EMPEROR'S CHILDREN

Traduit de Slaves to Darkness par Cel Glaucester et Patatovitch

Tous les chapitres de la Première Fondation ont été conçus pour prendre part les croisades impériales. Pourtant, ce fut près de soixante ans auparavant que les Emperor’s Children entrèrent en service. Un accident durant le clonage du patrimoine génétique du chapitre a failli le détruire à la naissance. Une fois que le chapitre eut été rétabli grâce à des souches génétiques réchappées de la destruction, il s’est illustré dans plusieurs campagnes par sa loyauté et son efficacité.

Les Emperor’s Children furent l'une des unités assignées à la lutte contre Horus et de ses chapitres rebelles [sur Istvaan V, NdT] et furent la première à passer dans le camp du maître du guerre. Au cours d’une négociation, le maître du chapitre [Fulgrim, NdT] et ses lieutenants les plus proches succombèrent aux récréations offertes par Horus et ses adorateurs du chaos. Drogués, enjôlés au-delà de toute endurance et finalement brisés, ils acceptèrent de rester neutres.

La neutralité du chapitre était tout ce dont Horus avait besoin. La gangrène s’étendit rapidement à tout le chapitre et les Emperor’s Children embrassèrent de plein gré le chaos et toute sa dépravation indolente. Le culte impérial du chapitre eut tôt fait d’être supplanté par la vénération plus gratifiante de Slaanesh.

En tant que légion renégate, les Emperor’s Children envahirent la Terre, mais s’impliquèrent peu dans les combats autour du Palais impérial. Les plaisirs modestes avaient cédé la place à d’obscures débauches. Alors que leurs alliés luttaient et mourraient, les Emperor’s Children massacrèrent plus d’un million de personnes et en ont fait des décoctions, pour produire une variété infinie de drogues et stimulants. D’innombrables milliers d’autres pour fournir aux légionnaires des délices plus directs, quoique plus crus.

L’assaut ayant échoué, les Emperor’s Children fuirent avec le reste des Légions renégates vers l’Œil de la Terreur. Ils devinrent les premiers à lancer des raids sur les mondes impériaux à la recherche de captifs et rapines. Rapidement, leurs excès ne connurent plus de limites et le simple pillage ne put plus fournir assez de matériau humain brut pour leurs orgies de vénération. C’est à ce moment que les Emperor’s Children s’attaquèrent aux esclaves et servants des autres légions renégates, un acte qui engendra une série de guerre au sein de l’Œil de la Terreur.

Les luttes des Emperor’s Children se poursuivirent jusqu’à la destruction du clone d’Horus par la Black Legion. Dès lors, l’ensemble de légions renégates reprirent leurs raids sur l’Imperium. Les Emperor's Children se sont à nouveau illustrés de façon spectaculaire dans cette mission et le culte de Slaanesh dans l’Œil de la Terreur n’a jamais été accompli avec tant de ferveur.

Les Emperor’s Children ont conservé certains éléments de leur ancienne organisation comme Space Marines, mais l’ont modifiée pour l’accorder à leurs nouvelles allégeances. Bien que corrompu au-delà de toute compréhension humaine, les légionnaires des Emperor’s Children sont une force armée farouche. À l’image de nombreux adeptes de Slaanesh, ils recherchent et obtiennent un plaisir pervers au combat. Le danger de la bataille procure une excitation aphrodisiaque inédite, qui leur permet d’atteindre des sommets de débauche toujours renouvelés.

Les psykers sont particulièrement appréciés par les Emperor’s Children, qu’ils soient dans leurs rangs ou dans ceux de l’ennemi. La terreur répandue par un psyker ennemi peut représenter une nouvelle sensation qui doit être appréciée en tant que telle, alors qu’un psyker Emperor’s Children peut tuer ses ennemis de plaisir ou par des sensations pures – le plus grand acte de révérence pour un disciple de Slaanesh. Le combat rapproché, où l’ennemi peut être touché et directement détruit, est également très prisé des Emperor’s Children. Peu d’entre eux vont à la guerre sans une quelconque arme de corps-à-corps.

