SANG POUR SANG

Par Mark Brendan ; WDF39 p18-25

 

LA FLIBUSTE D'ODLOG

Dans les années qui suivirent le raid mené par la flotte ruche tyranide Béhémoth à travers les marches orientales, un korsaire ork particulièrement cruel du nom d'Odlog le Balafré rassembla un ramassis de crapules et de scélérat peaux vertes et forma la tristement célèbre Flibuste d'Odlog. Toujours opportuniste, le capitaine korsaire se dit que les systèmes ébranlés et affaiblis par l'attaque tyranide feraient finalement des proies faciles pour sa bande d'écumeurs.

Peu de temps après, dans le respect des traditions orks, le Balafré arraisonna un Space Hulk dérivant dans l'espace et s'y installa, le rebaptisant Gargulk Dur Odlog. Pendant six ans, il mena des milliers de raids sur tous les mondes que les hasards du Warp lui faisaient rencontrer, pillant des colonies et rasant des cités. Il finit par attirer l'attention de quelques gouverneurs impériaux, spécialement ceux dont les mondes risquaient de devenir les prochaines victimes de ses excès, mais il parvint toujours à s'échapper. Avec un peu de temps, des mesures de rétorsions efficaces auraient pu être mises en place, mais il disparaissait sans cesse pour se réfugier dans le Warp. Comme on pouvait s'y attendre, quelque-uns de ces hauts dignitaires demandèrent à l'Adeptus Astartes de se pencher sur cette épineuse question, mais l'Imperium leur répondit qu'il s'agissait d'un problème local qu'ils devraient résoudre par leurs propres moyens, sans attendre l'aide des organismes centraux.

Odlog se constitua une fortune en dents et devint un modèle pour les jeunes korsaires, mais il finit par se laisser aller et commit une erreur fatale : il resta trop longtemps au même endroit...

LE SYSTEME VERDAN

Sur la bordure septentrionale de la spirale galactique, où se situent entre autre Terra et Baal, le monde des Blood Angels, tourne un système à deux soleils nommé Verdan. Sur les soixante-dix mondes de ce système, onze sont habitables et dix sont peuplés de colons de l'Imperium. La onzième planète est un monde sauvage du nom d'Extremis, qui n'a pas encore pu être apprivoisé en raison de sa faune et de sa flore vraiment trop hostiles.

Cependant, les planètes colonisées possédaient des ressources minières et agricoles des plus profitables. Les deux soleils de Verdan apportaient à tout le système des températures et un taux d'humidité comparables à ceux des climats tropicaux tempérés et permettaient de réaliser deux ou trois récoltes par an. La population de Verdan se contentait fort bien des richesse de ces mondes fertiles où, loué soit l'Empereur, ils prospéraient et se multipliaient, mais c'est sur ce paradis terrestre que s'abattit le Gargulk Dur Odlog qui commença le pillage systématique de toutes les communautés minières et agricoles se trouvant sur sa route.

LA BATAILLE DE VERDAN III

Ratisser une zone aussi étendue, comprenant tant de planètes et richesses, n'allait pas être chose facile pour le capitaine Odlog et sa Flibuste. Par le passé, il se serait contenté de ramasser tout ce qu'il pouvait et de s'enfuit rapidement, mais ces mondes renfermaient des trésors bien au-delà de tout ce qu'il avait pu imaginer. La cupidité prit le dessus et Odlog entreprit une débauche de pillages qui dura un mois entier. Pendant ce temps, les défenseurs planétaires des mondes de Verdan réussirent à organiser un semblant de résistance et à prévenir les Space Marines Blood Angles de Baal de leur situation.

Le hasard fit que l'Exsanguinator, une barde de bataille des Blood Angels, venait de mater une révolte dans un système voisin et croisait dans l'espace Verdien au moment où le message de détresse lui parvint. Vingt-quatre heures plus tard, le vaisseau arriva au beau milieu d'un combat se déroulant au-delà de l’atmosphère de Verdian III. L'intervention des Space Marines changea rapidement le cours de la bataille et la flotte d'Odlog fut mise en déroute. Le croiseur Blood Angel Revanche de Tycho tira sans répit sur le vaisseau amiral et finit par détruire ses moteurs. Voyant sa Flibuste se faire désintégrer autour de lui. Odlog décida qu'il était temps d'agir. Attrapant son chef mékano par la peau du cou, il le traîna jusqu'à un hublot. "Emmène-nous sur c'te planèt' MAINT'NANT !" gronda Odlog. "Ou j'te truff' de plomb." Il agitait une énorme arme combinée sous le nez du mékano pour appuyer ses propos et l'ork s'empressa de s'exécuter en disparaissant par un trou de la cloison. Il y eut un moment de calme, puis la passerelle du Space Hulk fut propulsée vers la planète par une gigantesque explosion, juste avant qu'un tir de plasma ne pulvérise le reste du Gargulk Dur Odlog. Alors que le reste du vaisseau tombait vers la surface d'Extermis en laissant derrière lui une traînée de feu, la forme encore fumante du mékano réapparut, un sourire au lèvres "ça va kom' ça ?".

A bord du Revanche de Tycho, le commandant des Space Marines Blood Angels observait la fuite peu orthodoxe d'Odlog. "Deuxième compagnie", lâcha-t-il. IL n'eut pas besoin d'en dire plus pour déclencher la poursuite.

LA PROIE

D'après leurs appareil de mesures, les Blood Angels avaient atterri à quatre ou cinq kilomètres au sud de l'endroit où Odlog s'était posé. Ils commencèrent immédiatement à se frayer un chemin à travers la végétation pour atteindre le lieu du crash. Ces hommes étaient singulièrement peu préparés à affronter les horreurs que recelait ce monde vert et sauvage.

