WORLDEATERS

Traduit de Slaves to Darkness (p259 et suivantes) par Cel Glaucester et Patatovitch

Les Worldeaters sont des Space Marines de la Première Fondation et se considèrent encore comme tels. Pour eux, ce sont les fondations suivantes, sous la coupe du faux Empereur de l’Humanité, qui se sont détournées de la voie véritable, qui sont devenues décadentes et dépravées.

Même avant l’Hérésie d’Horus, les Worldeaters étaient connus pour leur approche féroce de la guerre et la sauvagerie de leur entraînement, des rituels de leur chapitre et de leur façon de traiter les ennemis. L’emploi qu’ils faisaient de la psycho-chirurgie pour altérer les centres du plaisir du cerveau de leurs recrues était pourtant réprouvé par l’Imperium. Le lien entre les bains de sang et le plaisir devint si effréné chez certains Worldeaters qu’ils finirent par être presque incontrôlables lorsqu’ils étaient éloignés du champ de bataille.

C’est avec facilité qu’Horus, possédé, put amener le chapitre à la vénération du Chaos et de Khorne en particulier. Les rituels du chapitre ne requirent que peu de modifications et les Worldeaters jurèrent bientôt fidélité à Khorne, la plus sanguinaire des Puissances chaotiques.

Autrefois exemplaires pour la loyauté à l’Empereur, les Worldeaters furent au premier rang des Légions rebelles durant l’Hérésie. Leurs archives prétendent que ce furent eux et non pas les Sons of Horus, qui brisèrent les remparts du Palais Extérieur.

Les Worldeaters perpétuèrent et consolidèrent leurs traditions sanglantes pendant leur exil, se rapprochant toujours plus de Khorne et de ses démons. De nombreux officiers Worldeaters se sont il y a longtemps offerts en possession pour des démons et les compagnies restantes de la Légion incluent au moins un membre possédé. Pour les légionnaires, il ne s’agit d'une preuve de l’estime de Khorne et ils prennent une joie impie à verser le sang en son nom – un plaisir renforcé par leur système nerveux modifié.

Les légionnaires Worldeaters emportent au combat un grand nombre d’armes de corps-à-corps. Les épées tronçonneuses sont leurs armes préférées, à moins de bénéficier d’une arme démon ou chaotique accordée par Khorne. La concurrence est acharnée pour être le premier en lice et à tuer pour le Dieu du Sang.

Tout au long des siècles d’exil, cette compétition a été affinée et formalisée pour aboutir à la Compagnie des Élus, rassemblant des combattants les plus fanatiques ayant fait la preuve de leur dévotion à Khorne. Cette dévotion est également le résultat d’une psycho-chirurgie plus que zélée. Vêtus d’armures rouge et cuivre, ces légionnaires élus se jettent les premiers au combat et sont les derniers à quitter le champ de bataille. Leur délectation de la mort et de la souffrance est si puissante qu’il est de notoriété que certains se sont suicidés avec leur propre épée tronçonneuse, en sacrifice au dieu du Sang.

Les Worldeaters portent des armures rouge et noir, les couleurs de Khorne. On rencontre des motifs individuels uniques, mais le gantelet droit est toujours peint en rouge, en marque de loyauté à Khorne. La rune-crâne stylisée de Khorne est peinte et gravée sur de nombreuses armures énergétiques.

Pourtant, on peut encore voir le bleu et blanc, composition originelle du chapitre, sur certaines pièces d’armures et d’équipement des Worldeaters. Souvent une épaulière, un plastron ou un simple élément d’armure, ces parties viennent d’un des premiers Space Marines de la Légion et ont été incorporées (sans modification) à la nouvelle armure de la Légion. De la sorte, le courage des authentiques rebelles des Légions renégates est transmis à l’ensemble de la Légion.

 

Règles spéciales [V1] de la légion des Worldeaters :
  1. Les légionnaires Worldeaters sont soumis à la haine de tous les serviteurs mortels de Slaanesh, des Space Marines, des Inquisiteurs, des psykers et lanceurs de sorts de tout type.
  2. Les légionnaires Worldeaters sont immunisés à la peur causée par les démons de Khorne.
  3. Tous les membres de la Légion des Worldeaters reçoivent un bonus de +1 à leur jet de Force Mentale (FM) lorsqu’ils effectuent des sauvegardes psychiques.
  4. Les légionnaires de la Compagnie des Elus sont sujets à la frénésie lorsqu’ils sont à moins de 12" d’une figurine ennemie.
Le Coin du Fluffiste

