosse. Près de tous les trous d'orks établis depuis longtemps, on trouve des champignons vénéneux qui portent les visages pathétiques et douloureux des snotlings devenus fongueux.

Le studio GW avait obté à l'époque pour un style ork riche et coloré. Les images ci-contre et ci-dessous montrent des maisons basses à toit plat habillées d'un enduit beige et ornées de frises de couleurs vives aux motifs géométriques.

Je ne vous fais pas dire que c'est assez loin des images issues de Gorka Morka où l'on croirait que les orks vivent dans des décharges.

Vous savez quoi ? Andy Chamber n'aime pas les orks. Il n'aime pas non plus les squats. Puis il n'aime guère les ratlings.

En fait, Gorka Morka ne serait qu'un complot du lobby des fabriquants de Bolt gun metal.

Rhhaa ! Je comprends tout.