LE MASSACRE D'ISSTVAN V

LA BATAILLE SPATIALE

Bataille III-1

 Février 2017
 Merci à Uvogovine et Tienus ainsi qu'à la Waagh Taverne.

Retour à la page d'introduction de la campagne

006.M31, le tout jeune Imperium est sous le choc : Horus, le maître de guerre, le fils préféré, aurait trahi l'Empereur. Le Space Marine aurait combattu le Space Marine, le techno-prêtre le techno-prêtre. Isstvan III aurait été détruite et des milliards d'humains auraient péri dans un bombardement aussi apocalyptique que cruel. Dans l'empire humain des systèmes nouvellement conquis font sécession ou sombrent dans la guerre civile.

Recevant sur Terra les survivants du massacre d'Isstvan III, souvent des soldats vétérans de la Grande Croisade, l'Empereur doit réagir. Il doit réagir fort. Ce ne sont pas moins de sept légions Space Marines -des centaines de vaisseaux- qui se dirigent vers le système d'Isstvan et les quatre légions renégates.

Les premières reconnaissances indiquent que les renégats se seraient terrés sur la planète Isstvan V réaménageant une antique forteresse. Ce serait leur centre de commandement. Par contre, nulle trace de leur flotte de guerre. Les Primarques commandant l'expédition punitive estiment qu'ils tiennent une chance de frapper leur adversaire par surprise et les légions de la Ravenguard, des Salamanders et des Ironhands s'élancent les premiers. Leurs Drop pods s'écrasent dans la Dépression d'Urgall depuis laquelle ils souhaitent investir la forteresse. D'effet de surprise il n'y a point : leurs ennemis les y attendaient et les combats, extrêmement violents, se prolongent.

Les quatre légions suivantes sautent à leur tour mais tournent leurs armes contre leurs frères ! Nouvelle trahison ! Dans l'espace, la bataille s'engage également entre les loyalistes et les renégats. La confusion est totale alors que des vaisseaux explosent dans les environs encombrés d'Isstvan V.

Enfin, le piège se referme sur la flotte loyaliste. La flotte d'Horus arrive à son tour : y aura-t-il des survivants loyalistes pour raconter cette histoire ?
Résumé du scénario
Avant la bataille, nous avons travaillé sur un scénario dont voici les grandes lignes.
Les vaisseaux des forces assaillantes sont placés l'une après l'autre dans les zones rouges, jaunes et blanches qui sont des zones les plus proches de la planète. Les loyalistes et les renégats sont mélangés puisque la trahison n'a pas encore eu lieu. Les loyalistes sont plutôt dans les zones blanches et jaunes et les renégats dans les zones rouges et jaunes (même les D6 ont finalement décidé qu'il y aurait pas mal de loyalistes dans la zone "Orbite basse"). Chaque zone a ses propres règles spéciales (interférences pour les tirs,...) lié à la proximité (ou non) de la planète.
Les renégats ont le premier tour. Dès le deuxième tour, des renforts renégats viennent refermer le piège. Leur but est d'infliger le plus de pertes possibles et de soutenir leurs troupes au sol.
Les loyalistes ont pour objectif principal d'atteindre la zone périphérique (bleue) pour fuir (en se désengeant). Ils peuvent aussi combattre pour infliger le plus de pertes possibles, tenter de soutenir leurs troupes au sol et tenter de sauver les légionnaires loyalistes qui fuient la planète où ils se font massacrer.
Les flottes
Barge de bataille Primus des Emperor's Children
LOYALISTES (Raven Guard, Iron Hands, Salamaders,…) ~5600pts
Cuirassés : 3 Barge Legatus, 1 Emperor
Vaisseaux de ligne : 2 Vengeances, 1 Avenger, 1 Exorcist, 1 Barge Templar
Vaisseaux de support : 1 Hades, 1 Devastation, 4 Croiseurs SM Atticus, 1 Tyrant, 1 Lunar, 1 Gothic
Escorteurs : 7 Gladius, 1 Nova, 12 Swords, 6 Firestorms, 6 Cobra
Transports : 5 transporteurs lourds, 10 transports

RENÉGATS (Night Lords, Ironwarriors, Wordbearers, Alphalegion,…) ~5200pts
Cuirassés : 2 Barges Legatus, 1 Emperor, 1 Apocalypse, 1 Arche Mechanicus
Vaisseaux de ligne : 1 Vengeance, 1 Executor, 2 Repulsives (avec torpilles Vortex)
Vaisseaux de support : 1 Carnage, 1 Murder, 1 Slaughter, 1 Styx, 3 Dauntless, 1 Croiseur SM Atticus, 1 Dictator
Escorteurs : 3 Gladius, 3 Nova, 6 Swords, 4 Firestorms, 4 Cobra
Transports : 6 transporteurs lourds, 10 transports

