LA LICORNE

Un chasseur de tanks taranais
Une variation sur le châssis de la Chimère impériale.

HISTORIQUE :

Il y a 2 millénaires sur Taran commença la dernière des Grandes Guerres des Ligues. Elle les engagea toutes sauf la plus jeune, Islandis ou la Ligue du Cratère fondée après la 12e Grande Guerre. A la fin de cette dernière guerre, la 14e en 3000 ans, les terres émergées n'était plus que cendres. Epaves, ruines et cadavres jonchaient les continents. Seules trois ligues survivaient dont Islandis. Les principes pacifistes et non-violents des fondateurs de cette ligue, qui avait imposé la neutralité dans tous les conflits était oubliés depuis longtemps. Sans déclaration de guerre, les armées d'Islandis attaquèrent les ligues survivantes pour les anéantir.

 

Le matériel des belligérants était similaire à celui utilisé partout ailleurs dans la galaxie. Chars lourds Leman Russ, transports de troupes Chimères, pièces d'artillerie mobiles Basilsk, tanks super-lourd Excalibur et Mjolnnir … Les systèmes solaires environnants, l'Adeptus Mechanicus et Islandis battirent des fortunes en vendant des armes aux belligérants. C'est ainsi que la planète fut pillée de toutes ces ressources.

Sur les grandes plaines où planaient encore des gaz de combat, les chars régnaient en maîtres. Les ingénieurs islandais battirent la Licorne pour lutter contre les tanks super lourds adverses car ils n'en disposait que de peu faute de ressources pour en construire ou en acheter. Ils eurent plusieurs dizaines de milliers de véhicules de ce type et leur efficacité fut remarquable. Le canon Licorne disloquait les chars adverses sans que ceux-ci ne soient à portée avec leurs obusiers. Les équipages de ces tanks affichaient un tableau de chasse impressionnant. La Licorne fut aussi utilisé comme engin de siège où elle brilla par ces performances. En 12 ans de campagne, 4 versions de la Licorne furent développées.

Après la guerre, Taran réunifié sous l'autorité du Cratère renouvela en grande pompe le serment d'allégeance à l'Imperium et à l'Empereur. A l'Adeptus Mechanicus, il offrit un astéroïde en orbite autour de la planète et les plans des armements développés pendant les guerres dont celui de la Licorne. Elle ne fut jamais incorporé à la Garde Impériale à cause des munitions particulières du canon mais certains régiments de l'Adeptus Mechanicus l'utilisent.

Ce tank fit remarquer son efficacité lors de l'invasion ork sur Taran. Les Gargants, immenses robots de guerre au potentiel destructeur phénoménal, furent neutralisés dans les premiers mois de combats grâce à ce tank, celant le destin des envahisseurs.

DESCRIPTIF TECHNIQUE :

Dès les premières semaines de conflit, il apparu que les unités blindées islandaises ne pouvait faire face aux tanks super lourds et aux équipages expérimentés adverses. Sur cette planète, on ne connaissait pas le Leman Russ de type "Chasseur", il fallait trouver une autre idée.

 

Le chasseur de tanks Licorne a été conçu à partir d'un châssis de chimère comme de nombreux autres véhicules dans tout l'Imperium. L'idée fut de renforcer le blindage du Basilisk et de le rendre clos pour résister aux gaz empoisonnés. Le terrifiant canon Séisme était déjà utilisé comme canon antichars autant que comme pièce d'artillerie.

La version MKI sorti bientôt des usines : un Basilisk modifié. Ses défauts furent montrer du doigt malgré quelques beaux succès : lenteur et blindage insuffisant. La version MKII donna la silhouette actuelle à ce tank en modifiant son blindage. Mais le véritable problème persistait : la lenteur. Le canon Séisme était trop lourd pour le châssis. Dès lors les ingénieurs islandais planchèrent sur un nouveau canon moins lourd moins avec une portée et un pouvoir perforant comparable. La version MKIII supprima le bolter lourd et son servant qui était rarement utilisé. Elle ne vit jamais le champs de bataille à cause d'un problème sur le canon. La version MKIV est encore en service de nos jours. Le char est d'une manœuvrabilité remarquable et son canon moins puissant que le canon Séisme est encore capable de pulvériser un tank super-lourd en quelques coups.

Plus tard, lors de la guerre sur Eumenes, un nouveau type d'obus anti-personnel fut développé, car ce char se trouvait démuni contre les formations d'infanterie comme en emploie les omphaliens. Cet obus d'assez petit calibre explose en dispersant une pluie de billes de fer dévastatrice contre l'infanterie non protégée. Le bolter lourd tend aussi à être réinstallé ainsi que son servant pour les mêmes raisons. c'est la version MKV.

