LE POUVOIR SUR TARAN

Comme la plupart des planètes impériales, Taran est parfaitement intégré dans la structure de l'Imperium.

Cependant dans ces zones éloignées de l'Ultima Segmentum, son pouvoir est plus diffus mais néanmoins réel. Les organisations impériales y sont présentes mais pas en nombre et délèguent leurs pouvoirs à l'administration locale.

 

ORGANIGRAMME SIMPLIFIE :

LES ORGANISATIONS IMPERIALES SUR TARAN

L'Administratum

Elle est seulement représenté par le Gouverneur et ne dispose pas de fonctionnaire en permanence sur place. L'Administratio Majoris doit transmettre périodiquement (toutes les 3 années terrestres), les chiffres de l'économie locale, de la démographie directement à Kar Duniash, siège de l'Administratum du Segment. A partir de ces chiffres, l'impôt est calculé. Toutes les 10 ou 15 années, des inspecteurs plénipotentiaires de l'Administratum (quelques centaines) viennent vérifier les données envoyées. Ils restent en général moins d'un an sur place et continuent leurs contrôles sur les planètes voisines. S'ils constatent une anomalie ou ont un soupçon, ils ouvrent alors une enquête. Dans ce cas, d'autres inspecteurs-enquêteurs arrivent et poursuivent leur tache jusqu'à ce que la lumière soit faite. En cas de fraudes manifestes des sanctions sont prises. Dans le pire des cas, un juge de l'Adeptus Arbites est convoqué.

Sur Taran, il n'y a jamais eu de crises majeures avec l'Administratum. Les taxes et impôts sont payés avec rigueur et ponctualité.

L'Adeptus Arbites

Elle a une présence très limité sur la planète (une forteresse à Meleagre I avec environ 200 hommes de garnison, un petit millier de fonctionnaires et un juge). Ils n'interviennent que rarement dans la vie publique et encore moins dans la rue. Ils laissent la police taranaise entièrement libre. Cependant, ils centralisent et enregistrent toutes les sentences des tribunaux de la région (Taran, Omphalia, Eumenes, Euboea, Ticatus). Ils ont un travail monstre et déjà quelques centaines d'années de retard. Exceptionnellement, ils peuvent avoir l'initiative d'ordonner la révision d'un procès qui semble avoir bafouer la loi impériale mais les parties sont souvent décédées…

Le Juge peut à volonté se saisir -au dépend de tout autre tribunal- de toutes les affaires qui lui semblent importante. Ce qu'il fait de temps en temps. A l'occasion, les juges des autres tribunaux peuvent s'en remettre à lui pour trancher une affaire délicate (surtout au niveau politique locale). Le délai entre la requête et le procès peu atteindre plusieurs années. Les affaires prioritaires passent elles en moins d'un an.

L'Adeptus Ministorium

L'Ecclésiarchie est puissante et respectée. Elle représente souvent la voix de l'Imperium et elle fournit des conseillés très écoutés au Gouverneur et dans les familles nobles.

Le Cardinal du Diocèse qui recouvre toutes les planètes de la région est situé sur Omphalia. Le diocèse est divisés en d'innombrables petites paroisses rassemblés autour d'un (ou 2) temple et d'un prêcheur. Le Ministorium a un rôle très important dans la société : l'éducation et les soins lui sont en grande partie confié à travers ses ordres hospitaliers en particulier l'ordre de la Sérénité.

LA GESTION ADMINISTRATIVE TARANAISE

Le Gouverneur Planétaire et ses conseillers du Magnum Collegium :

Le Gouverneur de Taran est un monarque qui a tous les pouvoirs sur son domaine. Aucune institution locale ne tempère son pouvoir. Seuls le Ministorium, l'Assemblée des Marchands et l'inertie administrative peuvent le modérer quelque peu. Selon le caractère de celui-ci le pouvoir peut être totalitaire et entièrement répressif mais, dans l'histoire, beaucoup de souverains ont donné quelques libertés à leurs sujets. La famille Destolov-Nikitine règne depuis prés de 500 ans. Le dernier en date est le jeune Carl XV depuis la récente mort de son père Pior III qui l'a choisi parmi ses 4 fils.

Le souverain s'appuie sur des conseillers (entre 10 et 20) généralement compétents mais révocables à volonté. Ils sont nommés parmi les nobles et les membres éminents des organisations qu'ils représentent.

La gestion du territoire est divisé en 2 zones administrativement indépendantes : la zone intérieure et la zone extérieure. La structure administrative de ces 2 zones est quelque peu différentes mais elles sont toutes deux coiffées par l'Administratio Majoris.

L'Administratio Majoris :

L'Administratio Majoris est le siège du vrai pouvoir sur Taran. Ils interprètent et transmettent les ordres du Gouverneurs à tous les autres services. Elle est entièrement basée à Meleagre I. L'Administratio Majoris est une entité complexe divisée en de nombreux services et sous services de centralisation, de compilation mais aussi d'analyses et d'aides à la décision. Ses hauts fonctionnaires sont des individus les plus compétents, intelligents et cultivés de la planète.

