LES PRIMARQUES

Codex Imperialis (V2)

Il y a plus de dix mille ans, à une époque où la terre était isolée par une tempête du Warp invoquée par les dieux du Chaos [plutôt due aux prémices de la naissance de Slaanesh d'ailleurs], l'Empereur conçut un plan pour libérer la race humaine [et surtout pour la rétablir dans son ancien héritage et préparer d'avènement de la race des psykers]. A l'aide de ses savants, les esprits les plus brillants de l'époque, il découvrit les secrets de la vie, libérant les énergies du Warp pour les plier à sa volonté. Il créa vingt surhommes, vingt entités dont la puissance égalait la sienne et la surpassait même dans une certaine mesure. Le plan de l'Empereur était de réunifier, avec l'aide de ces vingt surhommes, l'espace humain en un seul empire place sous leur protection.

Le plan de l'Empereur n'était pas inconnu des dieux du Chaos. Ils reconnaissaient en l'Empereur une créature dont les pouvoirs égalaient les leurs, un être qu'ils ne pouvaient pas espérer blesser et un ennemi implacable qui ne connaîtrait pas de repos avant de les avoir détruits. Ils savaient également que les vingt surhommes représentaient une force qui rendrait l'Empereur invincible. Les dieux du chaos frappèrent alors que les surhommes, à l'état fœtal, se trouvaient encore dans leurs chambres d'incubation. L'Empereur avait place un écran psychique autour des chambres, mais les dieux du Chaos réussirent à le briser et à arracher les embryons à la Terre pour les jeter dans le Warp. Fort heureusement, les nouveau-nés furent seulement dispersés et non pas tués. Ils ne restèrent pas dans le Warp mais dérivèrent jusqu'à des mondes humains où ils trouvèrent des familles d'adoption.

L'Empereur passa les décennies suivantes à la recherche de ses créations. Il finit par les retrouver puis, après de multiples péripéties, à les prendre à son service. Leur rôle était de devenir des primarques, les pères fondateurs des Space Marines. Utilisant le matériel génétique des primarques, l'Empereur créa les implants qui distinguent les marines autres humains. En conséquence de quoi, chaque marine possède des pouvoirs directement issus de son primarque, que les pouvoirs d'un marine, aussi puissants soient-ils, soient bien faibles comparés l'énergie surhumaine de celui-ci. Les primarques étaient quasiment indestructibles, possédant une force renforcée par le Warp. Ils pouvaient venir à bout d'une armée ou même des créatures démoniaques du Warp. Certains avaient même des pouvoirs qui n'ont jamais pu être transmis, voler ou se rendre invisible par exemple.

Les primarques commandèrent les premiers chapitres lors de la conquête de la galaxie, créant l'Imperium tel que nous le connaissons. Mais, dés avant leur naissance, l'influence du Chaos avait laissé à certains primarques l'empreinte d'une faiblesse, la soif de pouvoir personnel qui les mena à leur fin. Horus, primarque des Lunar Wolves devait même mener la révolte connue sous le nom d'Hérésie d'Horus.

Durant l'Heresie d'Horus, de nombreux chapitres ainsi d'autres troupes se joignirent à Horus. Dans la terrible guerre qui s'ensuivit, le primarque combattit le primarque, le marine combattit le marine et l'homme combattit l'homme, la galaxie nouvellement conquise se disloqua à nouveau. La sanglante de toutes les batailles fut celle pour la domination de la Terre, au cours de laquelle I'Empereur en personne lança une attaque surprise contre la barge de débarquement d'Horus. Lorsque l'heure de la confrontation entre Horus et I'Empereur arriva, le traître fut tué mais l'Empereur fut mortellement blessé et mutilé à jamais. A la suite de ce combat, l'Empereur dut se retirer définitivement dans le Trône d'Or, où de nos jours il est toujours en animation suspendue. Les serviteurs d'Horus furent repoussés vers l'Oeil de la Terreur, où les chapitres de marines renégats, ennemis jurés de l'Imperium établirent leurs bases.