Les sens aiguisés des Space Marines leur permirent de prendre immédiatement conscience du calme étrange qui enveloppait la jungle. Ils crurent tout d'abord que le crash avait chassé les animaux de la zone de l'accident, mais le silence était trop absolu pour s'expliquer aussi facilement. Serrant plus fermement leurs armes, les Blood Angels poursuivirent leur mission à travers le rideau de végétation...

Tout bien considéré, le "vaisseau" ork n'avait pas trop mal réussi son atterrissage. Il était à moitié enfoui dans le sol mais la partie visible de sa coque ne montrait que des dégâts mineurs. La seule écoutille visible au-dessus du sol était ouverte et les scouts s'approchèrent prudemment pour évaluer la situation. L’intérieur du vaisseau ork n'était que têtes coupées et membres arrachés, éparpillés autour d'un macabre tas d'entrailles. Du sang ork, vert et épais, tapissait les murs, le sol et le plafond. Une inspection poussé permit de découvrir la carcasse désarticulée d'Odlog. Le korsaire était pendu par les pieds à un arbre situé à une trentaine de mètres du vaisseau. Sa tête avait été transpercée en quatre endroits différents et sa boite crânienne vidée de son contenu. Même un korsaire ork ne méritait pas une fin aussi méprisable, ni un tel irrespect envers sa dépouille.

L'ENVOL DE LA NUEE

Ayant sécurisé la zone et s'étant assurés que leurs ennemis étaient hors d'état de nuire, les Blood Angels ne perdirent pas une seconde. Ils décidèrent de retourner rapidement à leurs croiseurs Thunderhawks afin de mener des investigations plus complètes au sujet des mystérieux événements survenus sur Extremis. C'est à ce moment là que frappa la première vague tyranides.

Historiquement, le seul témoignage de cet incident fut rapport par le capitaine Pedro de la deuxième compagnie, qui fut le seul Space Marine à rejoindre vivant l'un des Thunderhawks. De plus amples recherches mirent en évidence une présence genestealer et une activité tyranides à travers toute la partie nord de ce secteur. Cette invasion, à laquelle l'Administrateur Xenobiologis donna le nom de code Flotte Ruche Leviathan, était heureusement fragmentaire et désorganisée. Il semblait que sa tactique était de prendre pied sur des mondes inhabités et de se développer jusqu'à être capable de lancer un véritable assaut sur les populations humaines du secteur. On pouvait même supposer que ces tyranides déployés loin de leur repaire habituel du Bord Oriental était en fait une avant-garde destinée à ouvrir la route à l'immense flotte ruche Kraken, encore située à plus de deux cents années lumières de ce système.

LE SCENARIO : IN EXTREMIS !

Comme dans le récit historique, les Blood Angels doivent échapper à la horde tyranide et rejoindre leurs croiseurs Thunderhawks en se frayant un chemin à travers les lignes ennemies.

Champ de bataille

Disposer d'une surface de jeu à 80% recouverte de jungle serait idéal pour ce scénario […]. [La largeur de la table est de 120cm.]

Déploiement

Déployez-vous normalement dans une zone de 30cm de profondeur située à 30cm des bords de table latéraux. Aucun joueur n'est autorisé à déployer des infiltrateurs au-delà de la moitié de la table, c'est à dire à plus de 60cm de sa propre ligne de bataille. Cet affrontement a débuté brusquement, sans qu'aucun de deux adversaires n'ait eu le temps d'élaborer une stratégie mettant en œuvre des subtilités telles que l'Infiltration.

Forces Blood Angels

Il n'y a aucune limite au nombre de points de cette partie. Vous pouvez jouer avec des armées de la taille que vous désirez. Le seule restriction est que vos forces doivent être choisies parmi les rangs de la 2ème et de la 10ème compagnie des Blood Angels. Reportez-vous au Codex Anges de la Mort pour savoir exactement de quels types de troupes vous pouvez disposer.

Essaims de Leviathan

Il n'existe aucune règle particulière dictant le choix de vos essaims, de vos individus ou de vos appuis. Reportez-vous au Codex Tyranides pour créer votre nuée. Cette dernière doit avoir une valeur en points égale à celle des forces Blood Angels. Rassemblez ensuite une seconde nuée de même valeur qui interviendra au cours de la bataille. Reportez-vous au paragraphe Règles spéciales pour connaître tous les détails de déploiement de cette force de réserve.

Objectifs des Blood Angels.

Les Blood Angels doivent sortir de la table par la zone de déploiement des tyranides pour réussir à s'échapper. Chaque unité parvenant à s'enfuir rapporte deux points de victoire. La bataille se termine lorsque la dernière unité Blood Angel non démoralisée sort de la table. Les points de victoire sont comptabilisés à ce moment-là.

Si tous les tyranides sont détruits ou démoralisé, les Blood Angels parviennent à s'échapper et remportent la victoire.

Objectifs tyranides

Les tyranides doivent empêcher les Space Marines de s'échapper s'ils veulent évite que ceux-ci ne rapportent leurs activités au haut commandement Blood Angel. Cet objectif ne sera réalisé qu'en assimilant les marines pour les intégrer aux banques génétiques de la flotte Leviathan. Chaque unité Blood Angel détruite ou démoralisée à la fin de la partie rapporte un point de victoire aux tyranides.

Si tous les marines sont tués ou démoralisés, la partie est automatiquement remportée par les tyranides.

Règles spéciales

Une fois par tour et à l'exception du premier, les tyranides font enter une unité de réserve par n'importe quel côté de la table, à l'exception du leur. Ces unités ne peuvent pas entrer en jeu à moins de 40cm d'une unité ennemie. Les unités de réserve tyranides peuvent se déplacer, charger et tirer normalement.