La zone Intérieure :

Cette zone dite Intérieure, des Villes (Urbae), du Cratère ou de l'Ancienne Nation est la première, elle couvre un petite superficie de la planète (environ 1 million de Km²) mais rassemble une grande majorité de la population.

- Administratio Urbae : Chaque ville à sa propre Administratio commandée par un Préfet (Praefectus). Cette immense organisation qui emploie parfois plus de 15 % de la population, s'occupe de tous ce qui est nécessaire comme fonction et service dans sa ville et dans la zone quasi déserte alentour. Elle est divisée en Etat civil, propreté/entretien, fiscalité, pompiers, etc.

- Armées Intérieures de Garnison (AIG) : elles ont pour fonction de défendre les villes contre d'éventuels envahisseurs et d'appuyer la police en cas de besoin. Les AIG s'occupent également des Lycées militaires (1 par ville). Le commandement est centralisé par le Maréchal-Général des AIG à Meleagre I. La garnison de chaque ville a son Maréchal (à l'exception de Colonicus qui dépend de Meleagre I). Voir aussi les armées taranaises.

- Police : La police occupe une place très importante dans la société taranaise. Elle a des effectifs nombreux et bien entraînés aux missions qui lui sont dévolues : maintien de l'ordre, enquête et justice principalement. La police a ses propres juges et tribunaux qui s'occupent de la plupart des affaires judiciaires.

 

Cette zone est divisée en 9 secteurs principaux qui dépendent chacun d'une 7 des ruches de son administration. La 8e, Colonicus a un statut spécial et la 9e est la couronne d'îles quasiment, pas habitées, régient directement par le commandement général des AIG.

- Meleagre I : c'est la capitale économique et administrative de Taran, c'est aussi la plus peuplée (environ 600 millions d'habitants), la plus grande et la plus vielle de toutes les ruches. Les premiers colons idéalistes et pacifistes qui s'y installèrent construisirent d'immenses dômes de plast-béton pour se protéger des gaz empoisonnés et des radiations qui polluaient ces terres. Meleagre I abrite aussi le palais du Gouverneur, le tribunal de l'Adeptus Arbites, 2 cathédrales, 3 astroports, le principal port maritime et les plus grandes usines de la planète.

- Meleagre II : elle fut la seconde ruche construite sur la petite île en face de la première. Environ 200 millions de personne y vivent. Un grand tunnel fut creusé pour réunir les 2 villes, il fait un peu plus de 50 km. Il a rapidement été doublé par un second au même endroit. Avec le temps Meleagre II est devenu moins industrielle que sa voisine est abrite un population légèrement plus aisée. Elle a une cathédrale et plusieurs universités mais pas d'astroport.

- Canephoros : C'est un ville très industrielle d'environ 400 millions d'habitants. Son université d'Astrogéographie est considéré comme la meilleure de tout Taran. Il y a aussi un astroport.

- Ucalegon : Cette ruche occupe entièrement une petite île à l'ouest du la grande île centrale. Environ 100 millions de taranais y vivent. Elle ne s'enfonce pas profondement dans le sous-sol comme les autres. Des infiltrations d'eau de mer dues au viellessement des structures ont rendu son sous-sol instable et inhabitable.

- Calyndon : Calyndon est une grande ville portuaire d'environ 400 millions d'habitants où l'industrie de la pèche est particulièrement dynamique. De fait, l'industrie alimentaire y est dominante. Calyndon produit à elle seule suffisamment de nourriture pour pouvoir nourrir tous les taranais. Mais chaque ruche est indépendante pour la production alimentaire. L'excèdent est exporté.

- Miltiades : C'est la ruche la plus pauvre peuplée d'environ 400 millions d'habitants. Les émeutes y sont fréquentes. Parfois les forces de l'ordre perdent le contrôle de parties entières de la ruche. Ce n'est pas surprenant, alors, que des armées entières pour les Sections Pénales y soient levées. C'est une ville qui abrite tout ce que Taran crée de pire comme coupe-jarets et bandits. Les plus riches vivent retranchés dans les niveaux supérieurs de la ruche.

- Meara : 50 millions d'habitants.

- Colonicus : 40 millions d'habitants. C'est la plus récente des villes taranaise, elle ne ressemble pas du tout aux autres car elle ne possède pas de dôme. Elle dépend encore partiellement de Meleagre I, notamment pour ce qui est de la garnison.

- La couronne d'îles : Pyrrhia, seule ville de cette zone, est un port et une base militaire intermédiaire entre les AIG et les AEEP. Il y a en général moins d'un million d'habitants mais lorsque Taran prépare la guerre sa population peut quadrupler. Il y règne un joyeux désordre comme dont toutes les villes de marins et de soldats. Rares sont les nuits sans morts violentes. Ailleurs dans la couronne, on peut trouver quelques pauvres villages de pécheurs.