Beaucoup de légionnaires aspirent à mourir de plaisir en se faisant posséder par un démon. Il en résulte que la légion compte de nombreux possédés et démons invoqués en tant qu'alliés. Les Emperor’s Children se réjouissent des changements que le Chaos et ses démons exercent sur eux, considérant ces mutations comme des moyens pour de nouveaux délices ou comme des marques d’approbation de Slaanesh.

La tradition Space Marines a été intégralement maintenue à un seul égard. Le nom du chapitre est resté inchangé tout au long de l’exil de la légion. Les commandeurs de légion successifs ont (sans surprise) pris plaisir à réaffirmer le titre de la légion. Il est devenu un affront direct et douloureux à la grandeur du "faux" empereur et son pompeux Imperium.

Les couleurs originelles du chapitre d’or et de pourpre ont été abandonnées il y a longtemps, comme l’a été l’aigle bicéphale impérial qui fut, un temps, interdit à tous les autres chapitres Space Marines et réservé aux Emperor’s Children. Avec l’Hérésie d’Horus et la désertion du chapitre, le droit d’utiliser le motif de l’aigle bicéphale fut transféré aux chapitres loyaux formant l’Adeptus Astartes.

Quelques uns des Space Marines renégats originels ont conservé les couleurs initiales du chapitre, bien que le motif impérial fût remplacé par la rune mâle-femelle de Slaanesh. Mais la plupart des Emperor’s Children emploie les tons pastels de Slaanesh.

La forme originale de l’armure des Space Marines a depuis longtemps été corrompue chez les Emperor’s Children. Au fil des ans, les mutations provoquées par le Chaos se sont reflétées dans la forme des armures et armes des légionnaires. Un plaisir sensuel a présidé à la création d’une apparence grotesque et unique pour chaque légionnaire. Chaque armure, bolter ou épée tronçonneuse est parcouru de couleurs et d’arabesques fantastiques en l’honneur de Slaanesh. Chaque légionnaire altère et modifie son armure légèrement, augmentant sa particularité, et "l’embellissant". Pour les plus chanceux, les armuriers-forgerons de la légion sculptent parfois des scènes de débauche dans l’épaulière ou le plastron.

 

Règles spéciales [V1] des Emperor’s Children
  1. Les Emperor’s Children sont soumis à la haine de tous les serviteurs mortels de Khorne. Ils sont aussi sujets à la haine des Space Marines "normaux" et des Inquisiteurs.
  2. Les Emperor’s Children peuvent effectuer tous leurs tests de psychologie avec un bonus de +1 à leur caractéristique de Calme. Ce bonus n’a pas à être appliqué à chaque test requis pendant la bataille.
  3. Tous les Emperor’s Children sont immunisés à la peur causée par les démons de Slaanesh.
Le Coin du Fluffiste

Notez bien que les Noise marines ne sont apparu en fin de V1 (WD144) et ne furent pas associés aux Emperor's Children avant le codex Chaos V2. Il faut voir dans ces "marines du bruit" un clin d'oeil à une activité méconnue de Games Workshop, à savoir la production de disques.

Le texte du codex Chaos V2 résume en gros le texte si dessus. Il fait cependant de tous les Emperor's Children des Noise Marines, ce qui est bien entendu, abusif :

« Bien que corrompus d'une manière inimaginable, les Emperor's Children sont une terrible force de combat. Comme de nombreux adorateurs de Slaanesh, ils sont devenus ce que l'on appelle les Noise Marines. [...]Pour augmenter encore leurs sensations, les Noise Marines portent un armement étrange provoquant un bruit assourdissant et des attaques pyrotechniques. »

LEGIONNAIRES DES EMPEROR'S CHILDREN (tiré de StD, cf. liste d'armée V1)

D'après la liste d'armée V1, la légion des Emperor's Children est organisée en compagnies dirigées par un capitaine et un lieutenant. Toujours selon cette même liste, les compagnies seraient composées de douze escouades tactiques, six escouades d'assaut et six escouades Devastator.

Archivistes

Les archivistes des Emperor's Children ont parfois conservé quelques fonctions de scribes, autre que prendre occasionnellement des notes sur les morts "amusantes" et "fines"  dont ils sont les témoins. Leur rôle principal est de fournir un appui psychique aux ébats physiques de leurs compagnons légionnaires.