Le texte du codex du Chaos V2 ressemble beaucoup à celui du dessus à deux nuances près (p18 extrait). Il ne parle pas de la compagnie des élus et toute la légion devient une bande de frénétiques décérébrés. Vous avez vu ci-dessus qu'en V1, il n'en est rien :

« Toute volonté de garder des forces équilibrées au point de vue tactique s'évanouit chez eux et ils s'équipèrent exclusivement de pistolets et d'armes de corps à corps. [...]Au combat, les escouades des Worldeaters chargent directement au contact, hurlant leurs prières à Khorne en se jetant en avant.
A mesure que de plus en plus d'officiers de la légion devenaient champions de Khorne à part entière ou étaient possédés par des démons, toute discipline s'envola. Finalement, à la fin de la terrible campagne de Skalathrax, un personnage devint célèbre sous le nom de Kharn le Félon, champion berserk de Khorne. Exalté et complètement dément, il se jeta sur ses camarades avec une telle fureur que toute la légion sombra dans un affrontement gigantesque de plusieurs jours et plusieurs nuits. Lorsque la poussière des combats se dissipa, la légion avait éclaté en une douzaine de bandes de déments, qui parcourent encore aujourd'hui l'œil de la Terreur, combattant et versant le sang.
Certaines de ces bandes sont fortes de plus d'une centaine d'hommes, d'autres ne sont rien d'autre qu'un champion menant sa poignée de berserks dans une quête de carnage. Ces factions rejoindront n'importe quel seigneur du Chaos rassemblant ses forces pour ses conquêtes, ne demandant rien de plus que de verser du sang et de ramasser des crânes pour Khorne leur dieu. Cependant, même les seigneurs du Chaos doivent faire attention à ce que leurs propres têtes ne s'ajoutent pas au tribut des Worldeaters.
»

Les fluffistes de l'extrême considèrent que la légion n'a pas éclatée et quelle n'est pas composée exclusivement d'escouades d'assaut. Si celà était, elle disparaîtrait à très court terme, faute d'entretien de ses équipements et recrutement. Si quelques bandes se sont détachées de la légion à Skalathrax, elles ne mettent pas en péril sa survie.

LEGIONNAIRES DES WORLDEATERS (tiré de StD, cf. liste d'armée V1)

Archivistes

Les archivistes Worldeaters ont perdu depuis longtemps leurs devoirs d'enregistrement comme scribes et leurs pouvoirs psychiques. Ils ne servent plus désormais qu'à enregistrer le nombre de tués au nom de Khorne par les individus et les escouades. Ils sont également chargés des communications sur le champ de bataille.

Apothicaires

Les apothicaires Worldeaters n'ont qu'un seul rôle : la récupération des glandes progénoïdes des légionnaires tombés. Ils n'ont aucun autre entraînement médical et on attend d'eux qu'ils tuent autant que les autres membres de la légion.

Techmarines

Les techmarines chez les Worldeaters sont parmi les favoris de Khorne. Comme ils sont des spécialistes, ils autorisent l'usage des engins de mort les plus lourds. C'est le nombre de techmarines dans un détachement qui détermine la quantité d'équipement d'appui, le nombre de véhicule et d'escouades d'esclaves disponible.

Chapelains

Remarqués pour leur férocité au combat, les chapelains se déplacent parmi les légionnaires leur inspirant la dévotion pour Khorne. Leurs actes de bravoure insensés et sanglants – et leur habitude de tuer les légionnaires retardataires – encouragent les escouades auxquels ils sont attachés.

Possédés

Regardés avec un mélange de crainte et d'admiration par le reste la légion, les possédés se donnent eux-mêmes au dieu du sang et deviennent le réceptacle de ses serviteurs démoniaques. Ils n'ont jamais été accablés par les officiers mais laissés libre d'agir à leur guise.

Escouade Devastator (sept marines et un sergent)

Comme les crocs des Worldeaters, les escouades Devastators se limitent rarement à fournir un appui tactique. On les trouve souvent au milieu des combats répandant le sang avec autant d'abandon que leurs compagnons d'armes.

Escouades d'assaut (sept marines et un sergent)

Les escouades d'assaut sont tirés de la compagnie des élus. Altérés par psycho-chirurgie, ils ne trouvent du plaisir que dans les carnages pour Khorne. Elles sont sujettes à la frénésie.

Escouades tactiques (sept marines et un sergent)

Brutaux et agressif à l'extrême, les escouades tactiques des Worldeaters sont l'unité de base des compagnies de la légion.

Esclaves hommes-bêtes (organisés en escouades de huit)

Les esclaves hommes-bêtes sont considérés par de la chair à canon par les Worldeaters et sont conduits vers les positions ennemies où leur férocité (et le collier explosif porté par chacun) peuvent faire grand effet. Chaque escouade doit être contrôlée par un techmarine.

