LA MORT D'ISSTVAN III

LA MARÉE DE FEU

Bataille III-1

 Octobre 2015
Merci à Alexis et à la Ludothèque de Bologne-Billancourt

Retour à la page d'introduction de la campagne
CONTEXTE

Le mot d’ordre est passé à tous les loyalistes : il faut attaquer et frapper durement les renégats là où ils sont vulnérables. À cette fin, le frère capitaine Axiles rassemble des éléments disparates de sa Légion et se lance à l’assaut dans un secteur durement frappé par les bombardements orbitaux. Les tempêtes de flammes qui y subsistent gêneront certainement l’aviation et les systèmes de détection renégats et le dispositif du sol pourrait bien être plus léger. Qu’importe les risques lorsqu’on porte sur ses épaules l’honneur de l’Humanité !

Des unités de la Death guard s’avancent face à eux et de même qu’un Warhound de la Legio Mortis.

LES ARMÉES

L'occasion s'est créée de jouer à la Ludothèque de Bologne-Billancourt pour montrer un peu aux locaux ce qu'on pouvait faire en Hérésie d'Horus à Epic. J'ai donc composé deux listes Légion Space Marines (codex FERC version Béta) et laissé le choix du son camp à mon adversaire.

J'avais envie de rejouer la mission "Fire Tides" du livre Betrayal tout-à-fait adaptée à la circonstance avec un déploiement tiré aléatoirement ("Dawn of war" en l'occurence). 4 objectifs sont placés conformément à la mission.

Les incendies en cours sont gérés de la façon suivante : au début de chaque tour, chaque joueur place un pion incendie (un pion d'impact BFG) où il le souhaite sur la table. Chaque pion dévie de 3D6 x2,5cm dans une direction aléatoire. Le pion reste toute la partie sur la table et ne bouge plus. La zone dans un rayon de 5cm autour du pion devient dangeureuse pour tous les types d'unité. Les bâtiments touchés par un incendie sont eux-mêmes en flammes et particulièrement dangeureux (une touche sur un résultat de 1-2).

Lunar Wolves loyalistes (défenseurs - en noir) : 4070pts

Terminators 4 socles (300pts)
+ Centurion Chapelain (50pts)
+ 2 Spartans (250pts)

Tactique (armes d’assaut) - 8 socles (275pts)
+ Centurion Chapelain (50pts)

Tactique (bolters) 1 - 8 socles (300pts)
+ Praetor Lieutenant Commander (50pts)

Tactique (bolters) 2 - 8 socles (300pts)
+ Vindicator (65pts)

Assauts marines 4 socles (175pts)
+ Centurion Chapelain (50pts)

Motos 5 socles (200pts)

Batterie de thuddguns 6 socles (275pts)

Land Raiders Phobos 4 tanks (380pts)
+Hyperios 1 tank (50pts)

Whirlwinds 4 tanks (300pts)
+Hyperios 1 tank (50pts)

Escadron de Cerberus 3 tanks (400pts)

Fellblade 1 tank (275pts)

Glaive 1 tank (250pts)

Bonus de campagne : Fortifications (1 section de barbelés gratuite)

Death Guard renégats (attaquants - en blanc)  : 4070pts

Terminators 6 socles (450pts)
+ Centurion Chapelain (50pts)
+ Téléportation (50pts)

Tactique (armes d’assaut) 1 - 8 socles (275pts)
+ Centurion Chapelain (50pts)

Tactique (armes d’assaut) 2 - 8 socles (275pts)
+ Centurion Chapelain (50pts)

Tactique (bolters) 1 - 8 socles (300pts)

Tactique (bolters) 2 - 8 socles (300pts)

Compagnie de motos 10 socles (400pts)
+ Centurion Chapelain (50pts)

Land speeders Javelin 5 socles (225pts)

Whirlwinds 4 tanks (300pts)

Sicarans 6 tanks (270pts)

Thunderhawk 1 (200pts)

Thunderhawk 2 (200pts)

Warhound de la Légion Mortis (275pts)

Bonus de campagne : Tunnels (une formation peut arriver par des tunnels : elle doit renoncer à ses transports et arrive sur la table comme en téléportation mais sans les risques de points d'impact)

Le déploiement

Les renégats se déploient en premier suivis des loyalistes.

