LE MASSACRE D'ISSTVAN V

FUREUR DE L'AVANT-GARDE

Bataille I-2

 Juin 2017, merci Antoine !

Retour à la page d'introduction de la campagne
CONTEXTE
Le détachement de la Raven Guard de Capitaine Suneit doit s'emparer d'un site important de la défense sol-espace des renégats -notamment la "côte 543"- qui constitue une menace sérieuse pour les opérations de débarquement. Il doit coordonner une opération terrestre et aéronavale d'ampleur avec un débarquement massif par Drop pods.
Il n'avait cependant pas prévu que le bombardement préliminaire ait si peu affecté les défenses adverses. En effet, avec ses troupes terrestres, il tombe nez à nez avec des réseaux de tranchées, de bunkers, de mines et de barbelés quasiment intacts ! Alors qu'elles paraissaient abandonnées lors des reconnaissances, ses défenses sont à présent pleines de légionnaires de la Death Guard !

LES ARMÉES

La partie est une transposition à Epic du scénario "Vanguard Fury" (Massacre p.186). Il y a trois objectifs au centre de la table tenus par les défenseurs et dont les assaillants doivent s'emparer.

Côté défenseur, la moitié des formations est déployée sur le table au début, les autres arrivent sont en réserve (sur une activation à 2+) et peuvent arriver dès le premier tour par les bords long de la table.
Ravenguard (noir et vert) : 4650pts

- Terminators (6 socles) + chapelain + téléportation
- Tactique bolter 1 (8 socles, 4 Rhinos) + commandant + 2 appuis tactiques lourds
- Tactique bolter 2 (8 socles) + chapelains + 2 appuis tactiques
- Tactique bolter 3 (8 socles)
- Assauts (8 socles) + chapelain
- Eclaireurs (6 socles + 3 Rhinos)
- Motos (6 socles)
- Land Speeders (6 socles)
- Thuddguns (6 socles)
- 6 Whirlwinds
- Thunderhawk 1 (transporte la formation d'assaut)
- Thunderhawk 2 (vide)
- 2 Fire Raptors

+ Barge de bataille pour l'assaut planétaire (pas de bombardement)

Deathguard (blanc et gris) : 3800pts

- Terminators (6 socles) + chapelain
- Tactique bolter 1 (8 socles + 4 Rhinos) 
- Tactique bolter 2 (8 socles + 5 Rhinos) + chapelain + 2 appuis tactiques
- Tactique bolter 3 (8 socles
+ 5 Rhinos) + 2 appuis tactiques lourds
- 6 Dreadnoughts
- 6 Land Raiders
- 4 Whirlwinds + 1 Hyperios
- Motos (6 socles)
- 1 Glaive
- 1 Fellblade
       
+ Barbelés, tranchées et bunkers à volonté.


LA BATAILLE

Le déploiement

Le capitaine Suneit (dans le Rhino aux écoutilles rouges) s'avance avec ses troupes rapides et de l'appui tactique (Whirlwinds et mortiers-taupes).

Les défenseurs planqués dans les fortifications : des Terminators, des Dreadnoughts,...

Les pods de la Raven Guard arrivent dès le tour 1. Un Thunderhawk est également descendu avec eux.

Aussitôt, les légionnaires d'assaut engage l'unité ennemies proche de l'objectif 2. Grâce au soutien de leurs camarades, c'est une victoire.

Les renégats répliquent en faisant donner l'artillerie : des roquettes des Whirlwinds tombent sur une compagnie tactique fraichement débarqué et celle du capitaine de la Raven Guard subit le feu de Land Raiders arrivés sur le flanc. S'il survit, les pertes sont lourdes et ils devront continuer la bataille à pied...

A la fin du tour 1 : la Death Guard garde le contrôle des objectifs. Ses renforts sont arrivés par les flancs : les Land Raiders et un superlourd par le sud, une compagnie tactique et un autre superlourd par le nord.
Au sud, avec un assaut d'un détachement de motards, ils ont réussi à déstabiliser l'arrivée des troupes du capitaine Suneit.


Au tour suivant les Terminators de la Raven Guard arrivent. Après un dur assaut sur l'objectif 3, ils sont repoussés par l'intervention des Dreadnoughts qui ont franchi la colline centrale.

Les motards de la Death Guard ont achevé la démoralisation totale des détachements mené par Suneit... La légion au corbeau n'en sort pas grandie...

Les légionnaires noirs ne se laissent pas abattre pour autant : un assaut bien soutenu leur permet de dégager l'objectif 3.

La Death Guard consolide sa position autour de l'objectif central avec les Terminators et les restes d'une compagnie tactique.

Assaut groupé mais infructeux sur l'objectif 2 pillonnée par l'aviation loyaliste.

A la fin de la bataille, la Death Guard tient toujours.
 La Ravenguard a subi de lourdes pertes et n'a pas atteint qu'un seul des objectifs.
 
CONCLUSIONS
Belle bataille qui s'est terminée durant le tour 3. Le capitaine de la Raven Guard (qui reprenait Epic) a fait plusieurs erreurs qui s'accumulant ne lui ont pas permit de l'emporter (sans parler des mauvais jets de dés pour les ralliements du tour 1).
S'il était difficile de lutter contre l'arrivée impromptue des renforts, sur le papier, il y avait moyen de faire quelque chose : les formations Death Guard était en sous nombre et dispersées. Les assauts vigoureux des loyalistes auraient du les éparpiller.
Une fois de plus, on a la preuve que les batailles ne se passent jamais comme prévues et, personne ne doute que les loyalistes sauront prendre leur revanche !