Rejetons du Chaos

Les rejetons du Chaos sont les échecs du Chaos, rejetés par leur Puissance indifférente. Les rejetons du Chaos sont conduits à la bataille par un techmarine [avec un spawngoad, aiguillon électrifié en plastmétal].

Concepts Worldeaters par Jes Goodwin (TGatE p26-27)

 

Symboles des Worldeaters
Le symbole de la légion est une gueule qui dévore un monde représenté de manière plus ou moins stylisée. La rune de Khorne (un crane stylisé), associée ou non à au symbole de la légion, est également très fréquentes (décalcomanies).
Schémas de couleurs

World Eater pré-hérésieGW a mis du temps avant d'être au clair avec les couleurs pré-Hérésie des Worldeaters. Ainsi, Slaves to Darkness (p259) les disait bleu et blanc. Pour Space Marine 1ère édition, ils sont d'un noir éclairci au vert (p52) (mais plutot bleu marine dans l'illustration ci-dessous -dos boite SM1) puis complètement noir dans le Codex Imperialis (p16). On est stabilisé sur le bleu et blanc depuis le Codex Chaos V2 comme sur le dessin issus de leur Index Astrates -wdf96- ci-contre. Notez cependant que l'épaulette cloutée n'est pas du bon coté...

Certaines pièces d'équipement ou morceaux d'armures portent encore les anciennes couleurs. Souvent un morceau d'armure (pectoral, épaulette,…) est incorporé tel quel sur une armure plus récente. C'est une manière de montrer que le courage de la légion rebelle originelle est transmis à toute la légion.

Aujourd'hui, les Worldeaters peignent leurs armures en rouge et noir, il y a de nombreuses variations d'une armure à l'autre mais le gantelet droit est toujours peint en rouge comme une marque de loyauté à Khorne.

PERSONNALITES :

Angron, primarque et Prince-Démon de Khorne [Renegades, trad. Patatovitch]

Angron était un des sur-hommes, les primarques, créés par l'Empereur de l'humanité dans sa lutte contre le Chaos. A partir de son matériel génétique, l'Empereur a créé les Worldeaters. Il les a menés dans d'innombrables campagnes aux côtés de Horus dont il respectait profondément les capacités de tacticien militaire, le sens de l'honneur et la fierté martiale.

Angron fut le premier Primarque à rejoindre Horus dans sa révolte contre l'Empereur, parce qu'il le connaissait comme un frère et qu'il soutenait l'idée du Maître de Guerre d'exiger un nouvel ordre de discipline et de vertu martiale comme seule manière de sauver l'humanité de la destruction. Une fois que la rébellion fut transformée en guerre civile complète, Angron et ses Worldeaters entrèrent dans le plus sanglant des conflits. Il se rendit compte trop tard qu'au lieu de sauver l'Imperium, il le détruisait, mais sa fierté l'a empêché de se retirer de cette guerre et ses bonnes intentions provoquèrent sa chute dans les bras du Chaos.

Les Worldeaters ont toujours été les plus sauvages des Space Marines et Angron les a menés vers le culte de Khorne, le dieu de la guerre et du carnage. Cependant la fidélité d'Angron à l'Imperium était qu'exemplaire, Khorne en a donc appelé à son honneur et sa fierté martiale plus que l'Empereur ne le ferait jamais. C'est donc en tant que champion de Khorne qu'Angron a mené les Worldeaters dans les plus grandes et les plus sanglantes batailles de l'Hérésie d'Horus, y compris l'assaut sur le Palais Impérial. Quand l'Hérésie échoua et qu'Horus fut tué, Angron et ses Worldeaters se battirent à travers la galaxie pour atteindre l'Oeil de la terreur et le monde démon que Khorne leur avait préparé.

Khorne a opéré beaucoup de changements sur Angron pendant son service. C'est maintenant un géant musculeux avec la peau couleur sang. Son visage est bestial, sa bouche remplie de crocs et ses yeux sont d'un blanc laiteux sans iris ni pupille. Angron combat avec une puissante lame du Chaos de fer rougeoyant gravée de runes de destruction. Sa voix a la puissance du tonnerre et les mortels frissonnent en l'entendant.

En 891.M41, Angron a participé à la première guerre d'Armageddon où il a été vaincu et banni.