Chapelains

Même parmi les légionnaires des Emperor's Children, les chapelains sont remarquables par leur perversité sans fin et leur soif de plaisir et de douleur de la chair. Plein d'un enthousiasme sans frein, les chapelains se déplacent parmi les escouades de la légion, incitant les légionnaires à pousser au plus haut leur sauvagerie débauchées au combat.

Apothicaires

Comme dans toutes les légions, les apothicaires des Emperor's Children sont chargées de récurer les glandes progénoïdes des légionnaires tombées. Ils ont aussi tendance à administrer si nécessaire une fin extatique à ceux que le requiert. Ils sont aussi chargés de collecter les organes et les essences des ennemis morts et blessés – substances qui peuvent être ensuite utilisées pour créer les drogues corruptrices de la légion.

Techmarines

Les techmarines ont été endoctrinés pour trouver leur plaisir dans le seul fonctionnement de leurs machines. Ce sont eux qui contrôlent tout l'équipement technique la légion. Le nombre de techmarines disponibles pour un officier des Emperor's Children détermine le nombre d'armes d'appui, de véhicules et d'escouade d'esclaves disponibles.

Possédés

Seuls les favoris des suivants parmi les suivants de Slaanesh de la légion sont récompensés du droit de devenir l'hôte d'un démon. La décadence et la dépravation du comportement d'un possédé n'a pas d'égal et peu de rivaux. Même au coeur des combats, les possédés peuvent être trouvés s'amusant parmi les morts et les blessés, se délectant des frissons grisants de la bataille.

Escouade tactique (1 sergent et 5 marines)

Prenant les plaisirs de leur propre sauvagerie, les escouades tactiques se réjouissent de parfaire leurs compétences et leurs techniques de combat. Leurs membres placent leurs sensations et les frissons du combat au-dessus des autres objectifs, souvent s'amusant joyeusement de la mort de leurs ennemis.

Escouades d'assaut (1 sergent et 5 marines)

Les escouades d'assaut des Emperor's Children considèrent la bataille comme un frisson à redécouvrir à chaque nouveau conflit. Equipées pour le corps à corps, leurs batailles dégénèrent rapidement en orgies de destruction.

Escouades Devastator (1 sergent et 5 marines)

Toutes les escouades Devastator prennent leur plaisir avec la douleur et la souffrance qu'elles peuvent infliger. Elles ont rarement l'occasion d'arriver en contact direct avec l'ennemi, mais de telles opportunités sont savourées lorsqu'elles se présentent.

Esclaves hommes-bêtes (organisés en escouades de six)

Les esclaves hommes-bêtes sont considérés comme de la chair à canon par les Emperor's Children et sont conduits vers les positions ennemies où leur férocité (et le collier explosif porté par chacun) peuvent faire grand effet. Chaque escouade doit être contrôlée par un techmarine.

Rejetons du Chaos

Les rejetons du Chaos sont les échecs du Chaos, rejetés par leur Puissance indifférente. Les rejetons du Chaos sont conduits à la bataille par un techmarine [avec un spawngoad, aiguillon électrifié en plastmétal].

Symboles des Emperor's Children
Le symbole de la légion est une serre au bout d'une aile. La rune de Slaanesh est également très utilisée.
Schémas de couleurs

La couleur préhérésie des Emperor's Children est le pourpre (image de la boite de SM1) :

Depuis, ils ont largement adopté les tons pastels de Slaanesh. Chaque armure, le moindre bolter ou la moindre épée énergétique porte des motifs et des couleurs fantastiques en l'honneur de Slaanesh. Chaque Space Marine de cette légion modifie son armure, améliorant sa qualité et sa "beauté". Pour les plus importants d'entre eux, les armuriers de la légion sculptent des scènes de débauche sur les plaques d'épaules et de poitrine.

PERSONNALITES :

Fulgrim, primarque et prince démon [de Renegades, trad. Patatovitch]

La légion des Emperors Children fut dépêchée pour pacifier la rébellion du maître de guerre Horus au début de l'Hérésie, avant que l'Empereur ne connaisse l'étendu de l'abomination. Au début Fulgrim essaya de négocier avec Horus et de le dissuader de sa rébellion. Pendant qu'ils palabraient, Fulgrim fut corrompu par le Maître de guerre. Un tentacule du dieu Slaanesh s'insinua dans son esprit et commença de l'assujettir au bon vouloir du Prince des Plaisirs. Au début Fulgrim résista farouchement mais petit à petit sa volonté s'éroda à fur et à mesure que ces sens était stimulés au delà de son endurance et que des promesses chuchotées lui parlaient de ses désirs les plus secrets. Finalement, la puissance de Fulgrim fut brisée et il rejoignit Horus, s'abandonnant aux plaisirs hédonistes de Slaanesh. Comme Fulgrim sombrait de plus en plus dans la dépravation, les Emperor Children le suivirent dans l'hérésie.

