ALPHA LEGION

Texte du Codex Chaos V2

L'Alpha Légion fut la vingtième et dernière légion de la première fondation. Tout au long de la Grande Croisade, l'Alpha Légion fut, sous le regard critique de son primarque, un véritable exemple de discipline et d'organisation, Bien qu'étant la plus jeune, elle chercha à surpasser ses semblables dans tous les domaines comme pour prouver quelque chose aux autres. Ses combattants adoptèrent le symbole de l'hydre, un dragon à plusieurs têtes issue d'une ancienne mythologie rappelant aux membres de l'Alpha Légion leur unité absolue de corps et d'esprit. Sur le champ de bataille, une coordination terrifiante était la marque de l'Alpha Légion, ses attaques maintenaient l'ennemi sous une pression constante tout en recherchant les points faibles de ses défenses.

Lorsqu'Horus pactisa avec le Chaos, la fierté martiale de l'Alpha Légion provoqua sa propre perte. Le Maître de Guerre était lui-même un terrible combattant, il commandait des armées et des flottes et se tenait à la pointe des combats. En comparaison, l'Empereur lointain de Terra ressemblait à un individu faible et peureux. Le Maître de Guerre était un chef respecté, l'Empereur semblait n'être là que pour s'approprier les conquêtes d'Horus et jeter ensuite les humains libérés sous sa domination écrasante. Ainsi le mensonge s'insinua-t-il dans les cœurs et les esprits de l'Alpha Légion, et lorsqu'un mensonge est répété très souvent, il commence à être accepté puis, une fois accepté, il devient réalité.

L'Alpha Légion se heurta de bon cœur aux Space Marines loyalistes sur Istvaan V et tout au long de la campagne qui suivit. Enfin, ses combattants tenaient un adversaire à leur hauteur, aussi résistant, entraîné et féroce qu'eux-mêmes ! Les frères de l'hydre infligèrent une cuisante défaite aux loyalistes sur Tallarn, Yarant et des dizaines de petits postes avancés avant de se diriger sur l'Ultima Segmentum tels une comète détruisant tout sur son passage. L'Alpha Légion fut totalement isolée des forces d'Horus mais continua de ravager tous les mondes sur lesquels elle tombait. A la fin de l'Hérésie, elle ne s'occupait plus du tout de ses alliés mais s'inventait des objectifs et des missions propres pour satisfaire son amour de la guerre, dans une sorte de jeu démoniaque

Même après l'échec de l'Hérésie, l'Alpha Légion poursuivit une guerre de harcèlement contre l'Imperium. De petites unités établirent des bases secrètes dans des champs d'astéroïdes, des space hulks et des systèmes sauvages partout dans la galaxie, alors que le gros de la légion se repliait vers l'œil de la Terreur. Depuis, des bandes partent de ces repaires surprendre les défenseurs de l'humanité, sabotant leurs bases, attaquant leurs vaisseaux, terrorisant les colonies et détruisant les postes avancés avec une redoutable efficacité.

Nettement plus insidieuses et dangereuses sont ses relations avec les adorateurs du Chaos sur les mondes dirigés par l'Imperium. L'Alpha Légion coordonne et dirige les activités des adorateurs à travers des secteurs entiers pour fomenter des insurrections massives contre le gouvernement impérial. Ces révoltes sont souvent utilisées comme couverture pour des raids de Space Marines du Chaos ou en préparation d'une invasion à grande échelle venue de l'Oeil de la Terreur. L'Inquisition a une dent toute particulière contre l'Alpha Légion pour la part prise dans la propagation de ces cultes démoniaques et parce qu'elle attise le feu de l'hérésie dans les brasiers gigantesques des rebellions ouvertes.

Le Coin du Fluffiste

L'Alpha Legion apparait dans Slaves to Darkness avec pour seules indications une bannière (ci-contre), trois épaulettes et cette phrase :

"Les terribles contorsions de l'emblème de l'Alpha Legion sont semblables aux esprits et aux corps distordus des légionnaires."

Le background de l'Alpha Légion a été développé davantage dans un WD récent et un Index Astrates. C'est un chapitre errant.

Symboles de l'Alpha Legion
Dans Slaves to Darkness, le symbole présenté est apparenté avec la lettre alpha (tournée vers le haut). Dans le codex V2, son symbole est une hydre stylisée. La croix du Chaos est également très employée.

Schémas de couleurs

Dans Slaves to Darkness, la couleur de la légion était le vert... Bon, depuis la V2, tout le monde sait qu'ils sont bleus. Comme tous les marines du Chaos, chaque légionnaire personnalise énormément ses armes et son armure en fonction de ses goûts et de ses mutations.