Kharn le Félon [codex Chaos V2]

Kharn a voué son existence entière aux carnages sanglants qu'il perpétue à la moindre occasion. Il est attiré par l'odeur de la guerre comme un chien affamé l'est par l'odeur de la viande, et il est impossible de tenir le compte de ses meurtres. Même durant la Grande Croisade, quand il combattait dans les compagnies d'assaut des Worldeaters, il était connu pour être un guerrier brillant mais instable. En fait, toute la légion des Worldeaters était jugée trop sanguinaire et excessivement zélée, allant jusqu'à punir des planètes qui n'avaient même pas défié l'Empereur. Lorsque vint l'Hérésie, Kharn mena avec plaisir ses guerriers contre leurs frères marines, notamment lors des massacres du site d'atterrissage d'Istvaan V.

Durant le siège du Palais Impérial, il était à la pointe de tous les combats. Quand Horus fut vaincu, Kharn gisait déjà parmi les morts, horriblement déchiqueté au milieu d'un tas de cadavres près des murs du palais intérieur. Les Worldeaters réussirent à récupérer son corps et à l'emporter avec eux lors du repli. Une fois à bord, ils découvrirent que par quelque miracle Kharn était encore en vie. Que Khorne ait réinsufflé la vie dans le corps du berserk ou que le fracas de la guerre ait ranimé son esprit indomptable, cela restera à jamais un mystère mais, depuis l'Hérésie, Kharn a survécu aux batailles les plus sanglantes sans jamais se retrouver aussi près de la mort.

Il est appelé le Félon car il tue ceux qui le suivent aussi facilement que ceux qui se dressent contre lui. Les Worldeaters l'ont appris à leurs dépends peu de temps après avoir atteint l'Oeil de la Terreur, alors qu'ils se battaient contre les Emperor's Children pour la possession d'un monde nommé Skalathrax.

Sur Skalathrax, les vents hurlants se brisent à l'infini contre un paysage de rocs noirs et de glace scintillante. Des cités sinistres aux tours enchevêtrées s'élèvent vers le ciel de plomb comme des arbres frappés par I'hiver. Dans ce paysage, les légions s'affrontèrent et les Worldeaters repoussèrent les Emperor's Children de toutes leurs forteresses. A la dernière, et la plus importante, les Worldeaters sentirent que la victoire était proche : il leur fallait juste infliger une dernière défaite aux Emperor's Children pour prendre possession de la planète. La bataille devait être remportée rapidement avant que la longue nuit de Skalathrax ne tombe, gelant vaincus et vainqueurs qui ne se trouveraient pas à l'abri.

Les flammes léchèrent le ciel et le sang coula dans les rues lorsque les Worldeaters arriverent au contact. Chaque fenêtre, chaque porte semblait cracher la mort mais les berserks poursuivaient l'assaut, les haches tronçonneuses déchirant armures et chairs ennemies. Les Eclateurs Soniques balayèrent les rues plus d'une fois, mais les élus de Khorne se battirent avec l'acharnement de déments et finalement il ne resta plus que quelques poches de résistance. Alors la nuit tomba et l'attaque prit fin.

Kharn maudit ses compagnons de leur faiblesse et leur reprocha plus que vivement de se chercher un abri alors que des adversaires vivaient encore. S'emparant d'un lance-flammes, il fit un demi-cercle et incendia les bâtiments les plus proches dans un geste de mépris. Quand ses frères essayèrent de l'arrêter, il les abattit comme du blé mûr et disparut dans l'obscurité, la langue de flammes jaillissant avec régularité pour consumer la ville. Les vents hurlants propagèrent le feu et bientôt une anarchie totale régna alors que les marines luttaient entre eux et contre le feu pour les derniers abris. Dans tout ce chaos errait Kharn, tuant tous ceux qu'il croisait, amis ou ennemis, les flammes brillantes illuminant son armure tachée de sang pendant que sa hache tronçonneuse allait et venait comme un tourbillon de mort.

Apres cette nuit de démence, les Worldeaters furent dispersés en compagnies se battant dans tout l'Oeil de la Terreur.

Nombreux sont ceux qui vouent une haine brûlante à Kharn pour ses vices mais d'autres l'admirent pour sa dévotion au carnage. Kharn a conduit bien des bandes de Berserks de Khorne et d'autres forces dans d'innombrables batailles et la victoire lui a toujours souri, bien que ses compagnons aient rarement survécu pour la voir. Maintenant, seuls les guerriers les plus fanatiques, les plus fous et les plus inconscients le suivent, mais cela n'a aucune importance pour Kharn qui ne vit que pour tuer au nom de Khorne.

Il y a deux problèmes dans ce dernier texte. Il est risible que des Space Marines en armure énergétique risquent de mourir de froid. Et Angron ? Il se roulait les pouces en laissant sa légion se disperser ?