Dans la guerre contre l'Imperium, Fulgrim mena les Emperor's Children dans une orgie de destruction contre les civils désarmés d'une douzaine de système, massacrant et asservissant des millions de personnes dans la poursuite de leurs plaisirs. Quand le Maître de Guerre fut tué par l'Empereur, Fulgrim s'enfuit dans l'Oeil de la Terreur avant ses marines restant.

Des siècles d'adoration ont changé Fulgrim au delà de toute reconnaissance. Maintenant pourvu d'un corps de serpent et de plusieurs paires de bras, Fulgrim a été transformé en une créature démoniaque monstrueuse. Malgré cette apparence hideuse, il irradie d'une étrange beauté qui captive et pétrifie tous ceux que le rencontre. Un nuage de musc soporifique coloré de couleurs pastels ondoie autour de lui où qu'il aille, faiblissant la volonté et réveillant des désirs dérangeant chez quiconque le respire.

Fabius Bile [codex Chaos V2]

« Suivez-moi, mes Enfants et la gloire de la victoire sera vôtre. Nous allons nous laver dans les eaux cramoisis de notre ennemi. Nous allons apporter l’extase d’une prompte libération à ceux qui se dressent devant nous. Nous allons offrir une louange sanglante au Seigneur des Plaisirs et chanter son nom tout en dansant parmi ceux qui sont tombés. Suivez-moi, mes Enfants et vous allez goûter aux félicités insoupçonnées qui s’étendent au-delà des frontières sensorielles des mortels. »

Fabius Bile, Commandant en second des Emperor’s Children [StD]

Fabius Bile a écumé la galaxie plus que n'importe quel autre seigneur des Légions renégates. Sur Dimmamar on l'appelle le Chimiarque, sur Arden IX et, dans le système de Bray, son nom est l'Ecorcheur, et les tribus sauvages vivant dans les ruches ravagées de Paramar V le surnomment avec terreur le Seigneur des Clones. Il se donne lui-même le titre de Primogenitor, prétendant avoir découvert les secrets de l'Empereur à propos de la création, des primarques et des premiers Space Marines.

Bile a fait la preuve de ses connaissances alchimiques, mystiques et génétiques sur toutes les planètes avec lesquelles il a noue des contacts. En effet, partout oit ses vaisseaux ont atterri, il a laisse derrière lui une quantité d'abominations déformées. Son nom est devenu synonyme des plus terribles malédictions pour l'Adeptus Terra depuis que ses créations ont commence a polluer le genre humain. Des populations entières ont du être éradiquées par l'Adeptus Astartes lors d'opérations de nettoyage visant a purifier certaines planètes. On découvre parfois des mondes autrefois civilises, peuples par Bile de monstres errants qui n'ont plus rien d'humain.

Cependant, au cours de plusieurs batailles, les Space Marines ont rencontre une résistance féroce d'humains améliorés combattant avec la force et la ruse de démons. Ces êtres, engendres par les expérimentations dépravées de Bile, montrent une force et une intelligence bien supérieures à la norme humaine mais sont de véritables tueurs psychotiques.

Ce sont les créations dont Bile est le plus fier, le summum de son art, le Nouvel Homme qu'il aimerait imposer dans la galaxie : égoïste, agressif, traître et meurtrier. Les pires traits de la nature humaine ont été développés dans ces créatures et associes a la psychologie de fanatiques et a la force de déments. L'Inquisition ignore combien de ces abominations se sont répandues dans la galaxie et elle sait que ces choses sont impossibles à repérer avant que leur nature psychotique ne les incite a une folie meurtrière.