RENFORTS RENÉGATS (Emperor's Children, Worldeaters, Son of Horus, Deathguard, ...) - Arrivée tour 2 ~5600pts
Cuirassés : Terminus Est, 1 Barge Primus,1 Barge Legator, 2 Emperors, 1 Apocalypse, 1 Retribution (avec torpilles à fusion)
Vaisseaux de ligne : 2 Vengeances, 1 barge Commodore, 1 barge Crusader, 1 barge Templar
Vaisseaux de support : 1 Hadès (+SM), 1 Devastation (+SM), 2 Croiseur SM Atticus (SM), 2 Dauntless
Escorteurs : 6 Gladius, 10 Swords, 4 Firestorms, 3 Cobra

L'instant d'avant. Tout est calme autour d'Isstvan V... Autant que puisse l'être un débarquement sur une planète hostile.
Le ballet des vaisseaux qui vont et viennent et débarquent les légionnaires est certainement pensé par un génie tel qu'un primarque (non parce que de loin on dirait bien que c'est le bordel ^^ ).

Les pastilles jaunes indiquent les futurs loyalistes, les rouges futurs les renégats.
Le bord de table gauche représente la surface de la planète et le tiers de table - contenant la majorité des vaisseaux- représente l'orbite de la planète.

Les masques tombent ! Au sol d'abord : les légionnaires fraîchement débarqués retournent leurs armes sur leur frères déjà au sol.
Dans l'espace, le premier tir vient d'une barge de bataille Night Lord qui manque de détruire un petit croiseur Space Marine en une seule salve.

ça commence à pétarader dans tous les coins !

Les loyalistes les plus vils d'esprit bondissent dans leurs Thunderhawks et filent se réfugier dans les premiers vaisseaux qu'ils trouvent (ici des escorteurs Gladius).
L'Exorcist loyaliste (en jaune) sera le premier croiseur détruit - pas sûr qu’il n’ait pas subi aussi des tirs de son propre camp !

La mélée devient inextricable...ça pête de partout !

Trois transporteurs lourds, poursuivis par des escorteurs Swords renégats, tentent de se désengager sous le regard de deux barges de bataille loyalistes, elles mêmes harcelées sur leurs quarts arrière.

Le piège se referme !

Les autonomes sont de sortie !

Les transports loyalistes qui tentent de fuir sont détruits impitoyablement.

Des Cobras loyalistes tentent leur désengagement sans succès : ils sont détruits dans la foulée.

Ce croiseur des Night Lords tente un abordage sur ce transport endommagé : ce dernier été sans doute plein de troupes d'élite car les Night Lords sont repoussés et le croiseur détruit !

Le dégagement d'une barge de bataille Legatus : 1 se sortir de la mélée.

2 - Passer la deuxième vague...Sur la même photo, des escorteurs loyalistes réussissent à repousser un abordage d'une barge renégate !

3 - Born to be free ! (mais plus que 3 points de structure sur 12 au départ !)
Sur la même photo, les trois croiseurs loyalistes, pleins de survivants d'Isstvan V, ne passeront le barrage du Retribution et des deux Vengeances qui foncent sur eux.


Conclusion :
Finalement, les renégats ont quasiment fait carton plein. Leurs pertes sont peu importantes (16 escorteurs, 5 transports, 1 croiseur Space marine et 1 cuirassé Apocalypse - Désemparé : 1 Empereur, 1 Executor).
Les survivants loyalistes sont : une barge de bataille en très mauvais état, trois escorteurs et deux pions Thunderhawks transportant quelques dizaines de légionnaires (l'esprit plein de haine et les bras chargés de glandes progénoïdes)... Tout le reste est perdu...

Eléments ayant un impact sur la future campagne Epic Isstvan V :
Tour 1 (bataille 1) : Soutien orbital :
- Loyalistes : un croiseur SM désemparé, 1 Tyrant désemparé
- Renégats : aucun
Tour 2 (bataille 2) : Soutien orbital :
- Loyalistes : un croiseur SM désemparé, un Tyrant désemparé
- Renégats : 1 barge SM, 1 Empereur (méchamment bombardé par des Swords)
+ arrivée de 5 transports renégats
Tour 3 (bataille 3) : Soutien orbital :
- Loyalistes : 1 Tyrant désemparé
- Renégats : 1 Murder
Tour 4 (bataille 4) : Soutien orbital :
- Loyalistes : aucun
- Renégats : 1 Murder + 1 barge
+ arrivée de 3 transports lourds renégats