 

La zone Extérieure (Orbi) :

La zone dite Extérieure couvre le reste de la planète et toutes les autres planètes soumises à Taran. Il est intéressant de noter que pour la majorité des taranais la majorité de leur planète leur semble aussi étrangère voire hostile qu'une planète lointaine. Dans cette zone il y a peu de villes.

- Administratio Orbis : L'Administratio Orbis resemble beaucoup par sa structure à l'Administratio Urbae mais ces fonctionnaires sont nettement moins nombreux et beaucoup plus dispersés. Ils sont basés dans les villes principales et dans les forteresse des AEEP. De ce fait, les 2 structures sont trés proches. Des officiers des AEEP peuvent être aussi membres de l'Administratio Orbis. L'Administratio Orbis a de multiples missions. A la différence de l'Administratio Urbae, elle s'occupe uniquement des affaires administratives (impôt, état civil,...) et laissent les travaux d'intéret généraux à des entreprises locales.

Une section de cette organisation s'occupe particulièrement des relations avec l'Imperium et les autres planètes, c'est le Cabinet des Ambassadeurs. Ils sont, par exemple, présents à permanence à Kar Duniash, toujours prêt à défendre les intérêts taranais au près du Seigneur commandant de l'Ultima Segmentum.

- Armées Extérieures et ExtraPlanétaires (AEEP): voir armées taranaises. Ce sont les AEEP qui s'occupe de la police dans la zone extérieure. Les officiers tiennent alors le rôle de juge dans les tribunaux militaires. La justice y est, plus qu'ailleurs, partiale et arbitraire.

- La Flotte militaire: voir Flotte taranaise

 

La zone Extérieure recouvre les terres suivantes :

- Les continents taranais : Ce sont les 3 grandes masses de terre à la surface de la planète. voir carte. Quelques 300 millions de taranais y vivent ressemblés en petites villes et villages dispersés sur le littoral. les principales villes sont : Doryphorus, Pugnatorius, Praevalens et Vigilarium qui sont chacune des sièges de l'Administratio Urbis.

- Hortus : Hortus est la planète horticole qui devait nourrir tous les taranais. L'Administratio Orbis s'en occupe entièrement et exclusivement. Voir Astro-géographie

- Euboea : Euboea est une colonie taranaise peu peuplée conquise militairement. Insensiblement, elle s'est éloignée du dirigisme de Taran et aujourd'hui elle est quasiment indépendante pour tous ce qui est de sa politique intérieure. L'Administratio Orbis y est peu présente. Voir Astro-géographie

- Ticatus : Ticatus est un protectorat taranais. Dans les faits, celà se traduit par une occupation permanente de l'armée taranaise. Toutes les structures de l'état ticatien n'existent plus officiellement. Nulle part ailleurs l'Administratio Orbis et l'AEEP ne sont aussi lié. En fait, l'armée taranaise y a tous les pouvoirs. Voir Astro-géographie.

- Virgo : Voir Astro-géographie

- Subolesco : Voir Astro-géographie

AUTRES ORGANISATIONS

Les marchands :

Les marchands rassemblés en une assemblée unique sont une composante importante de la vie politique locale. Ils sont les principaux financiers du pouvoir en place. Face à leur hostilité, même le Gouverneur doit s'incliner. Seul les participants et les observateurs attentifs de la vie politique peuvent de deviner les manœuvres feutrées de l'Assemblée des marchands.

Les marchands sont rassemblés familles qu'unissent un certain nombre d'intérêts communs et des liens de sang. A la tête de chacune d'elles, le patriarche qui commande les siens d'une main de fer. Globalement, les familles de marchands ont les mêmes préoccupations et n'aiment pas employer la violence (la guerre nuit au commerce). Leurs armes préférées sont l'intimidation et la corruption. Ils entretiennent tout de même des armées privées de plusieurs centaines d'hommes bien armés. Ces hommes gardent les usines et les entrepôts et accessoirement, terrorisent les ouvriers et les petits commerçants indépendants récalcitrants.

Seuls les marchands et entrepreneurs les plus riches sont admis à l'Assemblée. Les petits commerçants peuvent se faire représenter et protéger par une des familles. Parfois (souvent), on ne leur laisse pas le choix.

Les Navigateurs :

Les Navigateurs de la Navis Nobilite sont vitaux pour diriger efficacement les vaisseaux spatiaux dans le Warp et Taran, comme beaucoup d'autres, en a impérieusement besoin. Un Navigateur est un hôte de marque sur Taran et c'est souvent eux qui dictent leurs conditions à leurs employeurs. Les 2 principaux employeurs sont la Flotte militaire et la Flotte civile dépendant des familles de marchands.

Les marchands s'arrachent les meilleurs à prix d'or et toutes les Maisonnées s'y rencontrent.

La Flotte militaire a signé un gros contrat d'exclusivité avec la grande Maisonnée Redondo. Tous les Navigateurs sur les bâtiments de guerre sont donc de cette Maisonnée.

Voir aussi les Navigateurs