Lors du même conflit, le modèle de blindage de la Licorne fut adapté sur les transports de troupes Chimères rendant leurs chenilles moins vulnérables (photo ci-dessous). Généralement, seuls les véhicules destinés à transporter des officiers sont ainsi équipés.

Profil du canon de la Licorne :

Ce canon développé à partir du canon Séisme du tank d'artillerie Basilsk a été conçu pour détruire les tanks super lourd. Bien qu'il soit peu probable qu'il en détruise un d'un seul coup, sa longue portée permet de placer plusieurs coups au but avant que le géant adversaire ne puise faire feu. Ce canon qui m'a plus rien à voir avec l'original tire des obus spéciaux haute vélocité assez difficiles à fabriquer mais très efficaces comme tous types de cible.

Les obus anti-personnels qui dispersent de petites billes de fer sont aussi particulièrement craints.

Chaque véhicule Licorne transporte un certain nombre d'obus des 2 types, en tout cas, suffisamment pour une bataille.

Le canon ne peut faire feu que si le tank est à l'arrêt ou à en vitesse réduite.

Obus antichar :

Portée (cm)

Courte Longue Extrème

Pour toucher

Courte Longue Extrème

Force

Dommages

Modif. de svg

Facteur de pénétration

Spécial

0-50

50-300

300-600

-1

-

-2

9
2D10
-6
9+2D10+1D6

Voir ci-dessous

Spécial : la construction de ce projectile est telle qu'il n'est pas sujet à la règle qui dit que le facteur de pénétration diminue d'un point tous les 60cm parcourus

 

Obus antipersonnel :

Portée (cm)

Courte Longue Extrème

Pour toucher

Courte Longue Extrème

Force

Dommages

Modif. de svg

Facteur de pénétration

Spécial

0-50

50-150

150-300

-1

-

-2

3
1
0
3+1D6

Gabarit 7.5cm

FICHE VEHICULE

PROFIL DU VEHICULE :

EQUIPAGE : 1 pilote et 3 servants gardes impériaux

FACTEUR D'EPERONNAGE :

FORCE : 8

DOMMAGES : D12

SAUVEGARDE : -5

MOUVEMENT :

VITESSE REDUITE : 15 cm

VITESSE DE COMBAT : 30 cm

GRANDE VITESSE : 50 cm

TYPE : A CHENILLES

ARMES :

Canon Licorne avec viseur tirant avec un angle de tir de 45° vers l'avant. Pour un surcoût de 10 points un bolter lourd avec viseur tirant à 90° vers l'avant peut être monté sur la coque. La licorne peut être équipée d'auto-lanceurs alimentés en grenades à fragmentation ou aveuglantes (+5 points) ou en projectiles à fragmentation (+10 points).

TABLEAUX DE DOMMAGES

 

D6

Localisation

Blindage Avant
Blindage Latéral/Arrière

1

Chenille*

17
17

2-4

Coque

22
18

5-6

Tourelle fixe

23
19
* la plus proche de l'attaquant

 

D6

Tableau des dommages aux chenilles

1

La chenille est endommagé mais continue de fonctionner. La Licorne ne peut plus se déplacer qu'à vitesse réduite.

2-5

La chenille est arrachée. La licorne se déplace hors de contrôle au tour suivant puis s'immobilise pour le reste de la bataille.

6

La chenille est arrachée et une explosion secondaire se produit. Même effet que ci-dessus avec en plus un jet de dommages à la coque.

D6

Tableau des dommages à la coque

1

Le pilote est tué.

2-3

Une vaste explosion éventre le compartiment équipage. Lancez 1D6 pour chaque membre d'équipage : sur un 4+, il est tué.

4

Le moteur de la Licorne explose, tuant l'équipage. Le tank pivote sous le souffle de l'explosion et retombe face à une direction aléatoire.

5

Une étincelle enflamme le carburant de la licorne qui prend feu, tuant l'équipage. La carcasse se déplace hors de contrôle lors du tour suivant puis explose. Tout ce qui se trouve à 7.5 cm de l'épave subit des dommages équivalent à ceux d'un lance-flammes lourd.

6

Le magasin de munitions explose. La Licorne est détruite et toutes les figurines se trouvant dans un rayon de 7.5cm subissent 1D6 touches Force 10 avec un modificateur de sauvegarde de -3.

D6

Tableau des dommages à la tourelle fixe

1-2

Le canon licorne est endommagé il ne peut tirer que sur un 4+ sur 1D6.

3

Le canon est détruit.

4-6

Les munitions du canon explosent réduisant le tank en épave. L'équipage est tué.