Côté renégats, la silhouette sinistre d'un Warhound de la Legio Mortis se découpe parmi les ruines.

 

TOUR 1

Les renégats ont l'initiative.

L’artillerie de la Death Guard tonne en premier : elle détruit un Rhino et quelques marines Tactiques.

Cette préparation est insuffisante : mes premiers éléments de la Death Guard qui s’avancent sont durement touchés : le Warhound est gravement endommagé après avoir détruit un Land Raider, les Sicarans perdent 4 des leurs lorsqu’ils tentent d’atteindre les motos adverses…

Beaucoup de mouvements sur le flanc droit des renégats : même les motos de la Death Guards se redéploie sur ce flanc droit en position pour un futur assaut sur les Cerberus.

Tatam !! La cavalerie volante arrive : deux détachements tactiques armés d’épées tronçonneuses tombent sur les loyalistes. Tout marche comme sur des roulettes pour les renégats: l’artillerie ennemie est détruite sans coup férir et le détachement des Land Raiders est détruit.

Le détachement qui s'est chargé de l'artillerie est ensuite détruit par la contre-attaque loyaliste mais la formation assaillante est réduite à 2 socles...

Les ralliements sont plutôt bons pour tous le monde et seul les Sicarans restent dans la pampa.

TOUR 2

Deux nouveaux incendies apparaissent assez loin des belligérants.

Les Terminators de la Death Guard apparaissent à proximité de leurs adversaires. Un détachement d’unités Tactiques sort également de ses tunnels non loin. Les renégats ont à nouveau l'initiative.

Après une préparation d’artillerie, ce sont ces derniers qui lancent l’assaut sur les Terminators Lunar Wolves tout en restant à distance respectueuse. Ils bénéficient du soutien des Terminators de leur légion. Malgré la résistance de leur armure, un Spartan est détruit et ils sont réduits au quart de leur effectif initial. Le coup est rude !

La formation Tactique des Lunar Wolves installée au centre attaque ensuite les Javelins qui étaient pourtant restés à couvert : 4 Javelins sont détruits et le dernier court se planquer.

Les motos entrent ensuite en scène : les Cerberus sont tous détruits sans résister !

Un assaut en appelle décidément un autre : c'est au tour d'une formation Tactique des Lunar Wolves, soutenue par les Thudd guns, qui nettoie la formation de la DG qui avait détuit les Land Raiders. Au centre, le Fellblade foire ses tirs sur le Warhound qui lui nettoie les motos adverses.

Sur l'autre flanc, la situation est calme : une formation d'assaut Lunar Wolves piétine (pilonnée qu'elle est par le Thunderhawk) à quelques immeubles d'une formation Tactique de la Death Guard en attendant qu'un Glaive éclaississent la situation.

Situation à la fin du tour 2

Même si les ralliements sont bons, les loyalistes sont très mal en point...

  

TOUR 3

2 nouveaux incendies apparaissent assez loin des belligérants.

Les renégats ont encore l'initiative. Les motos attaquent la formation Tactique ennemie au centre. Elle est annihilée...

Le Thunderhawk vise la formation d'assaut loyaliste sur le flanc gauche. Elle est démoralisée dans la foulée et le Fellblade au centre détruit pitoyablement un unique Whirlwind. 

La partie s'arrête là avec le retrait des loyalistes qui le peuvent encore...

CONCLUSION

Les loyalistes du capitaine Axiles ont subi une sévère dérouillée…

Encore une bataille passionnante ! On voit encore une fois combien les assauts sont importants dans une partie entre légion Space Marines. Ces derniers ont cette fois-ci été particulièrement meurtiers en annihilants des formations entières.