Des vingt primarques, seuls neuf survécurent à l'Hérésie d'Horus. Les traîtres furent tués au combat, comme Horus, ou s'enfuirent vers l'Œil de la Terreur. Les loyalistes survivants aidèrent l'Empereur a reconstruire l'Imperium. Une banque d'ADN fut créée à partir de leur matériel génétique pour qu'à l'avenir de nouveaux chapitres puissent être fondés. Bien que d'une longévité hors du commun, les primarques n'étaient pas immortels et les derniers moururent après quatorze siècles de vie. De nombreuses légendes courent à propos des faits d'armes des primarques, la plupart sont consignées dans les archives des chapitres. De nos jours, ils sont honorés aux cotés de l'Empereur comme les saints du panthéon de chaque chapitre. Leurs tombeaux sont des lieux de pèlerinages, leurs os et leurs objets personnels sont des reliques sacrées.

Le Coin du Fluffiste :

Comment tuer le mythe.

La légende a rendu les primarques invulnérables, mais un coup de canon laser en venait sûrement à bout. Leurs rôles étaient avant tout de commander leurs hommes et de instaurer l'Imperium. C'étaient des généraux et des diplomates avant d'être des guerriers. Ils devaient rarement être engager en première ligne car ils étaient trop précieux (ex : Horus ne participe pas à l'assaut du Palais Impérial). De plus, lorsque l'on combat en première ligne, il n'y a pas moyen de consulter une carte stratégique et de commander un front de plusieurs milliers de kilomètres. Ce qui ne les empêchait pas d'être de redoutables combattants et psykers et de le prouver en certaines occasions. Ces remarques doivent à mon avis s'appliquer à l'Empereur lui-même.

Le devenir des Primarques.

Une phrase de ce texte enterre définitivement tous les primarques qui ne sont pas devenu Prince-Démon : "les primarques n'étaient pas immortels et les derniers moururent après quatorze siècles de vie.". Exit donc les "I'll be back"...

Il n'est pas surprenant que des légendes relatives au retour des primarques pour la bataille finale figurent au programme d'endoctrinement des Space Marines (et des joueurs…). Il est toujours bon pour le moral de savoir que papa va revenir lorsqu'on sera vraiment dans la panade. Il n'est pas exclu qu'un certain nombre de primarques aient eux-mêmes encouragé leur vénération post-mortem grâce à une disparition opportune et un certain nombre de "dernières paroles" riches en sous-entendus.

Evidement, les Princes-Démons, immortels, n'ont pas ce genre de soucis.

1. Lion El'Jonson, Dark Angels (disparu - présumé mort)
2. Primarque et légion inconnus (tué sur Istvaan V ?)
3. Fulgrim, Emperor's Chrildren (prince démon)
4. Perturabo, Iron Warriors (prince démon)
5. Jaghatai Khan, White Scars (disparu - présumé mort)
6. Leman Russ, Space Wolves (disparu - présumé mort)
7. Rogal Dorn, Imperial Fists (mort)
8. Konrad Curze, Night Lords (mort - tué par un assassin impérial)
9. Sanguinius, Blood Angels (mort - tué par Horus)
10. Ferrus Mannus, Iron Hands (disparu - présumé mort)
11. Primarque et légion inconnus (tué sur Istvaan V ?)
12. Angron, World Eaters (prince démon)
13. Roboute Guilliman, Ultramarines (mort)
14. Mortarion, Death Guard (prince démon)
15. Magnus le Rouge, Thousand Sons (prince démon)
16. Horus, Lunar Wolves/Sons of Horus/Black Legion (mort - tué par l'Empereur)
17. Lorgar, Word Bearers (présumé mort (ou Prince Demon ?))
18. Vulkan, Salamander (disparu, présumé mort)
19. Corax, Raven Guard (disparu, présumé mort)
20. Alpharius, Alpha Legion (mort - tué par Roboute Guilliman)