Bile est un renégat même dans sa propre légion. Il était le commandant en second des Emperor's Children durant l'Hérésie d'Homs. Les Emperor's Children envahirent la Terre avec Horus mais prirent une part très restreinte à l'assaut du Palais Impérial. Au lieu de cela, ils fondirent sur la population civile de l'Administratum, la complexe infrastructure de scribes, bureaucrates et domestiques coordonnant les efforts de I'immense Empire. Des familles entières de fonctionnaires et de préfets hautains fuyant la zone des combats furent pourchassées par les Emperor s Children et incarcérées dans des conditions épouvantables. Plus d'un million de prisonniers furent utilises comme matière première pour la fabrication de drogues et de stimulants pour ces renégats corrompus à la recherche de nouveaux plaisirs.

Ce fut peut-être à cette époque que Fabius Bile se lança sur le ténébreux chemin qui provoquerait la mine de populations entières. Il fut le premier à réaliser des expériences sur des prisonniers vivants, gardant ces malheureux en vie des semaines.

Même durant les carnages de l'Hérésie, sa fascination allait à la vie, pas a la mort. Bile aida les Emperor's Children dans leur chute vers Slaanesh, modifiant l'alchimie de leur cerveau pour affûter leurs sens, et connectant leurs centres du plaisir à leur système nerveux pour que tout stimulus leur apporte une joie malsaine. Mais, alors que les Emperor's Children se sombraient dans la sensualité, Bile s'éloigna progressivement d'eux.

Bile quitta la Terre avant la défaite d'Horus, accompagne par une poignée de serviteurs fanatiques. Il traversa l'Imperium déchiré par la guerre, allant de planète en planète, offrant ses services aux forces rebelles en échange de prisonniers, d'échantillons génétiques ou d'anciennes connaissances scientifiques. Plusieurs seigneurs planétaires ambitieux en vinrent a maudire le jour ou ils associèrent leur destin à celui de Fabius Bile, car ses atrocités et autres génocides massifs finissaient même par retourner contre eux leurs partisans. Mais l'appui que pouvait offrir Bile était intéressant. Ses sérums pouvaient transformer des troupes médiocres en super soldats et ses sinistres technologies de clonage pouvaient produire des milliers de "guerriers parfaits" en quelques mois. Mais les résultats de ses expériences ne purent repousser la marée vengeresse des loyalistes venus du système ravagé de Terra. Le châtiment finit par rattraper Bile dans le système d'Arden, où il soutenait les excès du renégat Tyrell en échange de matériel fœtal. L'Adeptus Astartes fondit sur Arden IX comme des anges vengeurs. Les raffineries de chair et les cuves de clonage furent détruites en une nuit sous les coups du chapitre des Salamanders et Bile dut fuir une fois de plus. Cette fois. Il parvint tout juste à s'échapper, et son vaisseau fut gravement endommage par un croiseur impérial de classe Gothique alors qu'il se réfugiait vers la relative sécurité du Warp.

Comme beaucoup d'autres, le vaisseau de Bile fut attiré dans l'Oeil de la Terreur. Il y dériva pendant une éternité avant que par chance, ou par quelque sombre dessein des dieux du Chaos, son vaisseau ne soit pris dans le puits gravitationnel d'un monde démon ayant autrefois été une des planètes abritant la brillante civilisation des eldars, avant la chute spectaculaire de ces deniers. C'était maintenant un monde désolé, morne et aride ou régnaient désespoir et folie, et c'est la que Bile s'établit.

Il découvrit rapidement que les légions renégates de l'Oeil de la Terreur avaient désespérément besoin de ses services. Il leur fallait des clones de guerriers et d'esclaves en masse et elles avaient par dessus tout besoin des précieux implants progenoïdes afin de créer de nouveaux marines pour reprendre l'attaque de l'Imperium avec une vigueur renouvelée. Fabius Bile finit par s'aménager une position délicate avec les légions renégates. Toutes avaient besoin de son aide, mais il refusa d'avantager certaines plus que d'autres. C'est de cette façon que sa sécurité a été, jusqu'à présent, assurée.

Malgré ce dernier paragraphe, notons, pour les étourdis, que les Space Marines du Chaos ne dépendent pas du bon vouloir de Fabius Bile pour le remplacement de leurs pertes. En effet, toutes les légions renégates ont gardé une certaine infrastructure capable de créer de nouveaux marines à partir des progénoïdes et tout le bazar. C'est dit plein de fois partout.